Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Politique et tac

Dernier message de la page précédente, posté par cana bis
le 15/05/2015 à 14:55
Tu l'as étudié où? En Corée du Nord? Avec quel coréen t'as parlé?
Quel est réellement l'intérêt de la Corée du Sud? Si ce n'est de faire partie du méchant bloc international?
Sérieusement, quel est l'intérêt de la CdS de vouloir la guerre? Je connais assez peu la situation?
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 14:58
Message posté par cana bis


Yep, tant qu'ils se tuent chez eux, rien à foutre, 1 million de bougnoules tués, c'est toujours ça de moins qui va venir toquer à nos portes. On veut bien leur donner des médicaments périmés, et un peu d'argent lors des catastrophes naturelles, pour leur rappeler la bonté chrétienne, mais c'est tout. S'ils veulent se tuer, qu'ils crèvent tous!

Vive, le non-interventionnisme, et la conscience tranquille!^^


C'est sûr que poser comme ça, je prendrais mon cheval et irais tout de suite sauver veuves et orphelins.

La question me semble se poser différemment et sur deux champs, très succinctement: la légitimité à intervenir, qui sommes-nous pour nous mêler de la politique intérieure d'autres pays (je ne relancerais pas la litanie néo-coloniale mais on en est pas loin) et les effets de cette intervention qui, fort souvent et malheureusement, sont pires que les causes (voir les exemples libyens, irakiens, etc.etc.etc.).

Je n'ai pas souvenance d'une intervention légitime et dont les effets ont été positifs depuis fort longtemps.
Réponse de cana bis
le 15/05/2015 à 14:58
Message posté par Manalas
Oui, grosso modo.

Le truc, ce n'est pas tant que la Corée du sud veut faire la guerre mais qu'elle ne désire pas un réglement de la situation (il faut être honnête et dire que les pontes du nord non plus).

Et ce pour une raison très simple: si le sud et le nord s'unissent, le sud devra relancer son voisin désormais compatriote. Une situation asymétrique considérablement plus grave que celle qu'avaient connue les deux Allemagne lors de la réunion. Cela mettrait un sérieux coup d'arrêt à la croissance sud coréenne, accusant des dizaines d'années de retard (et sur le long terme aucun intérêt économique contrairement à l'Allemagne qui a très bien joué le coup).

Personne ne veut de la paix. Mais personne ne veut non plus de la guerre. Cette situation est idéale pour les deux pays et les nombreuses relances, propagandistes, ce dernier exemple en étant un très beau, ne devraient pas faire que nos journalistes, excellents, et nous-même tombions dans ces grossiers pièges.


Merci Manalas!

Une dernière question. Le fait qu'ils fassent la paix, conduit nécessairement à l'union?
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 15:00
Message posté par cana bis


Tu l'as étudié où? En Corée du Nord? Avec quel coréen t'as parlé?
Quel est réellement l'intérêt de la Corée du Sud? Si ce n'est de faire partie du méchant bloc international?
Sérieusement, quel est l'intérêt de la CdS de vouloir la guerre? Je connais assez peu la situation?


Aucun intérêt à la guerre. Aucun intérêt à la paix. Quitte à choisir ils prendraient la paix évidemment, mais s'ils peuvent maintenir cet état de fausse tension, ils ne cracheront pas dessus, surtout si, comme ils le parient (et les "analyses" récentes de leurs services secrets le montrent) le pouvoir nord coréen va s'entre-dévorer.
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 15:02
Message posté par cana bis


Merci Manalas!

Une dernière question. Le fait qu'ils fassent la paix, conduit nécessairement à l'union?


Excellente question.

Tout dépend ce que tu mets derrière paix. Techniquement, ils le sont actuellement. Donc non, pas d'union. Si l'on assiste, mettons (et chose peu crédible), à un effondrement du nord, à savoir révolution, dirigeants en fuite, armée en décomposition, etc., le sud sera forcé d'aller à l'union. Mais s'ils peuvent avoir le beurre (pas d'union stricto sensu) et l'argent du beurre (ouverture de la frontière, relations appaisées, facilités commerciales avec nouveau marché qui s'ouvre), ils cracheront pas dessus.
Réponse de ouam
le 15/05/2015 à 15:02
Message posté par Manalas


C'est sûr que poser comme ça, je prendrais mon cheval et irais tout de suite sauver veuves et orphelins.

La question me semble se poser différemment et sur deux champs, très succinctement: la légitimité à intervenir, qui sommes-nous pour nous mêler de la politique intérieure d'autres pays (je ne relancerais pas la litanie néo-coloniale mais on en est pas loin) et les effets de cette intervention qui, fort souvent et malheureusement, sont pires que les causes (voir les exemples libyens, irakiens, etc.etc.etc.).

Je n'ai pas souvenance d'une intervention légitime et dont les effets ont été positifs depuis fort longtemps.


"Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes" est effectivement régulièrement piétiné, et on a tendance à s'en souvenir uniquement quand c'est un peu trop relou d'intervenir (Syrie, Ukraine).
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 15:05
Message posté par ouam


"Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes" est effectivement régulièrement piétiné, et on a tendance à s'en souvenir uniquement quand c'est un peu trop relou d'intervenir (Syrie, Ukraine).


Très bonne citation... s'il n'y avait pas eu intervention. Or il y a eu interventionnisme, pas militaire, certes, mais intervention quand même.
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 15:07
Et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, c'est du droit international, donc ça n'existe pas. Une pure production anglo-saxonne très pratique pour justement fourrer son nez partout. Je ne l'utilise même pas comme ligne d'argumentation d'ailleurs puisque je focalise mon argumentation sur "nous", pas sur "eux".
Réponse de ouam
le 15/05/2015 à 15:08
Message posté par Manalas


Très bonne citation... s'il n'y avait pas eu intervention. Or il y a eu interventionnisme, pas militaire, certes, mais intervention quand même.


En l'occurrence, ce fameux "droit des peuples" avait été brandi pour justifier l'absence d'intervention militaire, on discute généralement moins les autres formes d'arbitrage (ils vont comment à Cuba, d'ailleurs ?), d'où ma formulation incomplète - merci d'avoir précisé !
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 15:12
Message posté par ouam


En l'occurrence, ce fameux "droit des peuples" avait été brandi pour justifier l'absence d'intervention militaire, on discute généralement moins les autres formes d'arbitrage (ils vont comment à Cuba, d'ailleurs ?), d'où ma formulation incomplète - merci d'avoir précisé !


Huhu, il avait été brandi à la fois pour intervenir (on l'avait ainsi entendu pour appuyer l'intervention en Libye en soutien de l'autodétermination des citoyens (rebelles) libyens), pareil en Syrie) que pour ne pas le faire (comme en Crimée).

Comme je le disais, c'est probablement le "droit" le plus con au monde (entre le droit à la vie et le droit à disposer de son corps dans mon classement personnel).
Réponse de ouam
le 15/05/2015 à 15:15
Message posté par Manalas


Huhu, il avait été brandi à la fois pour intervenir (on l'avait ainsi entendu pour appuyer l'intervention en Libye en soutien de l'autodétermination des citoyens (rebelles) libyens), pareil en Syrie) que pour ne pas le faire (comme en Crimée).

Comme je le disais, c'est probablement le "droit" le plus con au monde (entre le droit à la vie et le droit à disposer de son corps dans mon classement personnel).


Comme souvent en droit international (tu le dis bien), un beau concept totalement creux - j'adore le passage de l'abécédaire de Deleuze sur les Droits de l'Homme, toujours très actuel (dans "G comme Gauche" - "il n'y a pas de droits de l'homme, rien que des situations particulières"/"les droits de l'homme, c'est une posture qui permet de ne rien faire en ayant bonne conscience", dans l'esprit).
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 15:19
(j'oublie le droit de circulation, qui en Belgique est l'un des plus rigolos)

Cette citation de Deleuze est drôle car je pense exactement l'inverse. Les Droits de l'homme me paraissent être, tout au contraire, le summum de l'ingérence et du mépris de l'autre. A moins que l'idée de passivité est, dans son propos, d'ordre philosophique et non politique, auquel cas, la paresse étant inhérente à ces droits, statiques et "temporocentristes", elle est très juste.
Réponse de ouam
le 15/05/2015 à 15:20
Message posté par Manalas
(j'oublie le droit de circulation, qui en Belgique est l'un des plus rigolos)

Cette citation de Deleuze est drôle car je pense exactement l'inverse. Les Droits de l'homme me paraissent être, tout au contraire, le summum de l'ingérence et du mépris de l'autre. A moins que l'idée de passivité est, dans son propos, d'ordre philosophique et non politique, auquel cas, la paresse étant inhérente à ces droits, statiques et "temporocentristes", elle est très juste.


C'est (à peu près, dans mes souvenirs confus) ça : une façon de refuser de penser (crime capital chez Gillou).
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 15:22
J'adhère tout à fait alors.

Mais fais gaffe Ouam, tu verses dans le relativisme. Fourest qui truste toutes les ondes en ce moment, Mater dei universalitatis, va venir te taper sur les doigts.
Réponse de ouam
le 15/05/2015 à 15:25
Message posté par Manalas
J'adhère tout à fait alors.

Mais fais gaffe Ouam, tu verses dans le relativisme. Fourest qui truste toutes les ondes en ce moment, Mater dei universalitatis, va venir te taper sur les doigts.


Ayant eu la chance de voir évoluer l'immense Frédéric Fouret durant une saison entière, je peux te dire que sa petite soeur ne me fait pas peur. Au reste, j'ai déjà perdu une partie de mes phalanges rien qu'en écoutant un débat Enthoven-BHL.
Réponse de Toto Riina
le 15/05/2015 à 15:26
Message posté par RonHarris

Toi t'as pas lu le chef d'oeuvre de Rubio sur les États Unis et le monde...


Message posté par RonHarris

Toi t'as pas lu le chef d'oeuvre de Rubio sur les États Unis et le monde...


Il a dit quoi Rubio?
Réponse de cana bis
le 15/05/2015 à 15:42
Message posté par Manalas


Huhu, il avait été brandi à la fois pour intervenir (on l'avait ainsi entendu pour appuyer l'intervention en Libye en soutien de l'autodétermination des citoyens (rebelles) libyens), pareil en Syrie) que pour ne pas le faire (comme en Crimée).

Comme je le disais, c'est probablement le "droit" le plus con au monde (entre le droit à la vie et le droit à disposer de son corps dans mon classement personnel).


Je refuse de lire ce post, qui pourrait être intéressant mais parenthèsestiquement horrible!
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 15:47
Message posté par cana bis


Je refuse de lire ce post, qui pourrait être intéressant mais parenthèsestiquement horrible!


Ouais, putain...

J'ai vraiment un problème avec les parenthèses (et les virgules).
Réponse de Charrua
le 15/05/2015 à 15:48
Cana, avec les plus importants professeurs français. Comme Patrick Maurus, professeur d'honneur à l'université Kim Ilsung, et qui y a vécu plus jeune. Pierre-Emmanuel Roux, professeur spécialiste de la Corée, des profs nord et sud coréens... C'est l'INALCO, peu de monde connaît, mais c'est une des meilleures universités de France.
Réponse de Nicola MH
le 15/05/2015 à 16:27
Message posté par Toto Riina




Il a dit quoi Rubio?


Qu'il compte revenir plus fort l'année prochaine pour faire oublier cette saison où il fut malmené par les blessures
Réponse de Toto Riina
le 15/05/2015 à 17:12
Message posté par Nicola MH


Qu'il compte revenir plus fort l'année prochaine pour faire oublier cette saison où il fut malmené par les blessures


Ahaha Mr caviar!
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 22:02
AMURICAFUCKYEAH Dzokharmachin est condamné à la peine capitale !
Réponse de Toto Riina
le 15/05/2015 à 22:16
Il me semble que la peine capitale est anticonstitutionnelle dans le Massachusetts. Je comprends pas trop comment ils vont faire.
Réponse de Toto Riina
le 15/05/2015 à 22:28
Ah oui c'est vrai qu'il était devant un jury fédéral. J'ai vu l'article, je le regarderais avec attention. Merci
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 22:33
La Constitution américaine ne bannit de pas, de surcroît, la peine de mort. Donc au pire l'acte était illégal.

Ce qui est impressionnant, c'est qu'il fallait l'unanimité pour en arriver à la peine de mort. Je trouve incroyable que sur douze personnes pas une seule ait dit non.
Réponse de Manalas
le 15/05/2015 à 23:12
(Mon premier paragraphe est totalement stupide)
Réponse de dogtor
le 19/05/2015 à 16:04
Mais putain mais BFM allez mourir. Vous invitez sérieusement Estrosi, AKA le fils de pute de l'année, pour commenter l'issu du procés sur Zyed et Bouna? Ensuite ça va être quoi? Nadine Morano pour parler politique d'éducation? Adolphe Hitler pour qu'il donne son avis sur Mohamed Merah? Pierre Ménès pour qu'il donne son avis sur les matchs de l'OM?(oh wait)

http://www.huffingtonpost.fr/2015/05/19 … mg00000001
Réponse de Charrua
le 19/05/2015 à 16:15
C'est BFM quoi, ils invitent ceux qui veulent bien venir...
Réponse de Chatte Ayrton
le 19/05/2015 à 16:31
Déjà ils peuvent inviter qui ils veulent

ensuite on est (malheureusement?) en démocratie qui place le pluralisme politique dans ses composantes donc inviter un élu pour qu'il commente l'actualité sociale et judiciaire, même très con et même d'un autre bord que le sien, c'est assez normal. Voir souhaitable en terme de représentation.

Enfin, je trouve ca pas mal en fait : les cons les plus dangereux sont ceux qu'on entend peu mais qui s'activent en coulisse.
Là au moins le doute n'est plus permis et dissipé devant une large audience. Vous me direz, sur Estrosi, on doutait pas trop avant, c'est vrai...
Réponse de Janklod Pino
le 19/05/2015 à 16:43
Et puis libre à vous de zapper.

Les chaines de TV sont des entreprises comme les autres, si un type ne fait pas d'audimat, il n'est plus invité tout simplement.
Réponse de Manalas
le 19/05/2015 à 16:47
Message posté par Chatte Ayrton


ensuite on est (malheureusement?) en démocratie


Nan.
Réponse de Charrua
le 19/05/2015 à 17:07
Message posté par RonHarris
C'est une question hyper intéressante, et je ne suis pas d'accord avec toi Ayrton. Bien entendu qu'ils peuvent inviter qui ils veulent, c'est là la liberté d'expression. L'état ne peut pas limiter (ou dans des cas bien définis) la liberté d'expression. La question c'est le doivent ils? Est ce que les chaines de télévision ne doivent pas s'interdire d'inviter certains invités politiques, d'employer certains chroniqueurs parce qu'ils sont sulfureux, tiennent des propos polémiques? Les deux exemples qui m'ont le plus marqué récemment ce sont ceux de Zemmour et la gueguerre entre Mediapart et MLP/le Front National.
Est ce que Zemmour doit avoir une tribune sur I-Télé, malgré les immondices qu'il profère? Est ce que Mediapart a le droit de traiter du Front National sans pour autant inviter Marine Le Pen pour des débats? Le Front National peut il interdire à Mediapart (et au Petit Journal) de les couvrir?


Oui.
Réponse de Okto
le 19/05/2015 à 17:16
Pour moi :

Est ce que Zemmour doit avoir une tribune sur I-Télé, malgré les immondices qu'il profère? -> Oui

Est ce que Mediapart a le droit de traiter du Front National sans pour autant inviter Marine Le Pen pour des débats? -> Oui

Le Front National peut il interdire à Mediapart (et au Petit Journal) de les couvrir? -> Non
Réponse de dogtor
le 19/05/2015 à 17:24
Bien sûr qu'ils invitent qui ils veulent mais ou est l'intérêt d'inviter Estrosi à donner son avis là dessus?
Le mec est impliqué dans plein d'histoires que des gens un peu chafouins qualifieraient de "racistes" et là on lui demande son avis sur ces tristes évènements que tout le monde connait alors que ça implique les populations qu'il passe son temps à stygmatiser.

BFM et I télé c'est la même chose, le sensationnalisme avant l'info.

PAr contre je suis pas au courant des histoires Mediapart et Lepen.
Réponse de Chatte Ayrton
le 19/05/2015 à 17:49
Message posté par RonHarris
C'est une question hyper intéressante, et je ne suis pas d'accord avec toi Ayrton. Bien entendu qu'ils peuvent inviter qui ils veulent, c'est là la liberté d'expression. L'état ne peut pas limiter (ou dans des cas bien définis) la liberté d'expression. La question c'est le doivent ils? Est ce que les chaines de télévision ne doivent pas s'interdire d'inviter certains invités politiques, d'employer certains chroniqueurs parce qu'ils sont sulfureux, tiennent des propos polémiques? Les deux exemples qui m'ont le plus marqué récemment ce sont ceux de Zemmour et la gueguerre entre Mediapart et MLP/le Front National.
Est ce que Zemmour doit avoir une tribune sur I-Télé, malgré les immondices qu'il profère? Est ce que Mediapart a le droit de traiter du Front National sans pour autant inviter Marine Le Pen pour des débats? Le Front National peut il interdire à Mediapart (et au Petit Journal) de les couvrir?


mais on est en démocratie encore une fois
et si ca vous parait certes éculé comme formule, voir franchement naïf je vous le concède, ca recoupe malgré un ensemble de réalités et d'applications concrètes.

On peut pas interdire le FN, c'est un parti reconnu dans une démocratie plurielle qui joue selon ses règles. Et par ailleurs, le bailloner ne le rend pas plus faible.

Doit-on interdire les dérapages et les propos hors la loi des élus ou autres personnalités? Bien sûr.
Mais interdire à priori à ces mêmes personnes de s'exprimer, non.

J'aime beaucoup Taddei pour ça puisqu'il est l'un des derniers à ne pas s'interdire d'inviter qui que ce soit. Je suis d'accord, on ne peut pas donner des tribunes à n'importe qui et n'importe où (sauf Rémi Gaillard) mais on ne peut pas non plus occulter systématiquement des avis divergents.

Notre système veut ça.
Moi aussi, je suis pas démocrate convaincu hein : le must c'est une dictature éclairée, mais ca n'existe plus (a-t-elle jamais existé d'ailleurs?) ^_^
Réponse de dogtor
le 19/05/2015 à 17:57
Je m'interrogeais sur la pertinence du fait de l'inviter, pas sur le fait de l'inviter.
Réponse de Janklod Pino
le 19/05/2015 à 18:49
"Ce n'est pas 15 minutes d'Estrosi avec lui qui débite les questions. Ce sont 4-6 personnes autour d'une table qui peuvent échanger et réagir au quart de tour s'ils entendent quelque chose de faux ou de choquant."

Mais ça existe, et en très grand nombre, des émissions où un animateurs pose des questions et une série d'invités et/ou chroniqueurs réagissent au quart de tour.

Et c'est pas pour autant que je trouve ça très bien réfléchi parce qu'au final c'est celui qui a la plus grande gueule qui fini par parler le plus, en lieu et place de personne(alités) plus tempérés qui préféreront laisser passer l'orage.

Globalement, je trouve qu'on manque de sujets politiques. Vu qu'on parle du format TV, d'articles vidéos traitant d'un sujet à la manière d'un article de presse, sans laisser de droit de réponses aux principaux intéressés mais plutôt des "spécialistes" ou du moins des gens assez compétant sur les sujets en question pour en parler.

À l'image d'un C dans l'Air sur France 5.



Parce qu'on laisse trop la parole aux politiques, qui la plus part de temps ne sont pas compétent sur les sujets traités, à la place des penseurs, scientifiques et autres experts qui seraient à même d'inspirer dans leur manière de penser.


Alexandre Astier disait il y a quelques années sur une émission de Morandini (il avait très bien choisi son plateau pour dire ça), qu'à la TV on voyait de moins en moins de gens brillants et de plus en plus d'abrutis, et donc par simple logique les gens s'inspiraient beaucoup plus d'abrutis que de personnes brillantes.

D'où le devoir de chaque citoyen de zapper quand une émission n'est pas de qualité (utopie je sais).
Réponse de dogtor
le 19/05/2015 à 19:00
Les mauvaises télé font de mauvais citoyens qui vont à leur tour regarder de la mauvaise télé et plébisciter ces mauvais programmes télé. Tout est contre les gens qui se donnent la peine de zapper. Ces émissions de basse qualité sont très simples à produire, des formats quotidiens sont de fait très simples à tourner, c'est un peu le McDo télévisuel.

On se retrouve donc avec ce genre de gamine qui demande à sa prof :" Madame Nabilla elle va sortir de prison pour Noël? Parce que c'est quelqu'un d'important Nabilla elle peut pas passer Noël en prison. Et puis en plus, poignarder quelqu'un ça peut arriver à tout le monde". Je n'invente rien, c'est une amie prof qui m'a raconté les propos de son élève.

On se retrouve donc avec des gens qui vont trouver qu'une émission qui tente de relever un tout petit peu le niveau est "relou" et vont la zapper pour vite retourner devant Nabilla et Cie.

A partir de ce moment là, un petit peu d'interventionnisme de l'état ne serait pas de trop. Alors oui à la liberté d'entreprendre pour les patrons de chaine mais non au lavage de cerveau des téléspectateurs qui n'ont plus les capacités justement de zapper comme le souhaitait Janklod.
Réponse de Janklod Pino
le 19/05/2015 à 19:04
c'pas faux...
Réponse de moun bellic
le 19/05/2015 à 19:49
AHAHAHAHAHAHAHAHA

C'est même tout à fait vrai ce que tu dis Dogtor.
(Je suis très d'accord avec toi aujourd'hui)
Réponse de dogtor
le 19/05/2015 à 20:21
Message posté par moun bellic
AHAHAHAHAHAHAHAHA

C'est même tout à fait vrai ce que tu dis Dogtor.
(Je suis très d'accord avec toi aujourd'hui)


C'est très étrange d'ailleurs. Peut être qu'un jour on arrivera à jouer à GTA ensemble.


Tiens d'ailleurs en parlant de qualité télévisuelle, ça m'arrive de bosser dans la boite qui a produit le reboot de "le grand échiquier" et bein ma pauvre dame, bizarrement, ça n'a pas marché.
Réponse de Charrua
le 19/05/2015 à 22:20
Message posté par RonHarris
Et pour compléter notre panorama des actualités gerbantes du moment, Valls et Hollande qui disent non à des quotas de réfugiés, parce que la France ne voit pas les réfugiés comme des chiffres, non! La France les accueille dignement ! (Bon, s'ils ne sont ni noirs ni musulmans, sinon c'est pas top). Et la France en fait assez en nombre (oubliant le concept de pourcentage). Des guignols sans cœur. La Gauche mesdames et messieurs.


C'est triste.
Réponse de Manalas
le 19/05/2015 à 22:43
Message posté par RonHarris
Et pour compléter notre panorama des actualités gerbantes du moment, Valls et Hollande qui disent non à des quotas de réfugiés, parce que la France ne voit pas les réfugiés comme des chiffres, non! La France les accueille dignement ! (Bon, s'ils ne sont ni noirs ni musulmans, sinon c'est pas top). Et la France en fait assez en nombre (oubliant le concept de pourcentage). Des guignols sans cœur. La Gauche mesdames et messieurs.


L'argument qui se trouve au coeur de la défense française (que cela soit un paravent ou non, c'est tout autre chose), bien qu'anachronique, celui de la souveraineté du pays qui a comme prérogative le choix de ses entrants et sortants, est hautement défendable. N'en déplaise aux "plusdeurope".

Il est malheureux que la France ne puisse, cependant, se prévaloir d'une certaine cohérence, mais mes oreilles aiment entendre ces mots, pour beaucoup, désuets revenir; "souveraineté", "Etat", ...
Réponse de dogtor
le 20/05/2015 à 00:05
Message posté par RonHarris
Tout autre chose, mais vous vous souvenez de Podemos? Mais si, Podemos! Le parti de Jean Luc Mélenchon, un peu comme Syriza, qui devait tout emporter sur son passage en Espagne. Si vous ne le remettez pas, ce n'est pas grave. Il est en pleine chute libre dans les sondages, et vu les élections qui s'annoncent très bientôt (locales pour le moment, les nationales sont pour cet automne), le soufflé devrait continuer à retomber. C'est Ciudadanos la nouvelle hype; catalan d'origine, centriste, libéral, proche des milieux d'affaire. Voulant s'inspirer des Lib Dem et de (véridique) François Bayrou. On les soupçonne, un peu comme To Potami d'être une formation politique pilotée par les milieux d'affaires, histoire de repousser le grand méchant (Syriza ou Podemos). Ils sont pour une austerité low cost, à la cool. On verra les résultats à la fin de la semaine.


Bayrou c'est le seul mec de droite avec un discours audible et sensé.
Réponse de AriGold
le 20/05/2015 à 09:04
Sans blague, depuis le temps qu'on se tue a vous le dire.
Réponse de mado
le 20/05/2015 à 09:40
Message posté par AriGold
Sans blague, depuis le temps qu'on se tue a vous le dire.


si Robert Hue se met à soutenir Bayrou...
Réponse de Charrua
le 20/05/2015 à 10:06
Les Palestiniens viennent de se voir interdire l'accès aux mêmes bus que les israéliens...
Vive l'Apartheid !
Réponse de Charrua
le 20/05/2015 à 10:46
J'essaierais de m'intéresser de plus près à Haretz alors.
Réponse de Manalas
le 20/05/2015 à 10:58
Y pas un Conseil d'état en Israel ?
Réponse de fullgrinta
le 20/05/2015 à 12:18
C'est quoi le "PR" dont tu parles, Ron? En tout cas merci pour cette info.
Réponse de Three-Eyed Frenchy
le 20/05/2015 à 12:21
Relations publiques?

Connectez vous pour participer à cette discussion

Partenaires
Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:25 Griezmann fustige l'homophobie en une de Têtu 240