Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Politique et tac

Dernier message de la page précédente, posté par TheDuke8
le 07/06/2019 à 15:46
La bien-pensance, très dénigrée par certains et en même temps le terme est péjoratif est un sacré bouclier pour tous les animaux qui la critique. Je m'explique, je ne suis pas le dernier des bien-pensants, mais cela donne un discours normé, dont la plupart des relais ne s'y reconnaissent pas pour autant. Du coup des gens bien-pensants croient que tout le monde pense comme eux. Ainsi quand un chantre de l'anti bien-pensance s'exprime et tient des propos odieux, et une accusation pareille viendrait de n'importe qui de sensé il faut se le dire ce ne serait pas l'apanage des bien-pensants seulement, il peut s'en sortir. Comment me désirez-vous? Tout simplement parce que ceux qui pense bien penser mais en sont loin, qui pense que la bien-pensance a norme les discours et rend ainsi la tendance infernale pour ceux qui ne s'y retrouvent pas, utilisent un vocabulaire dédouanant.
Ainsi, Finkielkraut a apparemment seulement "derape" alors que non cest un misogyne. Nadine Morano dérapait déjà mais en fait cest une raciste. Cest pas compliqué, y a pas de dérapage, y a juste des types qui pensent que tout le monde pense comme eux, alors que eux n'y croient pas déjà, et donc disent que les types font juste des erreurs. Quelle connerie, y a plus un mec qui sait réfléchir en écrivant un article ou en parlant à la télé, cest infernal toute cette merde.
Et ces cons qui la rabâche sur le RN un parti normal, fuck.
Réponse de PauletaSusicGaucho
le 07/06/2019 à 17:34
J'ai pas tout compris mais si tu dis que Finkielkraut est mysogine et Morano raciste je ne peux qu'approuver.
Réponse de sandro l'obèse
le 07/06/2019 à 18:52
Message posté par TheDuke8
La bien-pensance, très dénigrée par certains et en même temps le terme est péjoratif est un sacré bouclier pour tous les animaux qui la critique. Je m'explique, je ne suis pas le dernier des bien-pensants, mais cela donne un discours normé, dont la plupart des relais ne s'y reconnaissent pas pour autant. Du coup des gens bien-pensants croient que tout le monde pense comme eux. Ainsi quand un chantre de l'anti bien-pensance s'exprime et tient des propos odieux, et une accusation pareille viendrait de n'importe qui de sensé il faut se le dire ce ne serait pas l'apanage des bien-pensants seulement, il peut s'en sortir. Comment me désirez-vous? Tout simplement parce que ceux qui pense bien penser mais en sont loin, qui pense que la bien-pensance a norme les discours et rend ainsi la tendance infernale pour ceux qui ne s'y retrouvent pas, utilisent un vocabulaire dédouanant.
Ainsi, Finkielkraut a apparemment seulement "derape" alors que non cest un misogyne. Nadine Morano dérapait déjà mais en fait cest une raciste. Cest pas compliqué, y a pas de dérapage, y a juste des types qui pensent que tout le monde pense comme eux, alors que eux n'y croient pas déjà, et donc disent que les types font juste des erreurs. Quelle connerie, y a plus un mec qui sait réfléchir en écrivant un article ou en parlant à la télé, cest infernal toute cette merde.
Et ces cons qui la rabâche sur le RN un parti normal, fuck.


Un théorème : Du moment que le terme "bien-pensants" est employé l'argumentation est fallacieuse. Aussi vrai que deux et deux font quatre
Réponse de Travis Bickle357
le 07/06/2019 à 19:27
C’est pourtant une réalité. À l’instar d’autres termes comme « camp du bien ». Une certaine idée du progressisme à marche forcée professée parfois même par des enfoirés notoires.
Réponse de sandro l'obèse
le 07/06/2019 à 21:07
Message posté par Travis Bickle357
C’est pourtant une réalité. À l’instar d’autres termes comme « camp du bien ». Une certaine idée du progressisme à marche forcée professée parfois même par des enfoirés notoires.


Je ne nie pas la réalité du concept. Simplement que l'emploi de ce terme à visée péjorative relève systématiquement d'un biais argumentatif. Comme un homme de paille. Se placer en dehors des "bien-pensants" comme une attitude rebelle à un discours normé - donc une attitude positive, étant entendu que les rebelles, faibles en nombre face à une machinerie implacable et aveugle, sont les gentils de l'histoire - comme une appréciation de soi-même. On peut donc, via ce raisonnement fallacieux, être un enculé de première (Finkie est un bon exemple), dire n'importe quoi (tiens la terre est plate est les juifs sont radins) en se cachant derrière ce fameux bouclier : "Je ne suis pas un bien-pensant, moi môssieur !"
Réponse de Travis Bickle357
le 07/06/2019 à 21:24
Message posté par sandro l'obèse
Je ne nie pas la réalité du concept. Simplement que l'emploi de ce terme à visée péjorative relève systématiquement d'un biais argumentatif. Comme un homme de paille. Se placer en dehors des "bien-pensants" comme une attitude rebelle à un discours normé - donc une attitude positive, étant entendu que les rebelles, faibles en nombre face à une machinerie implacable et aveugle, sont les gentils de l'histoire - comme une appréciation de soi-même. On peut donc, via ce raisonnement fallacieux, être un enculé de première (Finkie est un bon exemple), dire n'importe quoi (tiens la terre est plate est les juifs sont radins) en se cachant derrière ce fameux bouclier : "Je ne suis pas un bien-pensant, moi môssieur !"


C’est bien mon propos, Sandro. La posture existe dans les deux camps.
Réponse de Lamine.Turgut
le 09/06/2019 à 00:52
Pour celles et ceux qui aiment les intrigues de palais : la série Jeu d’influence sur Arte TV.

https://www.arte.tv/fr/videos/077286-00 … uence-1-6/

Entourloupes sur le thème Pesticides & Lobbying.

(on va t’la gazer cette mauvaise herbe du Pez ça va être quelque chose !)
Ce message a été modifié 2 fois.
Réponse de Mourignon
le 09/06/2019 à 05:27
Message posté par Tévez Chien Méchant
Autant je suis d'accord sur ce fonctionnement du parti qui est très malsain et laisse présager une utilisation du pouvoir, si jamais Mélenchon est élu, très intéressée (à la Macron en fait).

Mais je ne vois pas dans les changements de programme des faits que je qualifierais de populiste, le sens de mon propos initial. C'est pas très propre mais ça reste dans des degrés connus par les partis traditionnels. Et je n'ai pas la sensation d'impossible ou de chercher des coupables qui n'en sont pas. Je mettrais plus les départs que tu pointes sur le compte de personnes engagées pour le bien commun alors que cette catégorie de personnes a depuis longtemps disparu des partis plus traditionnels. Par exemple, je ne trouve pas ça plus choquant que signer les accords de Paris et s'asseoir dessus dans la foulée. A l'opposé d'un vrai populisme que je mettrais encore plus bas, comme RN ou Trump. Ca peut ressembler à du pinaillage mais c'est tout de même une distinction importante.

Surtout il n'a pas de journaux pour lui reluire les bottes, ça forme une unanimité assez dérangeante sur son cas quand d'autres ont au moins quelques portraits flatteurs ici ou là, voire partout pour Jupiter à une époque.


PS : Je m'excuse pour mon "du vent" qui était très mal exprimé, je m'en aperçois à ta réaction et à la relecture, c'était pas un "dégage" mais un "[c'est basé sur


Y a pas de problème, pas facile de se parler sur internet :)

Je suis d'accord sur les journaux: personne n'a relevé que Yannick Jadot était en couple avec une journaliste. Sans compter que leur lobbyisme passe bien, et qu'on retrouve souvent leurs cabales anti-science dans de grands journaux.

C'est certain qu'on retrouve bien pire dans d'autres partis, notamment LREM. Mais MON problème avec mélenchon, c'est qu'il capte des idées intéressantes, pour les détruire via son parti. Macron s'est fait élire sur une espérance. Et si LREM capte autant d'élus et de votants, c'est bien à cause de leur positionnement idéologique; il suffit de voir leurs scores dans l'ouest parisien, pour voir que les gens sont intéressés par les idées avant tout. A une époque, LR obtenait les scores de kaddafi à neuilly. Mais l'ouest parisien tient plus à ses thunes, qu'à des jeux de partis délirants autour de l'immigration et de wauquiez en gilet jaune.

Pour les changements d'idées, franchement, je peux te faire une liste claire: la monnaie, l'immigration, les termes de la relance keynésienne, son alignement sur la politique internationale... Et son programme a tellement dérivé, qu'on en est venus à demander la fourche, ou vigilance pardon, des citoyens, pour surveiller le capitalisme. On peut encore discuter pendant 3 siècles de la chose économique et développer 5000 modèles, mais boucler du capitalisme par ce qu'il y a de plus magique/féérique dans le commmunisme... Le fameux claquement de doigts pour réveiller les peuples...

