Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Politique et tac

Dernier message de la page précédente, posté par Cafu crème
le 25/02/2021 à 12:28
Non mais ça correspond à quoi l’islamo gauchisme? Quand quelqu’un en fera une définition concrète j’aurai peut être un avis.

Là à part Zemmour, Le Pen et Darmanin, je ne vois personne en parler. Et il ne s’agit pas des couteaux les plus affûtés du tiroir.

Déjà rien que le terme gauchisme, ça ne veut rien dire. Même la gauche ça ne veut plus dire grand chose dans une offre politique mainstream qui va de l’extrême droite aqui la droite. La gauche qui n’existe plus ferait donc alliance avec les universitaires pour faire imploser la société ?

C’est quoi l’islamogauchisme? En quoi c’est un danger, une opportunité, une ligne de fracture majeure?

Blm et metoo devaient faire imploser la société française,
perso j’ai jamais autant vu de minorités s’exprimer ou de femmes dénoncer leurs bourreaux, je trouve ça bien.

Mais l’islamo gauchisme je ne sais pas ce que c’est. C’est un courant politique? Une idée jetée comme un os à ronger pour les élections? C’est un vrai courant musulman puissant qui veut déstabiliser le pays?

On dirait un concept publicitaire, guère plus

Pour les enfants non ça ne m’inquiéte pas vraiment. A priori j’ai des critiques à formuler sur l’enseignement scolaire mais ça n’a rien à voir avec l’islam ou la gauche. La réduction de certaines heures de cours, pas assez de moyens, des choix étranges de sujets plus abordés ça j’en ai plein

@je sais plus qui

Si les croyances de certains leur dictent d’être en désaccord avec l’enseignement et que ça contrevient aux valeurs de la République, j’ai envie de dire on peut les sortir des amphis peut être.
Réponse de Cafu crème
le 25/02/2021 à 12:33
@gil

J’ai manqué un passage mais le creationnisme, c’est pour toutes les grandes religions non? Les cathos sont dominants, j’ai pas encore entendu qu’ils demandaient que le creationnisme soit au programme. Ayant moi même suivi une scolarité dans le privé, ça ne l’était pas.

Mais un tel fait a changé ? Les musulmans ou cathos demandent à ce qu’on revienne la dessus?

@sittius

C’est plus compliqué avec le Covid on se croise moins mais la politique intéresse autour de moi. Islamo gauchisme personne. Vraiment.

Si on parle d’immigrations, de travailleurs étrangers ou détachés là tu vas trouver à qui parler, c’est une vraie préoccupation (a tort ou à raison). Mais la France menacée par l’islamo gauchisme je vois pas
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 12:39
Message posté par Cafu crème
Non mais ça correspond à quoi l’islamo gauchisme? Quand quelqu’un en fera une définition concrète j’aurai peut être un avis.

Là à part Zemmour, Le Pen et Darmanin, je ne vois personne en parler. Et il ne s’agit pas des couteaux les plus affûtés du tiroir.

Déjà rien que le terme gauchisme, ça ne veut rien dire. Même la gauche ça ne veut plus dire grand chose dans une offre politique mainstream qui va de l’extrême droite aqui la droite. La gauche qui n’existe plus ferait donc alliance avec les universitaires pour faire imploser la société ?

C’est quoi l’islamogauchisme? En quoi c’est un danger, une opportunité, une ligne de fracture majeure?

Blm et metoo devaient faire imploser la société française,
perso j’ai jamais autant vu de minorités s’exprimer ou de femmes dénoncer leurs bourreaux, je trouve ça bien.

Mais l’islamo gauchisme je ne sais pas ce que c’est. C’est un courant politique? Une idée jetée comme un os à ronger pour les élections? C’est un vrai courant musulman puissant qui veut déstabiliser le pays?

On dirait un concept publicitaire, guère plus

Pour les enfants non ça ne m’inquiéte pas vraiment. A priori j’ai des critiques à formuler sur l’enseignement scolaire mais ça n’a rien à voir avec l’islam ou la gauche. La réduction de certaines heures de cours, pas assez de moyens, des choix étranges de sujets plus abordés ça j’en ai plein

@je sais plus qui

Si les croyances de certains leur dictent d’être en désaccord avec l’enseignement et que ça contrevient aux valeurs de la République, j’ai envie de dire on peut les sortir des amphis peut être.


En fait, je te répondais plus sur la partie Islam que islamo gauchisme.

Et comme disait Bonobossis, plus que Zemmour, Le Pen et Darmanin, c'est surtout une question qui devrait concerner la gauche. Sur sa définition et la problématique que cela peut poser (à la gauche, toujours) je te renvois également à l'explication de Bonobo que je trouve plutôt juste.
Réponse de gil morrissao roland larque
le 25/02/2021 à 12:51
Message posté par Cafu crème
@gil

J’ai manqué un passage mais le creationnisme, c’est pour toutes les grandes religions non? Les cathos sont dominants, j’ai pas encore entendu qu’ils demandaient que le creationnisme soit au programme. Ayant moi même suivi une scolarité dans le privé, ça ne l’était pas.

Mais un tel fait a changé ? Les musulmans ou cathos demandent à ce qu’on revienne la dessus?

@sittius

C’est plus compliqué avec le Covid on se croise moins mais la politique intéresse autour de moi. Islamo gauchisme personne. Vraiment.

Si on parle d’immigrations, de travailleurs étrangers ou détachés là tu vas trouver à qui parler, c’est une vraie préoccupation (a tort ou à raison). Mais la France menacée par l’islamo gauchisme je vois pas


J'ai dit créationnisme mais récemment il y a eu un problème avec la liberté d'expression et un prof découpé. Est ce que les cathos intégriste type Chardonay vont tuer un prof ? Les cathos ne sont pas dominant dans le débat des idées en France. Ils ont un côté un peu trop con comme les tontons de repas de familles qui enfile les perles. C'est gênant comme une série de flatulences bruyantes et odorantes dans un diner qui se voulait romantique avec une beautée.
Réponse de LeLoha
le 25/02/2021 à 12:52
Plutot que vos interminables palabres, pourquoi ne dites-vous pas tout simplement qu'il y a des français qui préféreraient ne plus voir d'arabes en France (ou que ceux-ci aient la politesse de se cacher pour de bon), et puis d'autres qui trouvent que les musulmans sont mal traités du point de vue des idéaux de la république (le fameux islamo-gauchisme) ? Et que la France est divisée sur ce point ?
Réponse de Cafu crème
le 25/02/2021 à 12:52
Message posté par Bonobossis
Il y a pourtant un vrai débat avec cette histoire, c'est l'avenir de la gauche qui se joue là, sous nos yeux et en fait, elle est infoutue de répondre, ni à Taguieff, ni à l'ensemble des français.

Antoine Petit, PDG du CNRS qui posait comme un mantra la citation tiré d'un avant-propos que j'ai rapporté plus haut, mais qui dès après sa nomination en 2018 par Manu Macron : «avait cru bon d’en appeler à une loi «darwinienne» pour le financement de la recherche. « Une loi ambitieuse, inégalitaire — oui, inégalitaire, une loi vertueuse et darwinienne, qui encourage les scientifiques, équipes, laboratoires, établissements les plus performants à l’échelle internationale, une loi qui mobilise les énergies. »

Tout ça ne sort pas de nulle part, il y a une volonté académique et politique (certains diront assez justement militante) de réviser les priorités et les concepts sociaux de l'intérieur -de l'université, ceux qui aujourd'hui jouent les indignés sont à mon avis une bande de couilles molles et de pharisiens.

On pourrait ici parler de science-po...


Alors je cite ça en entier mais c’est plus la dernière partie qui m’intéresse. Merci aussi à @nifa qui a tenté une définition du problème via les concepts de genre et de race.

Bon ça ne me dit toujours pas en quoi c’est un problème concret qui nous concerne tous mais c’est peut être aussi et surtout un moyen de régler quelques angles morts de notre société ?

Bon ou mauvais d’ailleurs. Mais on doit pouvoir en discuter mais ça n’est pas le cas, c’est devenu un enjeu électoral entre extrême droite et droite extrême. Qu’il y ait une nation à refonder depuis quelques décennies c’est une évidence, il faut bien que le système produise les agents du changement, avec ou malgré lui.
Réponse de Cafu crème
le 25/02/2021 à 12:56
Message posté par LeLoha
Plutot que vos interminables palabres, pourquoi ne dites-vous pas tout simplement qu'il y a des français qui préféreraient ne plus voir d'arabes en France (ou que ceux-ci aient la politesse de se cacher pour de bon), et puis d'autres qui trouvent que les musulmans sont mal traités du point de vue des idéaux de la république (le fameux islamo-gauchisme) ? Et que la France est divisée sur ce point ?


De ce que j’en entends, les questions qui agitent tout le monde c’est plutôt celles ci autour de moi en effet. Sans que j’ai vraiment d’avis sur la question, les arabes par ici sont tous français et les musulmans aussi. Ce qui m’interroge plus c’est comment on peut considérer que des membres à part entière de la societe n’ont rien à y foutre

Je suis plus ouvert sur le sujet des migrants qui n’ont pas grand chose à foutre là donc je peux comprendre que ça crispe.
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 13:08
Message posté par Cafu crème
Alors je cite ça en entier mais c’est plus la dernière partie qui m’intéresse. Merci aussi à @nifa qui a tenté une définition du problème via les concepts de genre et de race.

Bon ça ne me dit toujours pas en quoi c’est un problème concret qui nous concerne tous mais c’est peut être aussi et surtout un moyen de régler quelques angles morts de notre société ?

Bon ou mauvais d’ailleurs. Mais on doit pouvoir en discuter mais ça n’est pas le cas, c’est devenu un enjeu électoral entre extrême droite et droite extrême. Qu’il y ait une nation à refonder depuis quelques décennies c’est une évidence, il faut bien que le système produise les agents du changement, avec ou malgré lui.


Je faisais plus référence à ce post :

"Par contre, quand il s'agit de définir la place du religieux à gauche et plus précisément de l'Islam, il y a un hiatus abyssal entre ceux qui se réclament d'une tradition laïque, tradition éminemment française il faut le rappeler et les autres, qu'on pourra nommer ici les islamo-gauchistes.

Parce que pour ces dernier, il ne s'agit pas tant de combattre le racisme que défendre l'Islam en tant que religion, re-qualifier le religieux dans la république sous prétexte incoercible que ses pratiquants sont par nature discriminés pour être musulman.

Or, là, on ne parle plus du citoyen de la république, mais d'un membre de l'Ouma, qui l'est avant d'être français...

Perso, les incohérences de ces principes me filent le vertige, parce que ça va avec des outils conceptuels qui ont une force insoupçonnable et qui sont utilisés in vivo, sans possibilité de retour en arrière, dans un pays qui n'est ni prêt, ni adapté à suivre cette marche forcée"
Réponse de LeLoha
le 25/02/2021 à 13:10
Message posté par Cafu crème
De ce que j’en entends, les questions qui agitent tout le monde c’est plutôt celles ci autour de moi en effet. Sans que j’ai vraiment d’avis sur la question, les arabes par ici sont tous français et les musulmans aussi. Ce qui m’interroge plus c’est comment on peut considérer que des membres à part entière de la societe n’ont rien à y foutre

Je suis plus ouvert sur le sujet des migrants qui n’ont pas grand chose à foutre là donc je peux comprendre que ça crispe.


Bin voilà, il y a des français qui trouvent que certains français ne sont pas assez français et qu'ils doivent changer ou s'en aller. Ironiquement, ce sont presque les musulmans qui sont parfois plus "français" que ces français-là du coup. Dommage pour eux que la France ne soit pas devenue une gigantesque station thermale...
Réponse de Polstergeist
le 25/02/2021 à 13:16
Islamo-gauchisme et autres joyeusetés racisées et/ou genrées. L'énième avatar du naufrage intellectuel des marxistes. Le Karli doit se retourner dans sa tombe.
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 13:17
https://www.francetvinfo.fr/politique/j … 09587.html

Evidemment à prendre avec des pincettes.
Réponse de Polstergeist
le 25/02/2021 à 13:18
Islamo-gauchisme et autres joyeusetés racisées et/ou genrées. L'énième avatar du naufrage intellectuel des marxistes. Le Karli doit se retourner dans sa tombe.
Réponse de Cafu crème
le 25/02/2021 à 13:21
@sittius

Mais on a une constitution où quelque chose qui définit clairement la place des religions et de l’Etat non? Ça ne suffit plus? La constitution est menacée ?

Ah donc l’islamo gauchiste ce serait celui qui n’est pas laïc ? Donc pourquoi pas juste les croyants plutôt qu’islamo gauchistes? Les cathos traditionalistes aussi ont des idées. La manif pour tous, le printemps républicain.

Ok donc pourquoi pas catho intégriste droitiste? Ceux là j’en vois plein par chez moi. Ils ressemblent tous à la famille catho de Chatillez, sont anti avortement et contraception, anti mariage pour tous. Mais ça n’a pas l’air d’une menace pour la societe.

Néanmoins leurs idées sont populaires au gouvernement et relayées plus que de raison.

(J’essaie de faire un effort mais la limite est mince entre concept dangereux, réfléchi et politique menaçant la France ou évolution sociétale qui tente un rattrapage sur les ratés des 50 dernières années)

@leloha

On doit croiser les mêmes français
Ce message a été modifié 2 fois.
Réponse de Cafu crème
le 25/02/2021 à 13:22
Message posté par Sittius
https://www.francetvinfo.fr/politique/jean-castex/gouvernement-de-jean-castex/pres-de-7-francais-sur-10-estiment-quil-y-existe-un-probleme-dislamo-gauchisme-en-france-selon-notre-sondage_4309587.html

Evidemment à prendre avec des pincettes.


Quand tu matraques là dessus pendant 3 semaines, forcément, ça finit par inquiéter.

L’explication des chiffres dans l’article ne rend pas justice au titre

Mais c’est intéressant de voir qu’il y’a un vrai clivage sur les repos est selon l’âge. Ça évitera de parler des jeunes qui perdent deux ans de leur vie pour protéger les boomers d’une maladie
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 13:34
"Mais on a une constitution où quelque chose qui définit clairement la place des religions et de l’Etat non? Ça ne suffit plus? La constitution est menacée ?"

Est-ce que ces textes ont été mis au point dans le contexte religieux actuel ?

"Ah donc l’islamo gauchiste ce serait celui qui n’est pas laïc ? Donc pourquoi pas juste les croyants plutôt qu’islamo gauchistes?"

Parce que tu as aussi des non croyants qui vont défendre aveuglement une religion en pensant lutter contre une forme de xénophobie. Je ne nie pas l'existence de cette xénophobie et le danger qu'elle représente, mais il ne faut pas que la défense soit faite de manière aveugle a fortiori si c'est l'idéologie et non l'identité qui est critiquée.

"Ok donc pourquoi pas catho intégriste droitiste"
Je ne suis pas contre.

"Mais ça n’a pas l’air d’une menace pour la societe."
Ils se font pourtant démonter régulièrement.


"Quand tu matraques là dessus pendant 3 semaines, forcément, ça finit par inquiéter"
Mouais, c'est un peu facile de dire ça. Un sondage, c'est quand même très souvent sur un sujet d'actualité. D'ailleurs on peut penser que c'est mieux, puisque ça permet de comprendre la question.
Pour moi la limite du sondage, c'est que je ne suis pas certains que toutes les personnes qui répondent aient exactement la même vision du phénomène.
Réponse de Nifa
le 25/02/2021 à 13:37
Message posté par Cafu crème
@sittius

Mais on a une constitution où quelque chose qui définit clairement la place des religions et de l’Etat non? Ça ne suffit plus? La constitution est menacée ?

Ah donc l’islamo gauchiste ce serait celui qui n’est pas laïc ? Donc pourquoi pas juste les croyants plutôt qu’islamo gauchistes? Les cathos traditionalistes aussi ont des idées. La manif pour tous, le printemps républicain.

Ok donc pourquoi pas catho intégriste droitiste? Ceux là j’en vois plein par chez moi. Ils ressemblent tous à la famille catho de Chatillez, sont anti avortement et contraception, anti mariage pour tous. Mais ça n’a pas l’air d’une menace pour la societe.

Néanmoins leurs idées sont populaires au gouvernement et relayées plus que de raison.

(J’essaie de faire un effort mais la limite est mince entre concept dangereux, réfléchi et politique menaçant la France ou évolution sociétale qui tente un rattrapage sur les ratés des 50 dernières années)

@leloha

On doit croiser les mêmes français


T as tout à fait raison de souligner les cathos, ils sont moins médiatisés mais c'est valable pour eux aussi.
J ai l impression que le régime de laïcité dans lequel on est (et républicain aussi), ne peut s accommoder d une pratique rigoriste de la religion (et vice versa d ailleurs). Donc les traditionalistes, les pseudo salafistes estiment qu ils sont mis à part, qu ils peuvent pas s épanouir dans leur religion etc. Y a quand même une recrudescence de ce type de discours qu on ne peut pas nier.
Évidemment, y a aussi le débat du voile à l école. Je reconnais volontiers que j ai du mal à prendre position là dessus, c'est extrêmement complexe.

J ai déjà eu l occasion de côtoyer des muslims qui tenaient ce genre de discours, paradoxalement ils voient (pratiquement) l Angleterre et son régime libéral en tout point (et même dans le domaine religieux) comme un éden. A partir de là, ils font bien ce qu ils veulent, mais comptez pas sur moi pour ne pas mépriser ce genre de discours..
Réponse de LeLoha
le 25/02/2021 à 13:45
Message posté par Sittius
"Mais on a une constitution où quelque chose qui définit clairement la place des religions et de l’Etat non? Ça ne suffit plus? La constitution est menacée ?"

Est-ce que ces textes ont été mis au point dans le contexte religieux actuel ?


Parce que la religion islamique diffère fondamentalement de la religion catholique ? En quoi ?
Réponse de Totti Chianti
le 25/02/2021 à 13:47
Message posté par LeLoha
Parce que la religion islamique diffère fondamentalement de la religion catholique ? En quoi ?


Bien sûr qu'elle diffère, c'est celle des autres, couillon! ^^
Réponse de LeLoha
le 25/02/2021 à 14:00
Message posté par Totti Chianti
Bien sûr qu'elle diffère, c'est celle des autres, couillon! ^^


Dis comme ça, tout de suite on comprend mieux mon bon monsieur.
Réponse de Cafu crème
le 25/02/2021 à 14:01
Message posté par Sittius
"Mais on a une constitution où quelque chose qui définit clairement la place des religions et de l’Etat non? Ça ne suffit plus? La constitution est menacée ?"

Est-ce que ces textes ont été mis au point dans le contexte religieux actuel ?

"Ah donc l’islamo gauchiste ce serait celui qui n’est pas laïc ? Donc pourquoi pas juste les croyants plutôt qu’islamo gauchistes?"

Parce que tu as aussi des non croyants qui vont défendre aveuglement une religion en pensant lutter contre une forme de xénophobie. Je ne nie pas l'existence de cette xénophobie et le danger qu'elle représente, mais il ne faut pas que la défense soit faite de manière aveugle a fortiori si c'est l'idéologie et non l'identité qui est critiquée.

"Ok donc pourquoi pas catho intégriste droitiste"
Je ne suis pas contre.

"Mais ça n’a pas l’air d’une menace pour la societe."
Ils se font pourtant démonter régulièrement.


"Quand tu matraques là dessus pendant 3 semaines, forcément, ça finit par inquiéter"
Mouais, c'est un peu facile de dire ça. Un sondage, c'est quand même très souvent sur un sujet d'actualité. D'ailleurs on peut penser que c'est mieux, puisque ça permet de comprendre la question.
Pour moi la limite du sondage, c'est que je ne suis pas certains que toutes les personnes qui répondent aient exactement la même vision du phénomène.


Donc si je te comprends bien on est en face d’un vrai problème de société (la place de ses membres) qui mériterait certainement un dépoussiérage de la constitution et de la république. Et on répond à ça avec Zemmour et Darmanin qui disent dehors les bougnoules et vive la France immortelle.

Je comprends mieux mais ça risque de mal finir.
Réponse de Cafu crème
le 25/02/2021 à 14:01
Message posté par Sittius
"Mais on a une constitution où quelque chose qui définit clairement la place des religions et de l’Etat non? Ça ne suffit plus? La constitution est menacée ?"

Est-ce que ces textes ont été mis au point dans le contexte religieux actuel ?

"Ah donc l’islamo gauchiste ce serait celui qui n’est pas laïc ? Donc pourquoi pas juste les croyants plutôt qu’islamo gauchistes?"

Parce que tu as aussi des non croyants qui vont défendre aveuglement une religion en pensant lutter contre une forme de xénophobie. Je ne nie pas l'existence de cette xénophobie et le danger qu'elle représente, mais il ne faut pas que la défense soit faite de manière aveugle a fortiori si c'est l'idéologie et non l'identité qui est critiquée.

"Ok donc pourquoi pas catho intégriste droitiste"
Je ne suis pas contre.

"Mais ça n’a pas l’air d’une menace pour la societe."
Ils se font pourtant démonter régulièrement.


"Quand tu matraques là dessus pendant 3 semaines, forcément, ça finit par inquiéter"
Mouais, c'est un peu facile de dire ça. Un sondage, c'est quand même très souvent sur un sujet d'actualité. D'ailleurs on peut penser que c'est mieux, puisque ça permet de comprendre la question.
Pour moi la limite du sondage, c'est que je ne suis pas certains que toutes les personnes qui répondent aient exactement la même vision du phénomène.


Donc si je te comprends bien on est en face d’un vrai problème de société (la place de ses membres) qui mériterait certainement un dépoussiérage de la constitution et de la république. Et on répond à ça avec Zemmour et Darmanin qui disent dehors les bougnoules et vive la France immortelle.

Je comprends mieux mais ça risque de mal finir.
Réponse de LeLoha
le 25/02/2021 à 14:17
Le duo Lepen/Mélenchon ayant mordu la poussière pour dépoussiérer la constitution de son prétendu pro-islamisme (ou de son manque d'anti-arabisme c'est selon), le français moyen se tourne désormais vers Zemmour pour faire le taf (avec Macron qui assure sa droite avec le lieutenant Darmannin).

Zemmour quoi. Le Professeur Moriarty de la Belle Epoque.
Réponse de LeLoha
le 25/02/2021 à 14:24
Par ailleurs l'ennemi de Macron n'est pas tant MLP (qui a prouvé lors du débat final que c'est une demi-folle) mais le lepenisme.
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 14:52
Message posté par LeLoha
Parce que la religion islamique diffère fondamentalement de la religion catholique ? En quoi ?


Sur certains points oui.

Le texte est incréé, et laisse donc en théorie peu de place à l'interprétation et surtout aucune à la modification.
On ne trouve pas d'organisation comparable à l'église catholique, qui permet non seulement la réforme, mais aussi d'éviter certaines dérives (pas toutes, malheureusement).
Enfin, la religion chrétienne a une relation historique avec l'occident dont les valeurs se sont construites en grande partie grâce/à cause d'elle. Parfois même de façon très dérivée.

Donc sans même s'aventurer sur le terrain de la valeur des textes, on a tout de même trois différences fondamentales entre ces deux religions.
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 14:53
Message posté par Cafu crème
Et on répond à ça avec Zemmour et Darmanin qui disent dehors les bougnoules et vive la France immortelle


C'est bien le drame.
Réponse de Cafu crème
le 25/02/2021 à 16:26
Tout ça serait presque drôle si notre président épidémiologiste avait pas 85000 morts sur les bras, un chômage de masse, une destruction volontaire de l’enseignement par son fait et un pays fatigué.

Pour en finir sur l’immigration qui pillerait nos richesses, le monde publie un article sur le booster reçu par l’économie allemande après avoir accueilli 1m de réfugiés. Ça va tousser chez FNEM en lisant ça.

Pendant ce temps la gauche est un champ de ruines, Meluche soupçonné d’islamo gauchisme et Jadot bah c’est Jadot, c’est suffisant.

On n’a pas le cul sorti des ronces. Ça sent le rance quand même.

Pour en revenir à l’islamo gauchisme, on peut y mettre la cancel culture dedans? Si oui je comprends ceux qui sont pour. Je me sentirais profondément insulté et j’aurais envie d’en découdre si mes ancetres s’étaient fait coloniser, leur pays pillé et qu’après 3 générations dans le pays qui a ruiné le mien, pour me désigner, on me parlait toujours d’intégration et de religion..

J’ai beaucoup aimé l’art de perdre d’Alice Zeniter. Sacré coup de projecteur sur ce qu’est d’avoir des origines étrangères en France, je vous le recommande.
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 16:41
Tu penses les français trop stupides pour suivre plusieurs sujets à la fois ?

Pas compris ton point sur la cancel culture.
Réponse de Cafu crème
le 25/02/2021 à 17:00
Message posté par Sittius
Tu penses les français trop stupides pour suivre plusieurs sujets à la fois ?

Pas compris ton point sur la cancel culture.


Je crois que quand on te rabâche les mêmes en boucle à un an de la présidentielle, stupides ou pas, ça finit par toucher tout le monde. Souvenons-nous du fameux « sentiment d’insécurité » qui ne correspondait à aucune réalité statistique. On connaît la suite.

Pour la cancel culture comme la reconnaissance d’autres trucs, je crois qu’on a un peu trop mis les problèmes sous le tapis pendant longtemps et pensant que la devise du pays suffirait.

Les questions de genre, de race sont des sujets essentiels qui traversent beaucoup de société et auxquels on n’a même pas su proposer une oreille attentive. Faut que ça sorte désormais. Donc je comprends les revendications de changer de paradigme sur le passé colonial, la religion et sa pratique, l’égalité des sexes etc. Je ne comprends pas tout parce que pas concerné moi même ou trop je m’en foutiste (ou trop vieux?) mais faut bien que les plus jeunes se fassent un pays à leur image.

Évidemment ça choque les vieux, plus nombreux et au pouvoir. Il semble y’avoir une rupture entre le modèle républicain et ceux qu’il était supposés embrasser qui aujourd’hui ont envie de lui cracher à la gueule. On doit être capable de les écouter et proposer des évolutions ou ils essaieront de faire comme leurs grands parents

Pour moi le sujet est là mais l’islamo gauchisme j’adhère pas.

(Tiens vous avez regardé le documentaire sur France 2 sur les paysans? C’était bien foutu et ça incarnait une rupture que personne ne voulait voir)
Réponse de Nifa
le 25/02/2021 à 17:18
@cafu : hum le modèle victimaire, j y adhère plus trop à force. Je crois que ça crée une culture de la vengeance et je suis pas convaincu qu on construira une société basé sur le bien commun de cette manière. Puis, j'ai l'impression qu on utilise ces sujets pour détourner de plus en plus les principaux problèmes que sont les inégalités sociales. Or, bien que les quartiers aient été les premiers de cordée (huhu) dans ce domaine, ça devient un phénomène de plus en plus globale, les exclus de la metropolisation en somme.
Pour ce qui est du passé sulfureux de la France, bien sûr il est tâché de sang, c'est indéniable. J'ai tout de même l impression, que y a eu une reconnaissance de tout ça, la traite négriere et la colonisation sont enseignés des la 4eme, on peut y aller franco selon la sensibilité de chacun. Au bout d un moment, on peut pas se flageller éternellement pour le passé, il faut évidemment faire un devoir de mémoire, l entretenir mais avancer aussi.

T as lu l article de Noiriel et Beaud paru le mois dernier dans le diplo ?
Y a réellement un affrontement naissant entre la gauche intersectionnel qui selon moi (et selon les deux auteurs cités) se complaît dans ces théories importés des states, et une gauche auquel je me sens proche qui veut rester centrer sur la lutte des classes (si ça a encore un sens...), du moins qui réclame une plus juste redistribution des richesses.
Toute façon, on aura beau dire aux rebeus et blacks de cité, qu on les reconnaît, qu on les plains etc. Si au bout d un moment, ils ont pas de taf et pas de thunes à la fin du mois, ils tireront toujours la gueule. Tu vois l idée.
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 17:49
Message posté par Nifa
Au bout d un moment, on peut pas se flageller éternellement pour le passé, il faut évidemment faire un devoir de mémoire, l entretenir mais avancer aussi.


D'autant plus que d'ici peu de temps, plus personne n'aura connu de son vivant l'empire colonial français ou même les guerres de décolonisation.
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 17:52
@Cafu

La rupture dont tu parles, ainsi que les sujets liés, il me semble qu'elle est très vocale mais ne concerne au final pas une population aussi large que ça. Je peux me tromper, mais il me semble du coup que ce sont des sujets très vocaux dans ce sens.
Ce message a été modifié.
Réponse de Polstergeist
le 25/02/2021 à 18:41
La mère Vidal a bien pourri le débat d'emblée en faisant cyniquement un mésusage du terme "islamo-gauchisme".

L'islamo-gauchisme est un terme quelque peu grotesque, mais qui désigne une certaine réalité. Il existe bien des liens entre une fraction de l'extrème gauche (souvent de tendance trotskiste) et des organisations islamiques. Les raisons qui ont poussé cette extrème gauche à s'allier avec elles sont certes intéressantes, mais elles concernent essentiellement la gauche.

Dès lors, rabacher ce terme un poil putaclic pour évoquer des sujets plus complexes et importants ne peut que nuire au débat, apporter de la confusion. Les sujets plus importants se sont ces théories touchant à la décolonisation, la race ou au genre, souvent importées des USA, et que certains essaient de diffuser et d'imposer notamment via l'enseignement universitaire. Le point commun avec l'islamo-gauchisme est que les auteurs et défenseurs de ces théories empruntent souvent très largement au marxisme.

@Nifa l'évoquait, il y a en effet une ligne de fracture entre une certaine gauche, défendant une vision "traditionnelle" de la lutte des classes, et les tenants de ces théories, qui utilisent le outils analytiques du marxisme pour montrer que les personnes "racisées" ou les femmes sont en réalité les véritables opprimés. Les premiers reproches aux seconds de dévoyer le marxisme et d'être des idiots utiles, leurs théories sapant selon eux l'unité du prolétariat.
Réponse de Cafu crème
le 25/02/2021 à 18:45
@sittius

Je suis bien évidemment convaincu que la place donnée à ce sujet est bien plus importante que ce qu’elle n’est en réalité. Je vis en campagne, loin du milieu universitaire ou associatif jeune, jamais personne n’a parlé de ça avant la semaine dernière. On a déjà du mal à définir le truc

@nifa

Je ne dis pas que je suis d’accord. Moi homme blanc hétérosexuel, je me suis débrouillé avec les clés qu’on m’a donné. Selon leur raisonnement je devrais en vouloir au monde entier parce qu’on m’a pas facilement donné l’opportunité à la naissance d’être un petit bourgeois. Mouais.

Sinon lutte des classes>>> toutes les autres

Et on n’en parle vraiment pas du tout de celle là alors qu’il y’en a des choses à dire.
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 18:49
Message posté par Cafu crème
@sittius

Je suis bien évidemment convaincu que la place donnée à ce sujet est bien plus importante que ce qu’elle n’est en réalité. Je vis en campagne, loin du milieu universitaire ou associatif jeune, jamais personne n’a parlé de ça avant la semaine dernière. On a déjà du mal à définir le truc

@nifa

Je ne dis pas que je suis d’accord. Moi homme blanc hétérosexuel, je me suis débrouillé avec les clés qu’on m’a donné. Selon leur raisonnement je devrais en vouloir au monde entier parce qu’on m’a pas facilement donné l’opportunité à la naissance d’être un petit bourgeois. Mouais.

Sinon lutte des classes>>> toutes les autres

Et on n’en parle vraiment pas du tout de celle là alors qu’il y’en a des choses à dire.


Bah un homme blanc hétérosexuel et soyons fous, cisgenre, qui dit aujourd'hui "lutte des classes>>> toutes les autres", il se fait cancel en moins de deux dans certains milieux.

J'ai vu une embrouille comme ça il y'a pas longtemps sur twitter, c'est à la fois sidérant et amusant. Surtout vu de la "drouate".
Réponse de Nifa
le 25/02/2021 à 18:52
Message posté par Sittius
Bah un homme blanc hétérosexuel et soyons fous, cisgenre, qui dit aujourd'hui "lutte des classes>>> toutes les autres", il se fait cancel en moins de deux dans certains milieux.

J'ai vu une embrouille comme ça il y'a pas longtemps sur twitter, c'est à la fois sidérant et amusant. Surtout vu de la "drouate".


Malheureusement, tu as raison.
Les plus tarés, répondraient à cafu "ferme la, tu ne peux pas comprendre avec ta masculinité blanche d hetero". Bon, évidemment, les plus tarés hein.

Y a des choses intéressantes dans ces recherches universitaires, faut pas tout nier en bloc. Après, ce qu en font certains militants... C'est la que ça peut coincer.
Réponse de Loulou Nic au Lin
le 25/02/2021 à 18:58
@Polster

C'est du mésusage sur commande de Macron pour mettre le bordel à gauche en vue de la présidentielle.

Ce mec est fin stratège, il envoie Darmanin jouer la loi et l'ordre contre Le Pen.

De l'autre côté la Frédo vient dégoupiller la grenade "Islamo-gauchiste" au milieu des cercles universitaires acquis à la gauche.

C'est clair que ça ne sert pas l'intérêt du citoyen lambda (et je rejoins Cafu là dessus) mais ça permet de tendre encore plus le débat de la gauche a déjà bien du mal à se rassembler.

Si en 2022 Macron se retrouve face à 3 candidats de gauche (au pif, Méluche/Hidalgo/Jadot), un mec de droite sans charisme (j'ai vu des noms qui font peur...) et la mère le Pen... Il sera en charentaise au second tour.
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 19:01
Pas sûr que beaucoup de militant les lisent. Ca sort """"fait social"""" comme un mot magique et c'est parti.
Réponse de Sittius
le 25/02/2021 à 19:04
Message posté par Loulou Nic au Lin
@Polster

C'est du mésusage sur commande de Macron pour mettre le bordel à gauche en vue de la présidentielle.

Ce mec est fin stratège, il envoie Darmanin jouer la loi et l'ordre contre Le Pen.

De l'autre côté la Frédo vient dégoupiller la grenade "Islamo-gauchiste" au milieu des cercles universitaires acquis à la gauche.

C'est clair que ça ne sert pas l'intérêt du citoyen lambda (et je rejoins Cafu là dessus) mais ça permet de tendre encore plus le débat de la gauche a déjà bien du mal à se rassembler.

Si en 2022 Macron se retrouve face à 3 candidats de gauche (au pif, Méluche/Hidalgo/Jadot), un mec de droite sans charisme (j'ai vu des noms qui font peur...) et la mère le Pen... Il sera en charentaise au second tour.


Mouais, j'ai vu il y'a peu de temps un sondage sur le deuxième tour... ça s'annonce plus serré qu'en 2017. Pas sûr que les français lui passent toutes ses conneries juste pour éviter Le Pen.
Réponse de Bonobossis
le 25/02/2021 à 19:04
Message posté par Cafu crème
Je crois que quand on te rabâche les mêmes en boucle à un an de la présidentielle, stupides ou pas, ça finit par toucher tout le monde. Souvenons-nous du fameux « sentiment d’insécurité » qui ne correspondait à aucune réalité statistique. On connaît la suite.

Pour la cancel culture comme la reconnaissance d’autres trucs, je crois qu’on a un peu trop mis les problèmes sous le tapis pendant longtemps et pensant que la devise du pays suffirait.

Les questions de genre, de race sont des sujets essentiels qui traversent beaucoup de société et auxquels on n’a même pas su proposer une oreille attentive. Faut que ça sorte désormais. Donc je comprends les revendications de changer de paradigme sur le passé colonial, la religion et sa pratique, l’égalité des sexes etc. Je ne comprends pas tout parce que pas concerné moi même ou trop je m’en foutiste (ou trop vieux?) mais faut bien que les plus jeunes se fassent un pays à leur image.

Évidemment ça choque les vieux, plus nombreux et au pouvoir. Il semble y’avoir une rupture entre le modèle républicain et ceux qu’il était supposés embrasser qui aujourd’hui ont envie de lui cracher à la gueule. On doit être capable de les écouter et proposer des évolutions ou ils essaieront de faire comme leurs grands parents

Pour moi le sujet est là mais l’islamo gauchisme j’adhère pas.

(Tiens vous avez regardé le documentaire sur France 2 sur les paysans? C’était bien foutu et ça incarnait une rupture que personne ne voulait voir)


(Beaucoup de réponses à donner, je commence avec toi!)

T'adhères au concept de néo-libéralisme?

C'est la même chose, a priori ça ne définit rien du tout mais la critique lui fait prendre corp dans la réalité, il n'y pas un gauchiste de compète qui aurait idée de le remettre en question et tout le monde sait de quoi on parle...

«Que les plus jeunes se fassent un pays à leur image»

Heuuu, t'es au courant qu'il y a des jeunes de droite et même de plus en plus d'extême-droite?

Quant au dits «vieux», je le répète, mais je ne crois pas qu'on puisse faire évoluer la société à marche forcée (sauf conditions particulière, genre une guerre).

Enfin faut rappeler un truc à mon sens essentiel, la matrice des concepts dont on parle (intersectionnalité, racial studies, gender studies, etc), c'est le liberalisme dont l'un des paradigmes essentiels, c'est le droit.

Avant toute chose, ils (les concepts et luttes afférentes) sont destinées à la reconnaissances de droits, pas à réduire des inégalités de fait, ça ça serait une conséquences éventuelle dont on recherche les effets dans la société américaine depuis la fin de la ségrégation...

AU mieux (ou au pire, c'est selon) on arrive à la discrimination positive, merveilleux oxymore s'il en est.

«Le sentiment d'insécurité»

Ah oui, on y reviens! J'avais posté un truc il y a quelque mois qui montrait les pratiques en interne pour maquiller les statistiques de la police, un syndicaliste du métier qui payait son action montrait par un exemple pour lequel il était concerné (il avait participé à la plainte contre la préfecture de mémoire) comment toute la chaîne administrative et politique était concernée.

J'imagine que ça doit être comme le sentiment de précarisation, c'est dans la tête des concernés!
Réponse de Bonobossis
le 25/02/2021 à 19:13
(Et puis le néo-marxisme est un truc assez bien défini dans les études universitaires pour éviter d'y accoler tous les guignols qui s'en réclament, que l'école de Francfort ait pu accoucher de constructions intellectuelles aussi pauvres est un mystère qui pourra difficilement être résolu.)
Ce message a été modifié 2 fois.
Réponse de Bonobossis
le 25/02/2021 à 19:26
Message posté par Sittius
D’accord sur à peu près tout. Même si je pense que ton analyse côté droite est un peu manichéenne, mais on peut difficilement te le reprocher.

Après pour la gauche c’est révélateur d’un problème encore plus large je trouve : défendre toutes les causes sans discernement parce que la « drouate n’aime pas ». Ca va inévitablement causer son suicide.


Concernant la droite, je vise surtout celle qui est perméable au RN, à partir de Wauquiez quoi, à peu près...

Dans la suite de la ligne Buisson (et du débat sur l'identité nationale entre autre), ça a été un révélateur pour ceux-ci, en forme de «on peut y aller franco!»
Ce message a été modifié.
Réponse de Bonobossis
le 25/02/2021 à 19:33
Message posté par Tévez Chien Méchant
Est-ce que les politiques de droite qui font du clientélisme auprès des islamistes sont des islamo-gauchistes de droite?


Trop facile ça, je l'ai déjà lu de ceux qui tentent par tous les moyens d'éviter une auto-critique salutaire.

La cuisine électorale et autres compromissions, c'est la plus exemplaire banalité de l'opportunisme politique, c'est pas le sujet, c'est le corpus idéologique d'une gauche qui est en question, ce qui fait ce qu'elle est...

Pour les militants, les intellectuels et les éventuels sympathisants.
Et l'influence qui est la sienne...
Ce message a été modifié 2 fois.
Réponse de Bonobossis
le 25/02/2021 à 19:42
Rien à voir, mais le variant anglais a passé le cap des 50% des contaminations, le signal qu'attendait l'exécutif pour confiner à nouveau (à raison selon moi, je parle de l'attente) dans le mois à venir...
Réponse de Loulou Nic au Lin
le 25/02/2021 à 19:52
Message posté par Bonobossis
Rien à voir, mais le variant anglais a passé le cap des 50% des contaminations, le signal qu'attendait l'exécutif pour confiner à nouveau (à raison selon moi, je parle de l'attente) dans le mois à venir...


Prévisible, malheureusement. Mais ce qui fait flipper c'est surtout la lenteur absolue de la campagne de vaccination.

A ce rythme là on y est encore dans deux ans...
Ce message a été modifié.
Réponse de Bonobossis
le 25/02/2021 à 20:21
Message posté par Nifa

Bref c'est le merdier, j'ai regardé le docu affligeant (c'est un peu hs désolé) sur les dérives du progressisme à Evergreen. Certes, l'auteur du docu est louche, mais les images sont édifiantes.
Progressivement, et c'est valable en France également, j'ai l'impression qu'on arrive à ça : Fachos vs Fachos (mais eux se prétendent anti-facho huhu). Le repli identitaire sous toutes ses formes, en somme.


On touche là à mon avis en plein le coeur du problème...

Je n'ai pas vu la vidéo que tu évoques (le procédé m'a déplu d'emblée), mais j'étais déjà acquis à la «dénonciation» pour avoir lu pas mal de trucs qui en ressortait, bah en fait l'histoire est bien plus nuancée qu'il n'y paraît et on peut voir toute la mécanique qui permet à l'adversaire politique d'en tirer profit sans trop se fouler avec un niveau de réussite qui frise le pactole.

Si tu veux je retrouverais les pages des CdF qui re-situe le contexte et les faits (je posterais le lien ce soir), mais c'est après coup vachement intéressant de voir la narration qui en a été faite et l'avantage qui en a été tiré!

Je fais un rapide résumé : une tradition veut dans cet état progressiste qu'on paratique le day of absence, les minorités -noires- ne viennent pas sur le campus pour marquer leur invisibilisation (ou à peu près), c'est quelque chose qui se pratique depuis des dizaines d'année.

Deux mois avant les évènements relatés par la vidéo, des militants imaginent de retourner le principe : «pourquoi marquer notre invisibilité en disparaisant un peu plus, à quoi ça sert?». Faut préciser qu'il y a sur le campus environ 200 noirs sur 3500 élèves...

Ils proposent que ce soit les blancs qui fassent ce day of absence, rien de tout ça est obligatoire, hein...

Le prof qui est à l'origine de la polémique en fait tout un foin (lettre aux autres profs, itw dans un média étiquetté alt-right etc.), mais bon an mal an, ça passe.

Un autre évènement arrive (histoire d'arrestations pour lesquels les noirs sont arrêtés et les blancs libérés pour les mêmes faits), deux mois après donc, et des militants toquent aux portes des salles de classe pour organiser quelque chose, jusqu'à arriver à celle du prof en question, qui refuse l'accès...

Il a ce qu'il attendait, son moment.
Réponse de Nifa
le 25/02/2021 à 20:34
Ça peut être intéressant, car la vidéo ne laisse pas du tout transparaître ça. Et même si le contexte est peut être mal expliqué, le comportements des personnes dans la vidéo est aberrant, et ça on peut le voir sans analyse d autrui.
Le prof en question, dit justement au tribunal ceci "la gauche n est pas monolithique, ces militants pensent que si. On est étiquetté de droite quand on les contredit". Le mec en somme est certainement de gauche, mais il a pas une vision binaire.
Ce message a été modifié.
Réponse de Bonobossis
le 26/02/2021 à 01:05
Message posté par Nifa
Ça peut être intéressant, car la vidéo ne laisse pas du tout transparaître ça. Et même si le contexte est peut être mal expliqué, le comportements des personnes dans la vidéo est aberrant, et ça on peut le voir sans analyse d autrui.
Le prof en question, dit justement au tribunal ceci "la gauche n est pas monolithique, ces militants pensent que si. On est étiquetté de droite quand on les contredit". Le mec en somme est certainement de gauche, mais il a pas une vision binaire.


Il n'y a certainement aucun doute sur le fait que des comportements puissent être aberrants (tu trouveras d'ailleurs le même avis à partir de là : http://www.cahiersdufootball.net/forum_ … page=14556 ) mais ceci est assez typique du militantisme, c'est un fait dont il faut prendre parti : ce sont toujours ceux qui gueulent le plus fort qu'on entend le plus nettement, généralement les plus obtus, imbus de certitudes et rarement les plus intelligents.

(Edit : Sur la réflexion de l'utilisation de la violence «légitime» dans la lutte pour les causes «justes», ça me semble être un argument essentiel...)

C'est un truc à savoir quand tu leur donnes un objet intellectuel relativement simple à manipuler (et d'autant plus dangereux qu'il se suffit à lui-même) dans le champ politique, il en va un peu de la responsabilité de ceux qui promeuvent ces études.

Parce que plus généralement, partant de mon avis, je dirais qu'il y aurait matière à effectivement «évaluer», comme la dit assez maladroitement la ministre, un domaine qui permet d'avancer masqué par le truchement de la sociologie, ceci au moins par les sociologues eux-même sans qu'il se fassent «effacer» culturellement...

Faudrait mesurer l'absurdité délirante qui consiste à utiliser des théories validées empiriquement (et il y aurait de long débat à avoir sur le sujet) dans un environnement exclusif (non seulement les US, mais plus encore des parties de la culture US) lequel ne correspond en rien à un autre environnement culturel.

J'aime beaucoup la sociologie, hein, mais faut aussi s'avouer que la scientificité du bouzin peut s'avérer parfois légèrement acrobatique, pour dire le moins...

En témoigne le mea culpa de Christopher Dummit qui avait fait apparaître les failles dans les nouveaux évangiles gauchistes et comment ça avait été traité par cette même gauche (les papiers ne sont plus dispos, mais celui-ci résume bien l'ensemble et donne un lien vers la tribune initiale) : https://www.paperblog.fr/9028687/d-une- … olitiques/
Ce message a été modifié.
Réponse de Bonobossis
le 26/02/2021 à 01:13
(Et puisque étaient évoquées les inspirations néo-marxistes, il serait bon de se souvenir que la philosophie de Karlito est par nature «agissante», héritière de Hegel, elle n'entend pas seulement décrire le monde, mais le modifier, agir sur lui, déjà militante en quelque sorte...

Un baril de poudre à éviter de fournir avec des allumettes.)
Ce message a été modifié 3 fois.
Réponse de Maquer les Laids
le 26/02/2021 à 01:21
Message posté par Nifa
Ça peut être intéressant, car la vidéo ne laisse pas du tout transparaître ça. Et même si le contexte est peut être mal expliqué, le comportements des personnes dans la vidéo est aberrant, et ça on peut le voir sans analyse d autrui.
Le prof en question, dit justement au tribunal ceci "la gauche n est pas monolithique, ces militants pensent que si. On est étiquetté de droite quand on les contredit". Le mec en somme est certainement de gauche, mais il a pas une vision binaire.


Je poste jamais sur ce forum (je le lis souvent), mais j'ai vu aussi cette vidéo; le mec qui l'a faite a certes l'air orienté (très) à droite, mais comme tu dis, les images et les actes sont à la limite du surréalisme, c'est South Park le truc.

J'éspère que ça ne va pas se démocratiser en France, ça fait vraiment peur.

Je suis de gauche, mais je suis absolument consterné par la gauche actuelle en France, du moins celle qui est censée nous représenter et qui est majoritaire. C'est une catastrophe, le pire c'est que les Méluche et autres n'apprennent pas de leur erreurs, pire, ils s'enfoncent dans un délire de plus en plus clivant, et risquent de se ramasser terriblement en 2022. Le second tour Macron-Le Pen était prévisible en 2017 déjà, mais là c'est carrément évident. Ca fait peur.

Je n'ai nullement les connaissances en politique de beaucoup d'entre vous ici, j'estime simplement avoir une conscience sociale et civique; franchement c'est pas facile de se sentir de gauche aujourd'hui; même si ça reste de l'ordre de la rigolade (et encore pas toujours) mes potes de droite me traitent de "gauchiasse" et mes potes de gauche (la grande majorité, surtout d'extrème gauche), me traitent de facho. On m'a même dit une fois que j'avais un discours "Lepéniste" où que j'employais le champ lexical de la "fachosphère" (non mais c'est quoi ce terme débile? Les gens vivent sur Twitter ou quoi?)

Tu fustiges l'écriture inclusive (au pif), t'es un faf, un réac, un "boomer".

Les gens sont fous.
Réponse de Sittius
le 26/02/2021 à 08:59
Message posté par Maquer les Laids
Je poste jamais sur ce forum (je le lis souvent), mais j'ai vu aussi cette vidéo; le mec qui l'a faite a certes l'air orienté (très) à droite, mais comme tu dis, les images et les actes sont à la limite du surréalisme, c'est South Park le truc.

J'éspère que ça ne va pas se démocratiser en France, ça fait vraiment peur.

Je suis de gauche, mais je suis absolument consterné par la gauche actuelle en France, du moins celle qui est censée nous représenter et qui est majoritaire. C'est une catastrophe, le pire c'est que les Méluche et autres n'apprennent pas de leur erreurs, pire, ils s'enfoncent dans un délire de plus en plus clivant, et risquent de se ramasser terriblement en 2022. Le second tour Macron-Le Pen était prévisible en 2017 déjà, mais là c'est carrément évident. Ca fait peur.

Je n'ai nullement les connaissances en politique de beaucoup d'entre vous ici, j'estime simplement avoir une conscience sociale et civique; franchement c'est pas facile de se sentir de gauche aujourd'hui; même si ça reste de l'ordre de la rigolade (et encore pas toujours) mes potes de droite me traitent de "gauchiasse" et mes potes de gauche (la grande majorité, surtout d'extrème gauche), me traitent de facho. On m'a même dit une fois que j'avais un discours "Lepéniste" où que j'employais le champ lexical de la "fachosphère" (non mais c'est quoi ce terme débile? Les gens vivent sur Twitter ou quoi?)

Tu fustiges l'écriture inclusive (au pif), t'es un faf, un réac, un "boomer".

Les gens sont fous.


Bah on t'explique ce qu'est le progrès et tu n'es pas d'accord. Tu es donc un réac, et donc un facho. CQFD.

Connectez vous pour participer à cette discussion

Hier à 15:00 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 1
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:00 Expulsé pour un maillot enlevé 10 Hier à 10:59 Totti, le Mur Jaune... Offrez-vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1