Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. A
  3. // Bayern-Atlético

Pourquoi il ne faut pas regarder Bayern-Atlético

Bayern Munich-Atlético de Madrid, le premier choc européen de cette nouvelle Ligue des champions ? Peut-être. Mais en réalité, cette opposition alléchante sur le papier a de nombreuses raisons de se transformer en bide. En voici quelques-unes.

Modififié

  • Parce qu'il n'y aura pas (ou peu) de buts

  • 1-0, 1-0. Tels sont les deux derniers scores de l'opposition entre le Bayern Munich et l'Atlético de Madrid, datant de la saison 2016-2017. C'était en phase de poules de Ligue des champions, déjà, et l'équipe locale l'avait emporté avec à chaque fois un but marqué en première période. Un donné pour un rendu, finalement. Quoi de plus normal, lorsqu'on sait qu'on va terminer aux deux premières places ? Dans une poule complétée par Rostov et le PSV Eindhoven, Espagnols et Allemands avaient largement fini en tête. La conclusion devrait être la même cette année, n'en déplaisent au Lokomotiv Moscou et au Red Bull Salzbourg.

    Vidéo

    Si on remonte à plus loin, il y a bien eu des confrontations à plus de deux réalisations : en 2016, les Bavarois l'avaient emporté 2-1 en demi-finales retour après avoir fessé les Matelassiers lors de la « seconde » finale en 1974 grâce à un sévère 4-0. Mais lors des premières manches, comme ce mercredi soir, les scores s'étaient respectivement arrêtés à 1-0 et à 0-0 au bout des 90 minutes. Mathématiquement, cela donne une moyenne à peine supérieure à 1,5 but par match. Les probabilités sont formelles : autant regarder les highlights le lendemain, plutôt que de se coltiner 90 minutes sans tremblement de filet.


  • Parce qu'on connaît déjà le vainqueur

  • Des chiffres, encore des chiffres. Et, spoiler, ces derniers indiquent qu'il n'y aura pas de suspense. Car le Bayern, c'est 12 victoires d'affilée et 18 rencontres consécutives sans défaite à domicile toutes compétitions confondues. Pire : sur la scène européenne, les Munichois n'ont plus perdu depuis... le 13 mars 2019, en huitièmes de finale contre Liverpool. Soit plus d'un an et demi, période où ils n'ont carrément fait que gagner.

    Vidéo

    Concernant le premier tour, il faut même remonter à septembre 2017 pour trouver un revers allemand (sur la pelouse du Paris Saint-Germain) et à décembre 2013 pour un revers à la maison (face à Manchester City). L'Atlético ne peut en dire autant, lui qui s'est fait sortir par Leipzig en quarts et qui a chuté devant la Juventus ou le Bayer Leverkusen en poules durant la dernière édition. Tiens, une équipe allemande qui bat les Espagnols à domicile en phase de groupes...


  • Parce que Suárez risque de se faire pipi dessus

  • Tristesse. Malgré des débuts plutôt réussis avec sa nouvelle formation (notamment ce 6-1 contre Grenade, magnifié par un doublé et une passe décisive), Luis Suárez n'a pas encore retrouvé sa joie de vivre. On a même cru l'Uruguayen retombé dans un mutisme digne du confinement, avant qu'il ne refasse du bruit sur le terrain du Celta de Vigo. L'attaquant dispose, de toute façon, des qualités nécessaires pour se remettre en selle ? Sans doute, sauf que le cheval qui se dresse devant lui s'appelle le Bayern. Et qu'il en est tombé de très, très haut la dernière fois qu'il l'a croisé. Il n'y a pas si longtemps, le pote de Lionel Messi se faisait en effet marcher dessus au cours d'un 8-2 qui a sûrement officialisé la fin de son aventure avec Barcelone.


    Ce jour-là, le Pistolero signe l'une des plus dégoutantes performances de son immense carrière. Englué dans le rond central, l'ex-Catalan n'effectue que 24 passes... dont deux loupés, et neuf sur des engagements ! Heureusement, l'ancien Blaugrana parvient à tromper Manuel Neuer. Mais ce n'est qu'un pâle réveil, dans un long cauchemar. Un bien mauvais rêve, dont les effets secondaires risquent de se faire ressentir face au monstre qu'il retrouve. De là à se transformer en fantôme ?

  • Parce que Sarr et Choupo-Moting ne vont pas jouer

  • Puisque deux teams de Ligue 1 ont déjà joué ce mardi et que certains Français ne supportent pas l'Olympique de Marseille, s'ouvrir une bière devant Bayern-Atlético pourrait être l'occasion d'observer ce que donnent les dernières recrues venues de l'Hexagone. Les curieux ont notamment envie de savoir ce que vont apporter Tanguy Kouassi, Eric Maxim Choupo-Moting et Bouna Sarr au meilleur club de Bundesliga. Surtout que les deux derniers nommés ont cartonné lors de leur baptême, avec un doublé pour l'avant-centre (qui a aussi obtenu un penalty) et deux assists pour le latéral contre Düren en Coupe.

    Vidéo

    Problème : le jeune Kouassi ne fait pas partie de la liste des inscrits pour la Ligue des champions, alors que le nouveau binôme post « PSG-OM » doit faire face à une concurrence un poil plus musclée que l'an dernier. EMCM doit ainsi détrôner l'incontournable Robert Lewandowski, quand BS est censé se battre avec Benjamin Pavard (sans compter Joshua Kimmich). Dès lors, il est préférable de se limiter au dernier quart d'heure pour leur sortie de banc. Si jamais Hansi Flick veut bien être sympa.


  • Parce qu'Hernandez ne sera même pas ému

  • « Ici, à Munich, tout est plus grand qu'à l'Atlético de Madrid. Le Bayern constitue une entité particulière, c'est un très grand club, mais tout le personnel et l'équipe forment une grande famille. Les supporters sont également incroyables. » Malgré un temps de jeu limité la saison dernière, Lucas Hernandez ne regrette visiblement pas l'Espagne. Et comme la rencontre a en plus lieu en Allemagne, difficile de croire que l'homme le plus cher de l'histoire de la Bundesliga (80 millions d'euros, en 2019) verse une petite larme en hommage à ses souvenirs madrilènes.


    Ce qui pourrait en revanche être intéressant, c'est de repérer une goutte sur la joue d'un Diego Simeone regrettant le bon vieux temps. « Le départ qui nous a fait le plus de mal est celui de Lucas, je n'en ai aucun doute. Parce que Lucas est un gamin de chez nous, de l'académie. Comme Saúl, comme Koke et comme Thomas Partey. Pour moi, c'est le plus dur. Plus que celui de Griezmann, dans la perspective du futur » , a déjà confié l'entraîneur. Lequel, néanmoins, passe davantage par le côté colérique pour extérioriser ses émotions.

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

    Hier à 21:00 EXCLU : 120€ offerts en CASH au lieu de 100€ chez Winamax sur la Ligue des Champions
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 16:25 La stagiaire du NYCFC victime de harcèlement sexuel raconte son calvaire 46 Hier à 16:05 Au Brésil, le rond central d’un terrain a un problème de géométrie 16
    Hier à 12:51 Sandro Wagner pense qu’il sera meilleur entraîneur que joueur 18 Hier à 11:16 Stéphanie Frappart candidate aux élections de la Ligue Paris Île-de-France 10 Hier à 11:11 Hugo Ayala, 25 minutes en enfer 7 Hier à 10:29 Viens tester tes connaissances EDF dans un quiz interactif Hier à 09:26 L’IFAB favorable à un remplacement supplémentaire en cas de commotion cérébrale 7