Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. // La pépite du week-end
  2. //
  3. //

Pohjanpalo, Leverkusen prépare déjà 2014

Hier, lors des dernières heures du mercato, le Bayer Leverkusen a fait signer un jeune joueur finlandais de 19 ans, Joel Pohjanpalo, pour la saison prochaine. Il débarquera en Bundesliga en juillet prochain. Et apparemment, c’est un crack.

Modififié
La nouvelle est intervenue hier, en début d’après-midi. Joel Phojanpalo est un nouveau joueur du Bayer Leverkusen. Super. Mais dans la foulée, le club allemand précise : « Phojanpalo a été bloqué pour la saison prochaine. Il disputera la saison à venir en prêt à Aalen, en deuxième division allemande, puis arrivera à Leverkusen en juillet prochain. » L’occasion, pour les dirigeants et le coach du club, d’observer ses prestations pendant les prochains mois. Mais à vrai dire, qui est donc ce joueur finlandais au nom compliqué (presque un pléonasme), que les dirigeants de la troisième puissance du football allemand sont venus s’assurer avec une année d’avance ? Déjà, il faut savoir que Pohjanpalo est un précoce. Il n’a que 19 ans (il fêtera ses 20 ans dans 10 jours) et pourtant, il évolue déjà au haut niveau depuis près de trois ans. Et dès sa première saison, il a pété tous les records. 2010-11 : Pohjanpalo débute sa carrière avec la réserve du HJK Helsinki, Klubi-04, en deuxième division finlandaise. Certes, le niveau de la deuxième division finlandaise est ce qu’il est, mais l’attaquant plante 33 buts en 21 apparitions, soit une moyenne de 1,57 but par match. Suffisant pour convaincre le coach de l’équipe première de l’embarquer dès la saison suivante.

Trois buts en trois minutes

Depuis ça, Pohjanpalo est véritablement comme le crack du HJK Helsinki, et même le nouveau crack du football finlandais. Le 4 novembre 2012, alors qu’il venait de fêter ses 19 ans, il a même été convoqué pour la première fois en sélection nationale. Mais c’est surtout avec le maillot du HJK qu’il va se faire remarquer. Il fait ses grands débuts avec l’équipe première le 26 octobre 2011, et séduit immédiatement les supporters et son coach. La preuve : un peu plus d’un mois plus tard, le 7 décembre 2011, il signe un contrat de cinq ans avec le club qui l’a vu grandir et faire ses grands débuts. Il ne met que peu de temps à inscrire ses premiers buts dans le championnat finlandais, et tape immédiatement dans l’œil de certains clubs européens. Quelques mois plus tard, en mars 2012, il part en Angleterre pour effectuer un test d’une semaine avec Liverpool. Au terme de l’essai, Liverpool est satisfait, et propose un contrat de stagiaire au joueur. Mais Pohjanpalo aurait souhaité plus de considération, et décide donc de refuser l’offre, quasiment à contrecœur. « Mon rêve, un jour, est de jouer à Liverpool. Cela a été une décision difficile de rejeter l’offre. L’HJK est un bon club et il y a un très bon feeling dans le groupe. Par exemple, je peux appeler notre manager pendant mon temps libre, venir au centre d’entraînement et jouer. Je suis sûr que cela ne serait pas possible à Liverpool » , a-t-il affirmé lors d’une interview à une télévision locale.

Dans la foulée, assez logiquement, il refuse également une offre de l’AS Monaco, qui évoluait à l’époque en Ligue 2. Non, le joueur n’a que 18 ans et n’a pas encore envie de quitter sa Finlande natale, où son club lui accorde une confiance aveugle. Et cette confiance, Pohjanpalo la rend bien : le 15 aril 2012, pour le premier match de la saison 2012, il plante un triplé contre Mariehamm… en 3 minutes ! Il enchaîne en effectuant ses premiers pas sur des pelouses de Coupe d’Europe, et claque un doublé lors d’un tour préliminaire de Ligue des champions contre le KR Reykjavik. Malheureusement pour lui, l’aventure européenne s’arrête aux barrages, le HJK étant éliminé par le Celtic. Cet été, encore pire : le HJK s’est fait sortir dès le premier tour de qualification par les Estoniens de Kalju. Pohjanpalo n’a pas eu l’occasion de briller. En revanche, en championnat, il devient rapidement la star de l’équipe, et reçoit régulièrement des offres de clubs étrangers, qu’il balaye à chaque fois. Lors de la saison en cours, l’attaquant a marqué 6 buts en championnat, et son équipe, qu’il va donc quitter cette semaine pour rejoindre Aalen, est en tête du championnat, à 7 journées de la fin. Il n’a toutefois plus marqué depuis son triplé inscrit le 27 juin dernier sur la pelouse de Mariehamm (sa victime préférée, décidément). Mais aucun stress : à 19 ans, on peut encore se permettre d’avoir des petites baisses de forme. Mais le talent, lui, ne s’estompe jamais.


Aux côtés de Hazard et Isco

Alors, y a-t-il vraiment des raisons de s’emballer pour ce joueur ? S’emballer, peut-être pas encore, mais être enthousiasme, oui. L’année dernière, Don Balon l’a placé dans la liste des 101 joueurs les plus prometteurs du panorama mondial nés après 1991, aux côtés de noms comme El Shaarawy, Alaba, Thiago Alcántara, Götze, Hazard ou Isco. Le gamin a même déjà reçu la bénédiction de la légende locale, Jari Litmanen, qui est venu lui rendre visite lorsqu’il était à l’essai à Liverpool. « Il est venu et m’a donné des conseils. Il m’a dit de suivre mon instinct. J’espère qu’il va continuer à jouer, pour pouvoir évoluer à ses côtés quelques fois » , a-t-il expliqué. Mais avant d’évoluer aux côtés de Litmanen, Pohjanpalo va évoluer aux côtés de nouveaux coéquipiers, à Aalen. Un club modeste, qui est déjà bien calé dans le ventre mou de la deuxième division allemande et qui avait terminé neuvième la saison passée. L’attaquant finlandais va pouvoir y faire ses armes, s’adapter au football allemand et apprendre la langue, dans le but d’être tout à fait prêt la saison prochaine pour conquérir le Bayer Leverkusen. Sa progression sera suivie par tous avec attention. Mais surtout par les dirigeants du Bayer, qui espèrent bien avoir flairé là le gros coup de demain.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié