Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Polémique Salah/Dabbur : autopsie d'une fake news

Depuis quelques jours, une rumeur rôde sur la toile : Mohamed Salah menacerait de quitter Liverpool car le club souhaite recruter un attaquant israélien, Munas Dabbur. Ah bon, vraiment ? Retour sur une intox loin de l'esprit de Noël.

Modififié
Il est à peine quatre heures de l'après-midi en ce 26 décembre. La plupart des supporters de Liverpool doivent encore digérer les repas successifs du réveillon quand Mohamed Salah transforme le penalty qu'il s'est procuré contre Newcastle. Le deuxième but d'une victoire 4-0, nette et sans bavure. En dehors des terrains, l'image du virevoltant attaquant est pourtant écorchée. Une polémique a éclaté et a été reprise par des médias du monde entier : Salah serait prêt à partir de Liverpool si le club du Nord de l'Angleterre profitait du mercato hivernal pour recruter Munas Dabbur, attaquant du Red Bull Salzbourg et meilleur buteur des Coupes d'Europe en 2018.



La raison ? Salah n'apprécierait pas d'avoir un joueur israélien à ses côtés. Sur Twitter, Valérie Pérez, journaliste pour I24 News, la chaîne d'information en continu israélienne notamment diffusée en français, tonne : «  Mohamed Salah menace de quitter le club de #Liverpool si un joueur israélien est engagé. Et puis quoi encore ? Il n’y a pas de place pour la politique sur les terrains de #football.  » «  J’espère que cette info est une #fakenew ... sinon jusqu’où la haine ? L’antisémitisme ?, tweete de son côté Valérie Boyer, la députée Les Républicains des Bouches-du-Rhône. Quelle est la réaction de la ligue de foot... ce joueur va-t-il être sanctionné ? De quelle manière...  »





L'information a été démentie depuis par le clan Salah, selon le Jerusalem Post, qui écrit que ses proches ont déclaré qu'il fallait «  le laisser tranquille pour qu'il se concentre sur le football  » , qu'il était «  un professionnel  » et que les personnes avec qui Liverpool discute pour un possible contrat n'étaient «  pas son problème  » . C'est pourtant le Jerusalem Post qui semble être à l'origine de la polémique naissante, tant il est cité par des médias comme AS ou l'Irish Mirror et L'Express à l'étranger, et en France par Orange et Le Figaro. Mais celui-ci ne fait lui-même que citer des «  médias israéliens  » , sans donner de sources exactes.

La rumeur d'une possible arrivée de Dabbur chez les Reds est pourtant partie le 20 décembre du site Football Whispers, qui a présenté l'information comme une exclusivité. Sur ce dernier, il n'y a aucune évocation d'un conflit entre Mo Salah et son club concernant la signature de l'Israélien, plutôt présenté comme un complément en pointe à Roberto Firmino. C'est par la suite que la situation se complique.



En Égypte, ce sont des médias locaux comme Al-Bawaba qui ont réagi à la possible entente entre Dabbur et Salah. Ils ont interrogé plusieurs personnes pensant que ce dernier ne jouerait pas avec l'Israélien en raison de sa nationalité, comme l'a pointé le média israélien anglophone Times of Israël. De nombreux médias israéliens hébraïques, comme Inn.co.il ou Srugim.co.il, ont par la suite repris l'information, avec la même déclaration d'un «  site local  » : «  Même s’il s’agit d’un footballeur d’origine arabe, qui est également musulman, il reste quand même israélien. [Ce pays est] un État d’occupation, qui pourrait ne pas être apprécié par Salah et le peuple égyptien  » . L'avis des habitants et des médias égyptiens s'est ensuite transformé en une menace directe de Mohamed Salah sur des sites comme le Jerusalem Post ou I24 News, qui a titré sans conditionnel : «  Mohamed Salah menace de quitter le club de Liverpool si un joueur israélien est recruté  » . Cette fake news surfe avant tout sur le fait que, bien que l’Égypte reconnaisse l'État d'Israël depuis la fin des années 1970, la question resterait controversée dans l'opinion publique.

Pour appuyer ce qui semble depuis apparaître comme au mieux une mauvaise interprétation, au pire une fausse information, de nombreux sites ont rappelé que l'attaquant des Reds avait déjà suscité une polémique avec un club israélien, le Maccabi Tel Aviv, lors du tour préliminaire de la Ligue des champions en 2013. Le joueur, qui commençait sa carrière en Europe, n'avait pas serré la main de ses adversaires à l'aller, prétextant qu'il faisait ses lacets, et s'était contenté de « checker » les joueurs avec son poing au retour. À l'époque, il avait failli boycotter le déplacement au Bloomfield Stadium avant d'y renoncer. «  Je jouerai à Tel-Aviv, avait-il déclaré. D’abord parce que c’est mon job et que j’ai envie de disputer la Ligue des champions avec mon club ; ensuite parce qu’il s’agit de sport et que cela n’a rien à voir avec le reste.  » Jusqu'à preuve du contraire, il n'a pas changé d'avis depuis.

Par Christophe-Cécil Garnier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:59 Dortmund ne vendra plus ses stars au Bayern 69 Hier à 15:46 Un entraîneur perd son téléphone avec 2000 contacts 13
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 14:09 80 cartons jaunes et 6 rouges : l'équipe de Joey Barton est à son image 11 Hier à 08:55 Austin nouvelle franchise de MLS 35