Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Villareal/Porto (3-2)

Porto vers le triplé

En planter quatre à Porto sans en prendre aucun relève, non pas de l'exploit, mais du rêve. Match de gala donc au Madrigal entre deux équipes joueuses. Une bonne répétition pour les Portugais avant leur finale.

Modififié
Villareal 3-2 Porto

Buts: Cani (17e), Capdevila (75e) et Rossi (80e sp) pour Villareal. Hulk (40e) et Falcao (48e) pour Porto.


Le début de match est, comme à l'aller, à l'avantage des Espagnols. Il suffit néanmoins de dix minutes pour comprendre que tous leurs efforts ne porteront pas leur fruit. Le sous-marin jaune a déjà eu trois occasions franches sans en convertir aucune. Signe d'un mauvais présage. Mais Villarreal n'est pas décidé à baisser les bras devant son public. Les Portugais se font pilonner de tous les côtés et à force de jouer haut, ils se font prendre dans leur dos à la 17è minute. Au terme d'une action en triangle à une touche entre Rossi, Rubben et Cani, ce dernier pousse le cuir au fond. L'honneur est sauf. Les débats s'équilibrent ensuite sans pour autant que Porto ne se montre dangereux. Excepté sur corner où Falcao attrape les couilles de son adversaire direct avec ses crampons : jaune de circonstance. Peu avant la demi-heure de jeu, Les Lusitaniens voient leur potentiel offensif amoindri avec la blessure de Cristian Rodriguez, obligé de céder sa place au Colombien James Rodriguez. Reste néanmoins Hulk et Falcao pour planter devant. De quoi rassurer les Dragons. D'autant plus qu'après avoir bazarder un coup-franc aux 20 mètres, Hulk se rattrape cinq minutes plus tard en inscrivant un but tuant tout suspense d'une frappe déviée par Musacchio à l'entrée de la surface. Le Brésilien prouve par la suite qu'il est un homme généreux. Se sentant sans doute coupable d'avoir inscrit un but si chanceux, il manque son face à face avec Diego Lopez juste avant la mi-temps.

Falcao, évidemment !

Ce but avant la pause aura fait mal à Villarreal. Incapables de tuer le match malgré de nombreuses opportunités, les Espagnols se sont fait punir en fin de première période. Porto, sans pitié, se charge de terminer le travail juste après la pause par l'inévitable Falcao. Idéalement servi par Hulk, le Colombien s'en va inscrire son seizième but en C3 : records de la compétition devant Jurgen Klinsmann et ses 15 pions lors de la saison 1995/1996. Villarreal doit alors scorer à cinq reprises pour faire l'exploit du siècle. Mais l'objectif n'est plus la qualification depuis longtemps. Reste maintenant à se faire plaisir et sortir la tête haute. Le dernier quart d'heure de la rencontre est à l'image du début de match : outrageusement dominé par les Espagnols. Rossi, peu inspiré ce soir, trouve le poteau à la 74è. L'éternel Capdevilla, lui, ne se manque pas deux minutes plus tard en reprenant victorieusement un centre de Cani. Rossi parviendra finalement à inscrire son but... sur penalty et avec un temps d'arrêt fatal à Helton.

Au terme d'une rencontre plaisante, les Valencians auront droit aux applaudissements de leurs supporters, heureux de la réaction de leurs hommes après la débâcle de l'aller. Porto n'aura pas forcé son talent ce soir puisque le billet pour Dublin était déjà en poche. La perf' du soir sera venue du Portugal, où le Sporting Braga s'est qualifié pour la finale aux dépens du Benfica. Le triplé n'aura jamais été aussi proche pour le FC Porto.

Par Sylvain Michel

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 62 Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 94
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
A Braga dabra