Du coup, je pense que tu sous-estime très sérieusement les départs des semi-notables de LFI. Parce que LFI est gazeux, c'est un mouvement fait de petites communautés, de journaux d'extrême gauche... Et quand ces notables finissent par partir à cause de l'idéologie, ils entraînent du monde avec eux. LFI n'est pas une gauche de gouvernement, ils peuvent pas encaisser ça.
Réponse de Mourignon
le 09/06/2019 à 05:33
Message posté par sandro l'obèse
Je ne nie pas la réalité du concept. Simplement que l'emploi de ce terme à visée péjorative relève systématiquement d'un biais argumentatif. Comme un homme de paille. Se placer en dehors des "bien-pensants" comme une attitude rebelle à un discours normé - donc une attitude positive, étant entendu que les rebelles, faibles en nombre face à une machinerie implacable et aveugle, sont les gentils de l'histoire - comme une appréciation de soi-même. On peut donc, via ce raisonnement fallacieux, être un enculé de première (Finkie est un bon exemple), dire n'importe quoi (tiens la terre est plate est les juifs sont radins) en se cachant derrière ce fameux bouclier : "Je ne suis pas un bien-pensant, moi môssieur !"


https://fr.wikipedia.org/wiki/Fen%C3%AAtre_d%27Overton

Si la bienpensance est le milieu de cette fenêtre, je me demande toujours si certains la bougent pas exprès d'un côté ou de l'autre (genre wauquiez ou sarko).
Réponse de TheDuke8
le 09/06/2019 à 10:18
Message posté par sandro l'obèse
Un théorème : Du moment que le terme "bien-pensants" est employé l'argumentation est fallacieuse. Aussi vrai que deux et deux font quatre


Hum, tu as lu ce que j'ai dis? Bon sinon tu aurais compris que je me considèrerai presque "bien-pensant".
Puis si tu commences à réfuter les argumentation sur le fait qu'un mot rend le tout fallacieux, tu ne dois pas avoir beaucoup de conversation avec le monde extérieur.
Réponse de PauletaSusicGaucho
le 09/06/2019 à 13:08
Message posté par TheDuke8
Hum, tu as lu ce que j'ai dis? Bon sinon tu aurais compris que je me considèrerai presque "bien-pensant".
Puis si tu commences à réfuter les argumentation sur le fait qu'un mot rend le tout fallacieux, tu ne dois pas avoir beaucoup de conversation avec le monde extérieur.


Je crois qu'il est d'accord avec toi en fait.

Si j'ai bien compris il dit qu'à partir du moment où un mec se pose en tant que victime de la bien-pensance pour justifier ses propos, c'est un connard.

Le degré zéro de l'argumentation quoi, et je suis on ne peut plus d'accord.
Réponse de pointu_du_gauche
le 09/06/2019 à 13:55
Message posté par PauletaSusicGaucho
Je crois qu'il est d'accord avec toi en fait.

Si j'ai bien compris il dit qu'à partir du moment où un mec se pose en tant que victime de la bien-pensance pour justifier ses propos, c'est un connard.

Le degré zéro de l'argumentation quoi, et je suis on ne peut plus d'accord.


On fait tous ça, moi le premier quand je rajoute l'adjectif «éco-conscientisé» à tout bout de champ. Tu dois sûrement glisser un petit «néolibéral» de temps en temps.
C'est vrai que c'est agaçant, demain j'arrête.
Ce message a été modifié.
Réponse de PauletaSusicGaucho
le 09/06/2019 à 14:20
Message posté par pointu_du_gauche
On fait tous ça, moi le premier quand je rajoute l'adjectif «éco-conscientisé» à tout bout de champ. Tu dois sûrement glisser un petit «néolibéral» de temps en temps.
C'est vrai que c'est agaçant, demain j'arrête.


Sauf que pour moi néolibérale n'est pas une "insulte".

Ça vaut ce que ça vaut mais quand je vois la "définition" sur Wikipédia :

"Le terme de néolibéralisme désigne aujourd'hui un ensemble multidimensionnel d'analyses d'inspiration libérale – ou supposées telles – qui partagent un socle :

d'orientations critiques : la dénonciation du poids de l'État-providence dans les pays développés après 1945 et de l'accroissement des interventions publiques dans l'économie

d'orientations positives : la promotion de l'économie de marché au nom de la liberté de l'individu et du développement économique

d'orientations politiques : la dérégulation des marchés (qui doivent se « réguler eux-mêmes » par le jeu de la concurrence et des « lois du marché ») et la disparition progressive du secteur public au profit du privé."

et bien je trouve que ça correspond juste à la politique du gouvernement actuel et de la droite en général.

Pour moi c'est plus un simple constat qu'une insulte. Et les "gens de droite" qui ne veulent pas être qualifiés de néolibéraux c'est comme les gens d'extrême droite qui ne veulent pas être vus comme racistes.

À la différence que le racisme est universellement abjecte alors que le néo-libéralisme n'est qu'un point de vue personnel sur la façon dont doit être la société. Point de vue avec lequel j'ai évidemment des divergences mais que je respecte.

(Par contre j'avoue ne pas savoir ce que tu entends par éco-conscientisé)
Réponse de Cafu crème
le 09/06/2019 à 14:58
https://t.co/KynsaKoHps?amp=1

Théorème: quand progrès est le seul argument, on vous prend pour des caves. Ex : Marlène Schiappa.

Sa lettre est aussi mal écrite que sans intérêt sinon que la vision de Lrem c'est un parti global et unique à l'avenir. La dictature en marche comme prévu.
Réponse de Travis Bickle357
le 09/06/2019 à 15:21
Je pense que cette tribune reflète surtout une forme de crainte pour le parti en place. Elle vient après l’appel de quelques soixante-dix maires qui craignent pour leur fauteuil et leurs prébendes et la sortie particulièrement malheureuse de Boyer. Bref, ça ne sent pas la sérénité.
Réponse de pointu_du_gauche
le 09/06/2019 à 16:30
Message posté par PauletaSusicGaucho
Sauf que pour moi néolibérale n'est pas une "insulte".

Ça vaut ce que ça vaut mais quand je vois la "définition" sur Wikipédia :

"Le terme de néolibéralisme désigne aujourd'hui un ensemble multidimensionnel d'analyses d'inspiration libérale – ou supposées telles – qui partagent un socle :

d'orientations critiques : la dénonciation du poids de l'État-providence dans les pays développés après 1945 et de l'accroissement des interventions publiques dans l'économie

d'orientations positives : la promotion de l'économie de marché au nom de la liberté de l'individu et du développement économique

d'orientations politiques : la dérégulation des marchés (qui doivent se « réguler eux-mêmes » par le jeu de la concurrence et des « lois du marché ») et la disparition progressive du secteur public au profit du privé."

et bien je trouve que ça correspond juste à la politique du gouvernement actuel et de la droite en général.

Pour moi c'est plus un simple constat qu'une insulte. Et les "gens de droite" qui ne veulent pas être qualifiés de néolibéraux c'est comme les gens d'extrême droite qui ne veulent pas être vus comme racistes.

À la différence que le racisme est universellement abjecte alors que le néo-libéralisme n'est qu'un point de vue personnel sur la façon dont doit être la société. Point de vue avec lequel j'ai évidemment des divergences mais que je respecte.

(Par contre j'avoue ne pas savoir ce que tu entends par éco-conscientisé)


La définition complète donnée par wiki n'est pas très claire, mais c'est normal puisque personne ne se revendique du néolibéralisme. Les seuls points de référence sont Friedman et Hayek, or ceux-ci nient tout en bloc.

Le constat que je fais quant à la politique du gouvernement est différent, puisque je ne vois que de l'interventionnisme dans tous les secteurs de la société, l'état imposant partout des règles arbitraires. Cela va complètement à l'encontre des théories libérales classiques auxquelles est censé être rattaché le néolibéralisme.
Personnellement je trouve que Macron est un dangereux collectiviste conservateur.

Historiquement le libéralisme est de gauche, et en est même la définition. Le libéralisme n'a rien à faire à droite, et le socialisme n'a rien à faire à gauche. La droite et le socialisme sont conservateurs et devraient s'entendre comme larrons en foire.

Cette semaine au boulot on a eu un atelier développement durable, au cours duquel on a appris à fabriquer des désherbants bio avec du vinaigre. Mon entreprise peut désormais se targuer d'employer des ouvriers éco-conscientisés. Comme la petite Gretha...promis, demain j'arrête.
Ce message a été modifié 2 fois.
Réponse de PauletaSusicGaucho
le 09/06/2019 à 16:40
Ha je te rejoins tout à fait par rapport à Macron qui est conservateur au sens où je l'entends.

Ensuite oui il y a encore beaucoup d'interventionnisme de l'État dans la société mais celui-ci tend à diminuer (du moins pour les riches, pour les pauvres c'est une autre histoire).

Et oui le socialisme pâti effectivement d'une image assez vielle et donc par conséquent conservervatrice. Il serait peut-être temps d'inventer le "néo-socialisme".

Enfin tu as de la chance, on est sûrement la dernière génération qui ne verra pas (trop) les effets du changement climatique donc tu as tout le loisir de t'en foutre.
Réponse de pointu_du_gauche
le 09/06/2019 à 17:15
Message posté par PauletaSusicGaucho
Ha je te rejoins tout à fait par rapport à Macron qui est conservateur au sens où je l'entends.

Ensuite oui il y a encore beaucoup d'interventionnisme de l'État dans la société mais celui-ci tend à diminuer (du moins pour les riches, pour les pauvres c'est une autre histoire).

Et oui le socialisme pâti effectivement d'une image assez vielle et donc par conséquent conservervatrice. Il serait peut-être temps d'inventer le "néo-socialisme".

Enfin tu as de la chance, on est sûrement la dernière génération qui ne verra pas (trop) les effets du changement climatique donc tu as tout le loisir de t'en foutre.


En fait j'aimerais bien voir ces fameux effets du changement climatique, depuis le temps qu'on en parle. J'ose espérer qu'il y en aurait des positifs et qu'on ne va quand même pas tous crever.
De plus, si c'est vraiment la fin du monde qui arrive, je préfère remettre mon sort entre les mains du marché plutôt que dans celles des politiques. Pour exemple, ce passage spontané au bio de nombreuses entreprises de l'agroalimentaire.
Je ne suis pas du tout biophile, mais je trouve remarquable cette percée du bio sur le marché, initiée par des gens usant de leur pouvoir de consommateurs, et n'hésitant pas à payer leurs produits plus cher, par conviction.
Réponse de Bonobossis
le 09/06/2019 à 17:35
Message posté par pointu_du_gauche

Historiquement le libéralisme est de gauche, et en est même la définition. Le libéralisme n'a rien à faire à droite, et le socialisme n'a rien à faire à gauche. La droite et le socialisme sont conservateurs et devraient s'entendre comme larrons en foire.


Le socialisme est conservateur?
Sur quels sujets, à quel moment dans son histoire?

Message posté par PauletaSusicGaucho


Enfin tu as de la chance, on est sûrement la dernière génération qui ne verra pas (trop) les effets du changement climatique donc tu as tout le loisir de t'en foutre.


Les crises syriennes ou yéménites trouvent parmi leurs causes des raisons climatiques, libre à chacun de se sentir concerné ou pas des raisons du «changement», mais les effets on va les voir, seulement on est pas encore au premier rang...

En attendant, des proportions effrayantes d'invertébrés disparaissent sans qu'on s'en alarme en allant manifester gentillement pour «sauver la planète» , la pôvre (en se filmant entre gens responsables)...
Réponse de Cafu crème
le 09/06/2019 à 17:38
Message posté par Travis Bickle357
Je pense que cette tribune reflète surtout une forme de crainte pour le parti en place. Elle vient après l’appel de quelques soixante-dix maires qui craignent pour leur fauteuil et leurs prébendes et la sortie particulièrement malheureuse de Boyer. Bref, ça ne sent pas la sérénité.


La logique de Schiappa. Pour le FN on va faire un seul grand parti pour lutter contre Marine que deviendra de facto la seule alternative à En Marche.

Faut quand même être sacrément conne pour sortir un truc pareil. Ces gens sont terrifiants.
Réponse de zinczinc78
le 10/06/2019 à 16:44
Message posté par Cafu crème
La logique de Schiappa. Pour le FN on va faire un seul grand parti pour lutter contre Marine que deviendra de facto la seule alternative à En Marche.

Faut quand même être sacrément conne pour sortir un truc pareil. Ces gens sont terrifiants.


Comme d'habitude Cafu Crème reste bloqué sur son concept de barrage a l'extrême droite alors que la tribune de Schiappa, quoi qu'on en pense, s'oppose autant a l'extrême gauche qu'à l'extrême droite..
Réponse de Cafu crème
le 10/06/2019 à 17:12
Un seul parti géant avec une opposition choisie par le parti du président pour faire de la figuration, ça représente assez bien les prémices d'une envie de contrôle digne de Kadhafi.

Quand l'extrême gauche française aura des positions aussi dangereuses que le fn je serai le premier à les allumer.
Réponse de Cafu crème
le 10/06/2019 à 17:18
Message posté par Cafu crème
Un seul parti géant avec une opposition choisie par le parti du président pour faire de la figuration, ça représente assez bien les prémices d'une envie de contrôle digne de Kadhafi.

Quand l'extrême gauche française aura des positions aussi dangereuses que le fn je serai le premier à les allumer.


D'ailleurs extrême gauche ça n'existe pas vraiment. Vu les positions de Meluche et du Pcf, en opposition au Ps, on devrait juste dire la gauche.
Réponse de sandro l'obèse
le 10/06/2019 à 17:40
Message posté par TheDuke8
Hum, tu as lu ce que j'ai dis? Bon sinon tu aurais compris que je me considèrerai presque "bien-pensant".
Puis si tu commences à réfuter les argumentation sur le fait qu'un mot rend le tout fallacieux, tu ne dois pas avoir beaucoup de conversation avec le monde extérieur.


J'ai bien lu mais à l'instar de mes co-forumeurs je n'ai pas très bien compris ton propos.
Ne t'inquiètes pas pour ma conversation je suis tout à fait capable de "converser" avec des gens dont je trouve l'argumentaire fallacieux ou même débile (des tas d'exemples dans ce topic). En fait je suis capable de discuter avec absolument tout le monde.
Réponse de dogtor
le 10/06/2019 à 17:49
Message posté par Cafu crème
D'ailleurs extrême gauche ça n'existe pas vraiment. Vu les positions de Meluche et du Pcf, en opposition au Ps, on devrait juste dire la gauche.


Surtout vu la définition. Sont considères comme d'extrême gauche les partis situés à la gauche des communistes à l'assemblée nationale.
En gros c'est la LCR.
Réponse de Travis Bickle357
le 12/06/2019 à 19:39
Discours de politique générale d’Edouard Philippe terriblement lisse et creux. Encore une occasion manquée.
Réponse de Elcocolonel
le 13/06/2019 à 10:21
https://www.referendum.interieur.gouv.f … en/etape-1

si le sort d'ADP et notre petit débat vous avez marqué, je rappelle que ce referendum mobilise toute l'opposition. ça fait large.
donc je place ça comme ça. ça bugge, ça marche pas sur smartphone mais bon.
Réponse de Nifa
le 13/06/2019 à 11:12
Message posté par Elcocolonel
https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

si le sort d'ADP et notre petit débat vous avez marqué, je rappelle que ce referendum mobilise toute l'opposition. ça fait large.
donc je place ça comme ça. ça bugge, ça marche pas sur smartphone mais bon.


Ca a marché avec le mien, cela dit vaut mieux le faire chez soit car il faut transmettre nos numéros de carte d'identité.
Merci en tout cas.
Réponse de TheFifthBeatle
le 13/06/2019 à 11:48
Cette effraction démocratique est une occasion historique, même si rien ne sera fait pour faciliter son exécution. À relayer sur le site dès l'annonce du transfert de Griezmann.
Réponse de Ellory 3.0
le 13/06/2019 à 11:51
Message posté par sandro l'obèse
J'ai bien lu mais à l'instar de mes co-forumeurs je n'ai pas très bien compris ton propos.
Ne t'inquiètes pas pour ma conversation je suis tout à fait capable de "converser" avec des gens dont je trouve l'argumentaire fallacieux ou même débile (des tas d'exemples dans ce topic). En fait je suis capable de discuter avec absolument tout le monde.


Tu es tellement brillant.
Réponse de gil morrissao roland larque
le 13/06/2019 à 11:53
C'est incroyable que les LR se sont embourbés dans le piège du RIP alors que leur essence même sont de faire des privatisation.
Quelle belle bran... on peut leur dire merci pour ce beau spectacle.

Par contre c'est vraiment sympa pour l'Etat de conserver les donnés avec numéro de CNI des opposants à une de ses politiques.

@ Travis,

Les discours de politique générale c'est toujours la même chose. La majorité trouve ça bien, l'opposition trouve cela nul. Ils enfoncent des portes ouvertes. J'espère pour eux que le vin de l'assemblé est bon.
Réponse de Ravière Pastauré
le 13/06/2019 à 12:05
Message posté par TheFifthBeatle
Cette effraction démocratique est une occasion historique, même si rien ne sera fait pour faciliter son exécution. À relayer sur le site dès l'annonce du transfert de Griezmann.


Il y a un article sur Charlie Hebdo là, niveau affluence on peut pas mieux faire^^
Réponse de zinczinc78
le 13/06/2019 à 13:18
Message posté par gil morrissao roland larque
C'est incroyable que les LR se sont embourbés dans le piège du RIP alors que leur essence même sont de faire des privatisation.
Quelle belle bran... on peut leur dire merci pour ce beau spectacle.

Par contre c'est vraiment sympa pour l'Etat de conserver les donnés avec numéro de CNI des opposants à une de ses politiques.

@ Travis,

Les discours de politique générale c'est toujours la même chose. La majorité trouve ça bien, l'opposition trouve cela nul. Ils enfoncent des portes ouvertes. J'espère pour eux que le vin de l'assemblé est bon.


En l'occurrence, une partie de l'opposition n'en a rien à foutre du discours de Philippe, vu que la FI a annoncé son intention de ne pas voter la confiance au gvt avant même que le discours ne soit prononcé.
Réponse de gil morrissao roland larque
le 13/06/2019 à 13:53
Message posté par zinczinc78
En l'occurrence, une partie de l'opposition n'en a rien à foutre du discours de Philippe, vu que la FI a annoncé son intention de ne pas voter la confiance au gvt avant même que le discours ne soit prononcé.


C'est le contraire qui aurait été surprenant. Ce vote de confiance c'est juste pour la majorité de voir qui dans l'opposition veut s'allier avec LREM pour les municipales.
Le RN va certainement remporter quelques villes de plus le problème est que l'ancrage locale de LREM est nul. LREM peuvent offrir bien plus villes que prévu au RN si la LREM n'établit pas d'ici la fin de l’automne une stratégie au cas par cas et calme pas l'ardeur de leur nouveaux barons qui cocoricotent trop fort.

Sur le vote, si les parlementaires boivent trop de vin (hic) même Melenchon peut se tromper de bouton et voter la confiance.
Réponse de Travis Bickle357
le 13/06/2019 à 19:37
7 ans fermes requis contre Balkany. Outch...
Réponse de moun bellic
le 13/06/2019 à 19:43
Message posté par Travis Bickle357
7 ans fermes requis contre Balkany. Outch...


ça c'est de la bonne nouvelle...et si ça peut calmer les ardeurs de tous ceux qui veulent entreprendre ce genre d'escroqueries, ça sera encore mieux.
Réponse de PauletaSusicGaucho
le 13/06/2019 à 20:03
Ce n'est que la demande du parquet, il va y avoir la plaidoirie la semaine prochaine et le jugement n'est attendue qu'en septembre.

Balkany est encore loin de la case prison...
Réponse de moun bellic
le 13/06/2019 à 20:20
Ah merde, je trouvais ça trop beau...
Réponse de Cafu crème
le 13/06/2019 à 20:27
Puis il a 71 ans. Au premier tour en prison il va tomber malade, en sortir, plus jamais y revenir.
Réponse de Travis Bickle357
le 13/06/2019 à 20:33
Message posté par moun bellic
Ah merde, je trouvais ça trop beau...


« Requis », Moun.
Et comme l’écrivent PSG et Cafu, il devrait, selon toute vraisemblance, échapper au trou. Comme Cahuzac.
Réponse de moun bellic
le 13/06/2019 à 21:25
Oui j'ai inconsciemment omis le "requis"...Vous avez raison, il s'en sortira trop bien. Une belle occase qui va s'envoler de punir un pourri de première et de changer un ptit quelquechose dans le sentiment d'injustice que ressentent certain(e)s qui ne vont plus voter notamment à cause de l'impunité de certains élus.
Réponse de So ReD
le 14/06/2019 à 12:07
Message posté par Cafu crème
D'ailleurs extrême gauche ça n'existe pas vraiment. Vu les positions de Meluche et du Pcf, en opposition au Ps, on devrait juste dire la gauche.


Message posté par dogtor
Surtout vu la définition. Sont considères comme d'extrême gauche les partis situés à la gauche des communistes à l'assemblée nationale.
En gros c'est la LCR.


Quand un parti se disant de gauche remettra en avant une économie planifiée, une nationalisation des grandes entreprises et des banques, l’accès à des services publics pour tous, ... et j'en passe. On pourra parler de Gauche.

En attendant, la social démocratie avec une économie de marché comme système économique, c'est très loin de la gauche. Au mieux j'appelle ça de la "Drauche".

Le mal actuel de la Gauche c'est qu'elle ne propose plus d'alternative sociétale et économique face au Libéralisme. Auparavant il y avait une réelle opposition sur un plan théorique, économique et social. Les gens avaient un réel choix à faire. De nos jours, nos chers partis de "gauche" parlent de capitalisme à visage humain et pratiquent une politique très loin des idéaux des Marx, Jaurès et compagnie.

Tant qu'une économie de marché existera, une politique sociale et économique de gauche n'existera pas.
Réponse de So ReD
le 14/06/2019 à 12:07
Message posté par Cafu crème
D'ailleurs extrême gauche ça n'existe pas vraiment. Vu les positions de Meluche et du Pcf, en opposition au Ps, on devrait juste dire la gauche.


Message posté par dogtor
Surtout vu la définition. Sont considères comme d'extrême gauche les partis situés à la gauche des communistes à l'assemblée nationale.
En gros c'est la LCR.


Quand un parti se disant de gauche remettra en avant une économie planifiée, une nationalisation des grandes entreprises et des banques, l’accès à des services publics pour tous, ... et j'en passe. On pourra parler de Gauche.

En attendant, la social démocratie avec une économie de marché comme système économique, c'est très loin de la gauche. Au mieux j'appelle ça de la "Drauche".

Le mal actuel de la Gauche c'est qu'elle ne propose plus d'alternative sociétale et économique face au Libéralisme. Auparavant il y avait une réelle opposition sur un plan théorique, économique et social. Les gens avaient un réel choix à faire. De nos jours, nos chers partis de "gauche" parlent de capitalisme à visage humain et pratiquent une politique très loin des idéaux des Marx, Jaurès et compagnie.

Tant qu'une économie de marché existera, une politique sociale et économique de gauche n'existera pas.
Réponse de Bud Fox
le 14/06/2019 à 19:08
Message posté par So ReD


Mais les idéaux de Marx ou Jaures ne sont que ça, des idéaux, des chimères, un Eden biblique remis au gout du jour pour une population de plus en plus athée.
Réponse de So ReD
le 15/06/2019 à 01:10
Message posté par Bud Fox

Mais les idéaux de Marx ou Jaures ne sont que ça, des idéaux, des chimères, un Eden biblique remis au gout du jour pour une population de plus en plus athée.


C'est réducteur puis ce serait négliger l'impact de ces idéaux dans les diverses émancipations et avancées sociales au cours du 19ème et du 20ème siècle. Car je doute très fortement que sans ces idéaux, la démocratisation de l'éducation, les congés payés ou autre sécurité sociale auraient vu le jour grâce aux idéaux et aux chimères de cette bienveillante idéologie capitaliste et libérale.
Ce message a été modifié.
Réponse de Cafu crème
le 15/06/2019 à 14:47
Arrivé aux urgences à midi, sur un brancard depuis 3h avec une belle entaille sur le crâne, j'attends sagement que quelqu'un puisse me recoudre.

Ça vaut tous les discours de politique générale et les promesses d'embauche avec quelques dizaines de millions signés Buzin.

Et vu que je suis propre et que je sens bon le personnel qui passe devant moi est intrigué par une odeur de gel douche...Ils ont grand besoin d'aide et de repos.
Réponse de TheFifthBeatle
le 15/06/2019 à 15:51
T'as croisé le chemin de nos gardiens de la paix ?

(Prompt rétablissement ;-))
Réponse de Cafu crème
le 15/06/2019 à 16:20
Merci merci.

Non mais j'ai croisé des matons avec leurs détenus qui sont prioritaires on dirait et ça énerve beaucoup de monde. Plus que de raison.
Réponse de So-Frites
le 15/06/2019 à 16:26
J'ai rien compris à ce qui t'arrive Cafu, mais FORZA frate!
Réponse de Cafu crème
le 15/06/2019 à 16:31
Petit malaise en rentrant du sport, rien de grave mais je me suis bien cogné en tombant. Ça aurait pu être pire.

Ça fera une petite cicatrice pas visible du tout.

Et j'en profite pour remercier les soignants, ils font pas un boulot facile vraiment.
Réponse de sandro l'obèse
le 15/06/2019 à 17:04
Message posté par Elcocolonel
https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

si le sort d'ADP et notre petit débat vous avez marqué, je rappelle que ce referendum mobilise toute l'opposition. ça fait large.
donc je place ça comme ça. ça bugge, ça marche pas sur smartphone mais bon.


Done :)
Bon c'est à tenter, on se souviendra quand même que :
-Change.org a récolté 160 000 signatures ; il en faut 4,7 millions ici (!!!)
-Si d'aventure on passe la barre : il faut que le Sénat ni l'Assemblée ne se proposent d'étudier le texte pour avoir un vrai référendum. Dans le cas contraire on reviendra à du débat parlementaire (dont on imagine l'issue...).
-Si "vrai" réferendum il y a on peut encore une fois préparer nos anus en mode "2005-style" j'imagine. Le type gouverne par ordonnances il va écouter "son" peuple ?..
-Le site est archi mal-foutu, pire que SoFoot (n'oubliez pas vos deuxième et troisième prénoms, sans faute de casse, et les tirets aussi, et des survey dignes des pires sites de streaming...)
-L'anonymat va bien se faire enculer (les fonctionnaires de l'Etat peuvent bien signer l'esprit tranquille lol)


La perche a beau être rafistolée à l'arrache, il faut quand même la saisir je pense. Faites tourner

Connectez vous pour participer à cette discussion

Hier à 16:00 J'irai supporter l'AC Ajaccio chez vous (S1 Ep1) Hier à 12:14 Jürgen Klopp inquiet pour Sadio Mané 42
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi