Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Philippe Piat : « Le PSG fait n'importe quoi avec Rabiot »

Invité à réagir sur la situation du milieu de terrain international français (23 ans, 6 sélections) Adrien Rabiot, mis à pied par le Paris-SG jusqu’au 27 mars, Philippe Piat, le président de l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) déplore l’attitude du club de la capitale. Il lui reproche notamment de mener une véritable campagne de harcèlement contre le joueur qui n’a pas voulu prolonger son contrat.

Modififié
Comment avez-vous réagi en apprenant la mise à pied à titre conservatoire d’Adrien Rabiot, le 14 mars, pour être sorti en boîte de nuit juste après l’élimination du Paris-SG en Ligue des champions par Manchester United (2-0, 1-3) et avoir liké une vidéo de Patrice Évra après le match ?
Forcément très mal. Le Paris-SG ne fait plus jouer Adrien Rabiot depuis le mois de décembre. Le joueur a droit à une vie privée, et il peut encore se coucher à l’heure qu’il veut, non ? Et cette histoire de vidéo d’Évra... Franchement, ce ne sont que des détails, la réalité est ailleurs : le Paris-SG fait n’importe quoi avec son joueur. Les choses ne cessent de s’envenimer, parce qu’il n’a pas voulu prolonger son contrat avec le club. Ce que veut Rabiot, c’est aller au bout de son contrat, donc le respecter, et ensuite, aller jouer ailleurs. En quoi cela est-il condamnable ?


Considérez-vous que Rabiot soit victime de harcèlement moral ?
Bien sûr ! Tout est fait pour le discréditer. C’est pour cela que Rabiot a saisi de manière officielle l’UNFP, afin que nous le défendions des différentes attaques dont il est la cible de la part de son club. Si le joueur le demande, nous engagerons deux procédures : l’une devant les prud’hommes contre le PSG, pour non-respect des dispositions de son contrat, et une autre à l’encontre d’Antero Henrique, le directeur sportif, pour harcèlement moral. Même si nous savons très bien qu’Henrique agit ainsi parce qu’on lui demande de le faire...

Avez-vous pris contact avec le PSG ?
Oui. C’était courant janvier. J’avais rencontré Jean-Claude Blanc, le directeur délégué du club, et Victoriano Melero, le secrétaire général.
« Il y a plus de 140 joueurs professionnels en France qui sont mis au placard, qu’on envoie s’entraîner avec la réserve. Beaucoup ne disent rien, car ils ont peur d’être mal vus. Or, la mise au placard, c’est interdit par la loi. »
Le but était de sortir de cette affaire grotesque par le haut. Que Rabiot puisse de nouveau s’entraîner avec l’équipe une, puisqu'on l’avait envoyé avec la réserve pour une dizaine de jours, afin que Thomas Tuchel, l’entraîneur, puisse éventuellement faire appel à lui. Ce qui, d’ailleurs, semblait être son intention, d’après ce que j’avais lu... J’ai également envoyé un courrier à Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, il y a environ un mois. À ce jour, je n’ai pas obtenu de réponse... La charte du footballeur professionnel (Article 507) rappelle qu’il est interdit d’envoyer un joueur s’entraîner avec le groupe 2. Il y a plus de 140 joueurs professionnels en France qui sont mis au placard, qu’on envoie s’entraîner avec la réserve. Beaucoup ne disent rien, car ils ont peur d’être mal vus. Or, la mise au placard, c’est interdit par la loi.


Le Paris-SG a sanctionné financièrement Rabiot, en lui retirant une partie de sa prime d’éthique, pour être arrivé en retard à une causerie avant le match à Marseille le 28 octobre. Le PSG reproche également au milieu de terrain de ne pas s’être rendu au Qatar, du 13 au 17 janvier, lors du stage de l’équipe...
Quel joueur n’est jamais arrivé en retard à une causerie ou à un entraînement ? Quant à son absence au Qatar, je rappelle juste qu’Adrien Rabiot avait perdu sa grand-mère quelques jours plus tôt, et que son père était mourant (il décédera le 25 janvier). Et pour en revenir à ces sanctions, je rappelle qu’en France, il est interdit de sanctionner financièrement un salarié. Le Paris-SG a mis au point ce système de primes d’éthique – qui est d’ailleurs illégal – pour pouvoir contourner cette interdiction. Il y a de nombreux clubs qui sanctionnent financièrement les joueurs, en toute illégalité. Il y a pourtant un Code du travail en France, non ? Alors, pourquoi le PSG ne le respecte-t-il pas ?

En avez-vous touché un mot à la Ligue de football professionnel (LFP) ?

Oui. J’ai demandé ce qu’elle comptait faire concernant Rabiot. J’attends toujours la réponse. De toute manière, le joueur est très peu soutenu, hormis par l’UNFP. Le monde du football ne dit rien ou presque pour dénoncer les méthodes du PSG. Les joueurs, dont ses coéquipiers, restent très discrets. Ils n’ont sans doute pas envie de se faire mal voir. Ce qui est tout de même incroyable dans cette affaire, c’est qu’on s’acharne sur un joueur qui ne demande qu’une chose, aller au bout de son contrat. En Angleterre, en Allemagne, il y a des joueurs qui sont en fin de contrat et qui jouent ! D’ailleurs, il faudrait qu’on m’explique une chose...


Laquelle ?
« Si Adrien Rabiot est un enfoiré, pourquoi le PSG voulait-il tant le faire prolonger ? »
Si Adrien Rabiot est mauvais, ingérable, si c’est un enfoiré, pourquoi le PSG voulait-il tant le faire prolonger ? C’est tout de même étonnant, non ?

Peut-être parce que le PSG envisageait de le transférer à terme, et donc de récupérer une belle somme d’argent ?
Oui, mais je rappelle que depuis 1995 et l’arrêt Bosman, il n’y a plus d’indemnité de transfert pour un joueur en fin de contrat. Rabiot a été formé au PSG, il a joué plus de 200 matchs, mais il n’a pas souhaité prolonger. C’est son droit, non ? Comme c’est son droit d’aller poursuivre sa carrière ailleurs. Ce n’est pas facile pour lui actuellement. Il est critiqué par une partie des supporters, son club ne le ménage pas, il a perdu son père et sa grand-mère... Cela fait beaucoup, non ?

Propos recueillis par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible

Hier à 17:00 Viens mater PSG-OM lors d’une soirée inédite 2 salles, 2 ambiances 5
Hier à 16:03 Nike, Adidas et Puma se partagent 99% des crampons portés en Ligue 1 51
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 13:35 La Premier League illégalement streamée par 5 millions de personnes chaque année 70
Hier à 11:44 C'est quoi, TIME TO SO FOOT ? 2 Hier à 11:00 Les U18 d'Ingré tabassés après un match de Coupe Gambardella 48