Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Pochettino regrette les conséquences du Brexit sur son mercato

Modififié
C'est peu dire que c'est le calme plat à Tottenham, qui n'a pas recruté le moindre joueur lors d'un mercato estival. Une première pour un club de Premier League.

Après un dernier échec pour enrôler hier le joueur d'Aston Villa Jack Grealish, Tottenham a donc réalisé un mercato vierge. Pour le coach Mauricio Pochettino, la raison de cette situation inédite se situe non seulement dans le coût du nouveau stade des Spurs (près d'un milliard de livres), mais elle est aussi le fait du Brexit.

Même si l'Argentin s'est avoué satisfait d'avoir conservé ses cadres, il pointe du doigt la chute de la livre sterling par rapport à l'euro depuis neuf mois : ainsi, le prix des joueurs évoluant hors d'Angleterre aurait augmenté de 30%. « Je suis désolé pour le peuple anglais » , a-t-il confié à Sky Sports.


Anticipant un élan de critiques concernant l'inactivité de son mercato, l'ancien Parisien a fait l'apologie de la stabilité et souligné le courage des choix de sa direction : « Je ne sens pas de panique. Vous avez besoin d'être intelligent sur la manière d'installer vos principes, votre stratégie et d'essayer de gagner. »

Les hommes de Pochettino débutent leur saison ce samedi à Newcastle. Espérons que les résultats des Spurs ne poussent pas le coach argentin à faire son propre Brexit dans quelques mois. JT
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:55 Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 79
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible