Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 6e journée
  3. // Torino/Juventus (0-1)

Pogba abat le Toro

Grâce à un but de Paul Pogba en seconde période (entaché d'une position de hors-jeu de Carlos Tévez), la Juve s'impose 1-0 lors du derby turinois. Victoire méritée pour la Vieille Dame, contre un Torino qui ne s'est pas procuré la moindre occasion de la partie.

Modififié
Torino - Juventus 0-1
Buts : Pogba 54'


Un seul but aura suffi. Un coup de tête de Paul Pogba à quelques mètres des buts, en début de seconde période, permet à la Juve, comme d'habitude, de remporter le derby turinois. Sur la prestation globale, rien à dire : la Juve a maîtrisé son adversaire de la 1re à la 94e minute, et a amplement mérité sa victoire. Néanmoins, le but de Pogba aurait dû être annulé, puisque Carlos Tévez, qui dévie d'abord le ballon sur la barre, était en position de hors-jeu. Décidément un mauvais week-end pour les juges de touche, après l'épisode Modesto hier soir à Saint-Étienne. Mais bon. Le fait est que les arbitres ont validé ce but, et que la Juve s'impose donc 1-0. Un succès qui permet aux Turinois de rejoindre le Napoli en tête du classement, en attendant le match de la Roma, ce soir, contre Bologne. Souveraine, la Vieille Dame n'a couru aucun risque face à un Toro généreux, mais largement en dessous, à tous les niveaux. Cerci, l'homme fort de ce début de saison côté granata, a beaucoup tenté sur son côté droit, mais s'est heurté à la muraille bianconera. Côté Juve, grosses prestations de Tévez, qui a été un poison constant pour la défense du Toro, et de Pogba, auteur du but décisif, mais aussi d'un match plein de maîtrise. Et tout cela avec Andrea Pirlo sur le banc pendant l'intégralité de la rencontre.

Première mi-temps soporifique

Antonio Conte le sait : le mois qui arrive va être intense. Du coup, il n'hésite pas, pour ce derby della Molle, à mettre Andrea Pirlo sur le banc et à titulariser Giovinco en attaque, aux côtés de Carlos Tévez. Le Torino, pour sa part, n'a pas besoin de se préserver. Ventura aligne l'équipe type, avec le très attendu duo Immobile-Cerci en attaque. Bon, que ce soit clair, la première période va être une véritable purge. 45 premières minutes qui rappellent d'ailleurs la première mi-temps de Roma-Lazio, la semaine dernière. À croire que les derbys italiens ont du mal à se mettre en route. Des occasions ? Aucune. Des faits de jeu ? Très peu. Trois cartons jaunes, distribués à Pogba, Marchisio et Immobile. Mais pour le reste, pratiquement rien à signaler. La possession de balle est évidemment juventina, mais cela manque clairement de détermination en zone d'attaque, avec notamment un Lichtsteiner très peu incisif, contrairement à son habitude. Le Toro joue sa chance avec ses armes : des interventions rudes, parfois à la limite de la régularité (Tévez a bien failli se faire démonter la cheville), et des contre-attaques menées par Cerci, même si l'actuel meilleur buteur de Serie A semble bien seul au milieu d'un désert blanc et noir. Bref, 0-0 à la pause. À oublier.

Pogba score, Padelli limite la casse

Mais dès l'entame de la seconde période, quelque chose change. Dans le rythme, d'abord, dans les intentions, ensuite. La Juve se crée immédiatement une opportunité, avec une frappe du droit de Tévez qui termine au-dessus des cages de Padelli. Le Torino comprend que son adversaire est revenu sur la pelouse avec une autre motivation et s'applique à serrer les rangs en défense. Mais quand la Juve se décide à jouer à une touche de balle, cela devient très compliqué. Comme sur cette magnifique combinaison entre Vidal, Tévez et Giovinco, que la Fourmi atomique rate lamentablement, en tirant sur le gardien alors que le but était grand ouvert. Mais cette grosse occasion fait comprendre qu'il y a du but dans l'air. Et on ne s'y trompe pas. À la 54e minute, sur corner, les Turinois débloquent la situation par Pogba, qui se retrouve pile au bon endroit pour pousser le ballon au fond des filets de la tête, après une autre tête de Tévez sur la barre. Un Tévez qui, cela dit, était hors-jeu. Quatre jours après le but annulé à Paloschi pour un hors-jeu inexistant, cela commence à faire beaucoup. 1-0, le derby est toutefois lancé, et la Juve apathique de la première période est déjà un vague souvenir.

Comme souvent lorsqu'elle ouvre le score, la Juve tente immédiatement de profiter du choc post-but pour enfoncer son adversaire. Le Torino a la tête sous l'eau, et risque d'encaisser un second pion sur une percussion de Marchisio dans la surface (qui commet ensuite une faute et passe à deux doigts du deuxième jaune), puis sur un tir de Tévez, qui aurait certainement filé aux fond des cages sans une déviation providentielle d'un défenseur du Toro. Giampiero Ventura tente bien de faire entrer des forces fraîches (Meggiorini, entre autres), mais son équipe semble totalement impuissante. Conte répond en faisant entrer Vučinić à la place d'un toujours aussi inutile Giovinco (qu'attend-il pour retourner dans un club plus modeste ?). Le Monténégrin ne met que quelques minutes pour se distinguer, avec une magnifique reprise de volée du droit, que Padelli repousse avec une main plus ferme que ferme. C'est le dernier frisson de la rencontre. Le Torino jette ses dernières forces dans la bataille, mais n'ira jamais inquiéter Buffon. La Juve s'impose 1-0, poursuit son invincibilité dans le derby turinois (dernière défaite en 1995) et peut désormais préparer sereinement ses prochaines échéances face à Galatasaray, Milan, la Fiorentina et le Real Madrid. Du lourd.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 19 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 08:00 Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14