Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Pour Ocampos, le Vélodrome, c'est l'Argentine

Modififié
La ferveur argentine.

Lucas Ocampos est un des hommes de base du système Garcia. Un temps envoyé en Italie, il s’est finalement imposé à Marseille, faisant primer sa grinta et son goût de l’effort. Galvanisé par l’ambiance du Vélodrome, le joueur s’aventure à la comparaison avec les stades de son Argentine natale : « Le Vélodrome, c'est un peu la représentation de l'Argentine en Europe » , confie-t-il à La Provence.


S’ensuit un tour d’horizon des stades dont l’ailier gauche a piétiné le gazon : entre Monaco où, fait remarquable, il n’a « pas retrouvé cette passion » , le Genoa, où « c'était assez chaud, mais ce n'était pas la folie comme ici » et le Milan où « c'est plus un théâtre. Les supporters vont au stade pour se divertir » . Bref, à Marseille, c’est différent : « Je ressens la peine de la ville lorsque l'équipe perd. Et inversement lorsqu'on gagne. La saison passée lors de notre parcours en Ligue Europa et après les grands matchs que l'on a faits au Vélodrome, la ville était différente, heureuse, illuminée. C'est cela qui rapproche Marseille de l’Argentine. » PHGC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom