Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Dortmund-Manchester City

Pourquoi Dortmund va sortir Manchester City

Mais qui va rejoindre le Paris Saint-Germain dans le dernier carré de la Ligue des champions ? Réponse ce mercredi soir, à l'issue du deuxième round entre le Borussia Dortmund et Manchester City. Spoiler : après son court succès 2-1 à l'aller, la bande de Pep Guardiola va encore se ramasser avant les demi-finales. Pour le plus grand bonheur du BvB.

  • Parce que Manchester City s'en est déjà bien sorti à l'aller
  • À côté d'une victoire 3-2 après avoir concédé 31 tirs, le succès des Citizens à l'aller peut paraître totalement mérité. Sauf que les amateurs de lignes de statistiques ont pu constater une chose : la machine de Pep Guardiola n'a pas roulé sur le Borussia à l'Etihad Stadium. 11 tirs à 7, 5 cadrés à 3 et un petit 61% de possession, c'est suffisamment rare dans la vie du club mancunien pour être souligné. Soyons honnêtes, la bande de Pep a même eu chaud aux fesses avec un but refusé à Bellingham pour avoir osé se prendre un coup de pied d'Ederson, et le pion du 2-1 signé Foden grâce à une passe sortie de nulle part du génial De Bruyne. Franchement, on a vu plus convaincant.


  • Parce que c'est la dernière chance pour Dortmund de voir la Ligue des champions la saison prochaine
  • Un coup d'œil rapide au classement de Bundesliga, et on comprend que le Borussia n'a pas 36 solutions pour jouer la coupe aux grandes oreilles la saison prochaine. Avec sept unités de retard sur l'Eintracht Francfort, 4e à six journées de l'épilogue, les joueurs d'Edin Terzić sont plutôt partis pour se mêler à la course à la Ligue Europa, voire à la fameuse Conference League, cette nouvelle compétition européenne très obscure. Ce mercredi soir, le Borussia a donc tout à gagner : une qualification de prestige contre Manchester City, une place dans le dernier carré, et la possibilité d'être à trois matchs d'un retour dans la cour des grands à la rentrée. Il faudra bien ça pour convaincre Erling Haaland de rempiler sur les bords de la Ruhr pour une année supplémentaire.


  • Parce que le City de Guardiola trouve toujours un moyen de se saboter en Ligue des champions, c'est comme ça
  • Voulez-vous vraiment que l'on vous rappelle l'histoire de Manchester City en Ligue des champions depuis le début de l'ère Guardiola ? Allez, c'est parti, il faut s'accrocher. Une double confrontation lunaire perdue contre le Monaco de Kylian Mbappé (tu entends, Erling ?) en 2017 ; une double leçon reçue par Liverpool en quarts l'année suivante ; un scénario de dingo avec le but refusé à Raheem Sterling dans le temps additionnel contre Tottenham en 2019 ; et le clou du spectacle avec la défaite contre l'OL de la bête noire Maxwel Cornet lors du Final 8 l'été dernier. Voilà le bilan du technicien catalan à la tête des Skyblues dans la reine des compétitions. Jamais quatre sans cinq, non ?




  • Parce que Dortmund aussi a des démons à exorciser
  • Le PSG et Manchester City n'ont pas le monopole des déceptions européennes. Dortmund a aussi eu droit récemment à son lot d'échecs, dont celui traumatisant contre l'AS Monaco (encore elle) en quarts de finale de l'édition 2017, avec un match retour marqué par l'attentat contre le bus du BvB. Dans un registre moins dramatique, il y aura aussi eu la sortie de route contre le PSG la saison dernière après une rencontre aller maîtrisée par les Allemands. Comme Paris et tous les autres, Dortmund apprend. Et pourrait aussi rappeler à l'Europe que le Bayern n'est pas le seul club de Bundesliga capable de s'inviter à la table des géants. C'est une question de fierté, mais aussi d'histoire : depuis sa finale perdue contre... le Rekordmeister en 2013, le Borussia Dortmund n'a plus goûté à un dernier carré de C1. Huit ans plus tard, c'est le bon moment.



  • Parce qu'il faut bien entretenir cette insupportable rivalité Mbappé-Haaland
  • Ceux qui suivent le foot de près ou de loin ne pourront pas y échapper dans les prochaines années : Kylian Mbappé et Erling Haaland sont amenés à devenir les deux nouveaux monstres du ballon rond. Les deux cracks qui doivent prendre la succession du duo Lionel Messi-Cristiano Ronaldo, sans pour autant chercher à les imiter. Beaucoup de story-telling, c'est vrai, mais aussi un constat : les deux gloutons sont des machines à pions et ne cessent d'exploser des records de précocité, en Ligue des champions comme dans d'autres compétitions. Le monde est à eux, paraît-il. Cette saison ne pourrait donc pas se passer d'une rencontre du troisième type entre ces drôles d'oiseaux. Mais avant cela, le géant norvégien a un compte à régler avec les sceptiques qui se frottent les mains après ses trois matchs d'affilée sans marquer. Ils ne sont pas contents ? Doublé !



    Maurice de Rambuteau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    il y a 1 heure Le Wisła Płock annonce une prolongation de contrat en mode GTA 5
    il y a 7 heures Les droits TV de Premier League conservent la même valeur jusqu'en 2025 23
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 20:17 Lens 81, Riquelme... Découvrez la collection photos So Foot de mai 6