Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Clash de la rédac'

Peut-on s'enthousiasmer devant un match des Bleus de Deschamps ?

Une question, deux points de vue : aujourd'hui, Adrien Candau et Mathieu Rollinger s'écharpent sur la notion de plaisir devant le jeu proposé par Didier Deschamps, 52 ans aujourd'hui. Jugeote, mauvaise foi, méchanceté et arguments bien pesés, tous les coups sont permis. Surtout ceux en dessous de la ceinture.

Modififié

Didier super !

Par Mathieu Rollinger

La bulle d’air dans le niveau est on ne peut plus objective : cette étagère que vous venez d’installer est parfaitement plate. Pourtant, cela se jouait à pas grand-chose pour que l’entreprise soit bancale. Un mur poreux, une planche mal taillée, des équerres de mauvaises factures... Le haut niveau ne pardonne rien, pourtant vous l’avez fait : votre édifice est solide, prêt à supporter le poids des attentes pour les prochaines décennies. Ce genre de petite victoire se solde généralement par une petite bière d’autocongratulation ou au minimum d’un « tu as géré sur ce coup-là mon vieux » . N’ayons pas peur des mots : vous vous êtes enthousiasmé de cette petite victoire du quotidien. Après un match d’une équipe dirigée par Didier Deschamps, le sentiment est le même : ce qui est beau n’est pas forcément l’objet en lui-même, mais plutôt sa solidité, son utilité, son efficacité. C’est là toute la question du beau qu’a posée Kant. Pour le philosophe, ce n’est en rien une qualité objective des choses, mais c’est le jugement que nous formons individuellement à son propos. Alors en tant que spectateur du jeu de l’équipe de France, si certains peuvent déplorer le manque de spectaculaire, il faut distinguer ça des émotions que peuvent procurer ces onze Bleus en mouvement, les interactions entre eux et les objectifs qu'ils arrivent généralement à remplir grâce à l'exigence de leur capitaine de route. Encore une fois : le haut niveau ne pardonne rien.

Ce mercredi contre la Croatie, il n’a donc fallu qu’un buste droit de Pogba, une ouverture millimétrée sur le pied gauche de Digne pour offrir un but tout fait à Mbappé pour que l’ensemble prenne de l’épaisseur. Ce qu’il en émane, c’est alors la force mentale de ces gars, moulés dans le modèle DD-98 et éprouvé lors du crash-test 2018 et toujours en vigueur. Ces derniers temps, les hommes ont aussi un peu bougé, quelques nouvelles têtes sont apparues sans que la bâtisse ne soit ébranlée. Cohésion, combativité, compétitivité. Voilà pour les trois C de l’EDF. Le genre de routine qui met sur les rails d’une journée victorieuse. On pourra toujours attendre mieux, en matière de divertissement stricto sensus. Pour ça, il faudrait peut-être que le calendrier n’impose pas des matchs tous les mois et si possible pas contre les mêmes adversaires (la Ligue des nations étant à ce propos un vrai problème). Non, ces quelques matchs ternes ne sont qu’une étape vers le bonheur suprême. Exigeons-nous d’une étagère qu’elle en mette plein les yeux ? Non, ce qui compte, c’est qu’elle soit suffisamment bien fixée pour supporter tous les trophées qui pourraient s’y accumuler. Et ça, qu’est-ce que c’est kiffant !

Mathieu Rollinger
Note de la rédaction
?
Note des lecteurs
6.1Moyenne de 145 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pour poser un curseur : mon contradicteur du jour se détend en écoutant un radiateur qui fuit, se nourrit d'un bol d'eau tiède au petit-déjeuner et ne boit jamais plus de deux verres en soirée au risque de s'amuser.



Didier t'es chiant !

Par Adrien Candau

Un pessimiste averti vous dira que la vie se résume souvent à une succession de corvées vides de sens : sortir la poubelle, faire semblant de plancher 8 heures par jour sur un bullshit job insultant pour l'intelligence humaine, passer son samedi après-midi chez IKEA sans trop savoir pourquoi et, désormais, regarder l'équipe de France. Si on commence à se demander quelle bonne raison justifie qu'on regarde un match de football, c'est peut-être parce que le spectacle proposé ne vaut tout simplement plus la peine de s'y intéresser. Laissons les ayatollahs de la tactique s'enthousiasmer sur le bloc équipe infranchissable de Didier Deschamps et concentrons-nous sur les variations du rythme cardiaque que sont capables de provoquer les Bleus depuis deux ans dans les foyers français. La courbe est tristement plate, dénuée de relief, dans le sillage d'une équipe implacable comme un mort en marche, mais à peu près aussi rasoir que les conférences de presse monosyllabiques de son sélectionneur.


Alors oui, à la fin, c'est la France qui gagne. Mais ça n'amuse plus personne. Ni les joueurs ni les spectateurs. Mercredi soir face à la Croatie, Martial a respecté le couvre-feu après 21 heures, Mbappé n'a sauvé son bilan que sur un but et, surtout, l'animation offensive des Bleus était une fois de plus fluide comme une coulée de béton en voie de solidification. Surtout en seconde période, où Tolisso, Nzonzi et Rabiot, comme statufiés devant leur défense, se sont trop souvent contentés de couper les trajectoires, à défaut de pouvoir apporter liant et mouvement au milieu. On conviendra évidemment que l'équipe de France a un style, rugueux, tactiquement travaillé et assumé, mais on est également en droit de penser qu'elle est désormais quasi dénuée de tout sens du spectacle. Didier Deschamps a parfaitement réussi sa mission : aujourd'hui, même en jouant un football emprunté, l'équipe de France semble souvent parfaitement imbattable. Mais aussi parfaitement chiante. Les cyniques vous diront que la victoire est à ce prix, mais vous aurez aussi le droit de ne pas être d'accord. Un pessimiste n'est bien souvent, après tout, qu'un idéaliste déçu.

Adrien Candau
Note de la rédaction
?
Note des lecteurs
5.3Moyenne de 145 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Retenez simplement que mon distingué contradicteur supporte le FC Metz, et que la notion d'esthétisme dans le football est morte à ses yeux le jour où Robert Pirès est parti pour Marseille, un triste après-midi d'été 1998.


Adrien Candau vs Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

PUTACLIC! Simão intronisé entraîneur de Mouscron 13 Hier à 16:11 Vers la création d'une Premier League européenne ? 139
Hier à 15:55 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! dimanche 1 Hier à 15:43 Taye Taiwo rejoint la nouvelle franchise de Palm Beach 22
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
PUTACLIC! Thomas Deniaud meilleur que Van Basten 14
Hier à 12:33 Quand Bruno Martini comparait Guy Roux à une pièce de jeu d'échecs 5 Hier à 11:33 Pedro Martins encense Villas-Boas et félicite Valbuena 9 Hier à 11:12 La magnifique volée de Buballa avec Sankt Pauli 6 Hier à 10:45 Des précisions sur le futur format de la C1 48 Hier à 10:06 Eto'o s'en prend à France Football 25 Hier à 08:54 Une ministre brésilienne demande que Robinho soit immédiatement envoyé de suite en prison 48 Hier à 08:41 Marx Lênin débarque en D2 russe 59