Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Lyon-Barça (2-1)

Petite option pour Lyon face au Barça

Malgré une ouverture du score juste avant la mi-temps, les Lyonnaises se sont fait peur dans le second acte. Elles ont dû attendre la 75e minute et un but d’Ada Hegerberg pour l’emporter face au Barça et ainsi prendre une toute petite option sur le dernier carré de la C1.

Modififié

Lyon 2-1 Barcelone

Buts : Marozsán (44e), Hegerberg (75e) pour Lyon // Guijarro (71e) pour Barcelone

Lyon-Barcelone. Une affiche qui sent bon l’Europe en cette période de printemps. Pourtant, ce sont les féminines qui ont réquisitionné le Groupama Stadium pour ce quart de finale aller de la Ligue des champions. Les Lyonnaises, qui ont écrasé le club kazakh de Kazygurt (16-0 en score cumulé) en huitièmes, se retrouvent face au Barça, dont la section féminine est professionnelle depuis moins de trois ans. Ce qui n'empêche pas l'équipe espagnole de disputer son quatrième quart de finale en cinq ans dans cette compétition. Emmenées par Lieke Mertens, meilleure joueuse UEFA, les Blaugrana ont fort à faire face aux doubles tenantes du titre. Pour leur premier gros test de la saison, les filles de Reynald Pedros ont dominé la première mi-temps concrétisée par un but de Marozsán, avant de s’éteindre au fil du match. Mais grâce à la Norvégienne Ada Hegerberg, l’OL ira à Barcelone avec un but d’avance.

Marozsán fait sauter le verrou

Étouffées, en panne d’inspiration, les Barcelonaises manquent d’air dès les premiers instants du match, gênées par un gros pressing des Lyonnaises qui se procurent deux occasions en moins de deux minutes. Le duo Kumagai-Henry régule le jeu, et la charnière ne laisse aucun espoir de s’exprimer à Duggan. Malgré l’omniprésence des Fenottes dans le camp catalan, elles ne parviennent pas à concrétiser. La reprise d’Ada Hegerberg frôle le cadre (11e), mais ne finit pas dans les filets. Regroupées dans leurs trente derniers mètres, les coéquipières de la capitaine Losada font face aux assauts lyonnais. Wendie Renard y va de son mètre quatre-vingt-un, mais ne parvient toujours pas à tromper Paños (16e). Amandine Henry s’essaye aussi de loin (25e), mais rien n’y fait. Les Rhodaniennes ne sont pas récompensées de leurs efforts. Les filles de Fran Sánchez, elles, ne s’embarrassent pas et balancent chaque ballon qui est en leur possession. On est bien loin du jeu de passes d’Iniesta et co. L’Allemande Dzsenifer Marozsán ne parvient pas non plus à faire sauter le verrou catalan (26e, 27e). Sandra Paños est infranchissable et multiplie les parades. De l’autre côté, Sarah Bouhaddi compte les minutes avant d’effectuer son premier arrêt. C’est finalement Marozsán qui permet aux Lyonnaises de rentrer aux vestiaires avec l’avantage au score, après une belle percée de Lucy Bronze (1-0, 44e).

Lyon endormie, Hegerberg à l’affût

Au retour des vestiaires, les filles de Fran Sánchez parviennent timidement à sortir de leur camp, sans pour autant inquiéter les Lyonnaises. Mais le danger guette pour les Catalanes, et Hegerberg ne profite pas d’un face-à-face pour faire le break (53e). À force de ronronner, les Fenottes se font contrer et doivent s’en remettre à l’inefficacité de Duggan, à trois mètres des cages, pour ne pas encaisser de but (57e). Moins disciplinées défensivement, Eugénie Le Sommer et ses coéquipières font face à des Espagnoles plus incisives qui profitent des espaces. Elles obtiennent même de plus en plus de fautes, preuve du mauvais passage des Lyonnaises, qui n’ont plus le contrôle du milieu du terrain. Frigorifiée en première période, Sarah Bouhaddi reste sur ses gardes. Le « AHOU » des 15 000 supporters présents ne redonne pas d’entrain à ses joueuses et la punition tombe. Sur un corner rentrant d’Andonova, Guijarro place sa tête pour tromper la gardienne de l’OL (1-1, 71e). Sur le coup d’envoi, l’esthète Marozsán touche la barre de Paños, sur une inspiration dont elle a le secret (72e). Mais si Lyon veut gagner, l’équipe sait à qui s’en remettre. C’est le moment choisi par Ada Hegerberg pour inscrire son quatorzième but dans la compétition, après un bon travail de Van de Sanden sur le côté droit (2-1, 75e). Lors des dix dernières minutes, les Lyonnaises font le siège dans le camp barcelonais, sans parvenir à marquer le troisième but qui aurait fait tant de bien.

Lyon s’est fait peur, mais Lyon est double champion d’Europe en titre. Et c’est avec ce statut qu’il faudra se rendre au Mini Estadi, mercredi prochain (19 heures) pour passer sans encombre dans le dernier carré.



Lyon (4-4-2) : Bouhaddi – Bronze, Renard, M’bock, Majri – Cascarino (Van de Sanden 68e), Henry, Kumagai (Abily 78e), Le Sommer – Hegerberg, Marozsán. Entraîneur : Reynald Pedros

Barcelone (4-3-3) : Paños – Fabiana, Torrejón, León, Serrano – Losada (Bonmati 83e), Bussaglia, Guijarro – Andressa Alves (Andonova 66e), Duggan (Putellas 75e), Martens. Entraîneur : Fran Sánchez


Par Rémi Salvayre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24