Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. // 8es
  3. // France-Suisse (3-3, 4 tab 5)

Pogba et Benzema : eux étaient au rendez-vous

Si l’équipe de France a failli collectivement face à la Suisse, Karim Benzema et Paul Pogba ont été les seuls Bleus au niveau durant la rencontre. Et sur l’ensemble de l’Euro.

Modififié
Alors que 66 millions de Français ont la gueule de bois après la piteuse élimination face à la Suisse en huitièmes de finale de l’Euro, les motifs de satisfaction se comptent sur les doigts d’une main : Karim Benzema et Paul Pogba. Les deux joueurs ont été les bouées de sauvetage d’un collectif en détresse, et ce, depuis le coup d’envoi de la compétition, le 15 juin dernier, à Munich.

Si son retour en Bleu était attendu depuis cinq ans et demi, Karim Benzema a mis du temps à retrouver ses repères, mais quand KB(1)9 se réveille, ça fait mal. Après avoir loupé un penalty face au pays de Galles pour sa première titularisation depuis 2015, l’attaquant du Real a manqué de réussite face à l’Allemagne, en voyant son but refusé pour un hors-jeu de Kylian Mbappé. Si de nombreux attaquants auraient pu baisser les bras face à ce manque de réussite, Benzema a su résister à la pression pour exploser face aux Portugais.

La motivación


Généreux dans l’effort et toujours à la recherche de la bonne combinaison, Karim Benzema est finalement récompensé d’un doublé face à son pote CR7 – et du titre d’homme du match en prime. Ses premiers pions depuis le 8 octobre 2015 et un match face à l’Arménie. « Je suis un joueur qui a l'habitude d'avoir cette pression, a confié l’attaquant français après le nul face aux Portugais. Je savais en revenant, les critiques, ça fait partie du foot. C'est comme ça. Je ne baisse jamais les bras. À chaque fois que j'entre, j'ai envie de marquer et de faire marquer. Je m'entraîne sans arrêt. La pression, c'est comme ça, et aujourd'hui encore un peu plus, tout le monde attendait ce but et ça me motivait. Il y a une autre pression qu'en club, puisque c'est tout un pays et ça me motive à chaque fois pour donner un peu plus. » Mais KB(1)9 n’est jamais rassasié. Le goleador a remis ça ce lundi face aux Suisses, en sortant les Bleus d’un bourbier bien embêtant d’un doublé en deux minutes, d'abord d'un petit piqué du gauche, puis d'un coup de casque de renard des surfaces. Quatre buts en quatre matchs à l'Euro pour son retour en EDF, c'est propre.

La Pioche a bien creusé


Si Benz’ s’est montré à la hauteur aux avant-postes, le soldat Paul Pogba n’a pas non plus manqué à l’appel. Magistral face à l’Allemagne avec un délice d’extérieur du pied pour Lucas Hernandez sur l'ouverture du score, la Pioche a souffert de la chaleur à Budapest, mais s’est mué en pourvoyeur de pralines lors de ce tournoi. Capable de se sortir des petits espaces et d’enchaîner rapidement (trois touches de balle maximum), le Mancunien ne cherche pas nécessairement à dribbler pour se sortir de situations délicates. Sur les quatre rencontres des Bleus, il a culminé à 88% de passes réussies et a cassé un nombre incalculable de lignes adverses, notamment face au Portugal (trois fois pour Mbappé, une passe pour Benzema). D'abord en retrait face aux Suisses, il a su régler la mire en seconde, en offrant deux cadeaux à Kylian Mbappé, mais surtout en décrochant la toile d'araignée du but de Yann Sommer. Un coup de génie qui prouve que Paul Pogba est aussi capable d'être décisif devant le but, comme face à la Croatie en finale du Mondial russe. Mais ce jour-là, l’issue avait été bien meilleure...

Quand le mythe de la défense forte s'écroule


Par Analie Simon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons