Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Coupe du monde 2014
  3. // Liste de Deschamps

Pourquoi Deschamps doit retenir Aymeric Laporte dans sa liste

Alors que Didier Deschamps donne sa liste mardi, ils sont quelques-uns à se voir pourquoi pas comme l’appelé de la dernière heure. Parce qu’il fallait bien en choisir quatre, on a décidé de défendre les candidatures de Jonathan Schmid, Morgan Schneiderlin, Rémy Cabella et Aymeric Laporte. Quatre garçons qui ont mathématiquement plus de chances de voir le Brésil que Samir Nasri.

Modififié
Aymeric Laporte se porte bien. À tel point que depuis son nouveau San Mamés, le Français de Bilbao toque à la porte de Didier Deschamps. Un sélectionneur qui aurait bon goût d’emmener dans son escouade le défenseur central de 19 ans. Auteur d’une saison complète – 34 matchs de Liga – dans l’une des belles surprises du championnat – 4e et donc qualifié pour la prochaine Ligue des champions –, il est un candidat crédible pour les Bleus. Oui, on est sérieux. Arrivé en 2010 à Lezama en provenance de l’Aviron bayonnais, Aymeric Laporte est l’exception culturelle de l’Athletic. Seul joueur non basque, et non espagnol, de l’effectif, il a su s’imposer comme une évidence. Déjà titulaire lors de la fin de règne de Marcelo Bielsa, il devient un élément indéboulonnable de l’arrière-garde installée par Ernesto Valderde. Depuis ses débuts professionnels en décembre 2012, le natif d'Agen enchaîne belles prestations et prolongations de contrat. Cette saison, ses performances ont ému la LFP locale qui l’a intégré dans son onze de mi-saison. Oui oui, entre Cristiano Ronaldo, Diego Costa et Antoine Griezmann trône un autre jeune Français pas encore prophète en son pays. Un ancien dilettante qui avouait en début de saison « avoir fini de regarder les papillons » .

Une claude libératoire à 36 millions


Pour titiller l’intérêt du football hexagonal, il a fallu la signature du Loco Bielsa à Marseille. D’un coup d’un seul, médias et suiveurs ont tendu leurs micros vers le seul francophone de l'effectif basque. Puis, il y a eu cette rumeur barcelonaise. Selon les quotidiens catalans, Laporte serait la cible privilégiée du board blaugrana pour venir renforcer une défense axiale orpheline de Carles Puyol. Avec une clause libératoire à 36 millions d’euros, le transfert s’annonce onéreux, surtout face à un club qui ne cède jamais face aux grosses cylindrées. Mais l’investissement est réfléchi, car en Espagne Aymeric Laporte a la côte. À se frotter à Messi, Bale ou David Villa chaque week-end, le gaillard a pris du poids. Beau gabarit (presque 1,90m), il entre dans la lignée des centraux de l’Athletic : dur au mal. À l’instar de la sélection officieuse d’Euskadi, l’Agenais a également su évoluer vers un jeu plus léché. Ainsi, sous les ordres de Bielsa, il a su peaufiner sa relance. Courte ou longue, elle a tapé dans l’œil de Zubizarreta, directeur sportif barcelonais et ancien joueur de l’Athletic. Il se murmure également qu’un certain Pep Guardiola garderait un œil sur sa situation. Bref, alors que lui semble privilégier une nouvelle année en terre basque, sa sélection pour le Brésil serait tout sauf anodine. Déjà membre des Bleuets de Sagnol, Laporte représente le présent (Mondial) et l’avenir (Euro 2016). On vous aura prévenus.

Par Robin Delorme, en Espagne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 25 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 20