Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Pays Bas/Slovaquie (2-1)

Petite Hollande

Sans forcer, mais alors pas du tout, les Pays-Bas ont sorti la carte Robben du chapeau pour se défaire de la Slovaquie, à son réel niveau : moyenne, sans imagination l'étape slovaque. Sneijder breakera pour l'anecdote en fin de rencontre.

Modififié
C'était sans doute le huitième de finale le plus déséquilibré de cette Coupe du Monde 2010 entre une Hollande qui avait fait le plein en poule et une Slovaquie pas géniale, mais capable de sortir un gros match contre l'Italie. Alors bis repetita ? Non, loin de là. Les Pays-Bas n'auront pas eu besoin de trop forcer pour passer l'étape slovaque. Conforme à ce qu'elle nous a proposé depuis le début du Mondial, la sélection de Van Marwijk n'explose pas tout sur son passage mais fait le boulot, juste le boulot, une nouveauté pour des Oranjes habitués à survoler les débats pour mieux se crasher ensuite.

L'entame de la rencontre a certes pu s'avérer délicate avec deux tentatives non cadrées de Jendrisek (2ème) et Hamsik (6ème) mais les Pays-Bas répondront illico par Sneijder ou Kuyt, sans attraper le cadre là non plus. La Slovaquie arrive à bien couper la relation défense–Van Bommel/De Jong et les Pays-Bas mettent au supplice le point d'appui Vittek. Alors, les Bataves joueront dans la patience, n'hésitant pas à toucher leur gardien Stekelenburg à la moindre difficulté. L'important est de garder le cuir. Et ils ne se seront pas trompés. Van Persie manque d'ouvrir le score de la tête après un centre millimétré de Kuyt le moche (7ème) et Sneijder chauffe une première fois les gants de Mucha (11ème).
Mais les Pays-Bas ont désormais une pale supplémentaire à leur moulin : le retour d'Arjen Robben. Dans ses 25 mètres, Sneijder joue au chirurgien pour lancer l'attaquant du Bayern. Le reste est classique : je repique dans l'axe avec l'extérieur du pied et frappe petit filet une fois le demi-cercle de la surface aperçu (18ème). Gamelle. Les Néerlandais n'ont plu qu'à gérer les trente minutes suivantes. Sans forcer leur talent, à l'économie.

Dès la reprise, Robben fait son fainéant et remasterise son action de la première période. Cette fois-ci, Mucha a les doigts assez longs pour laisser la Slovaquie dans le coup (50ème). Deux minutes plus tard, Robben, pour une fois à gauche, fixe et centre pour Van Persie qui allume le pif de Mucha, encore décisif (52ème).
Les Slovaques ne réagiront que l'espace de deux minutes. Stoch imite Robben, mais n'a pas la même classe et est contré par Stekelenburg (66ème). Le gardien de l'Ajax dégoûte dans la foulée Vittek, enfin en bonne position dans la surface (68ème). La fin de rencontre fera la part belle à Dirk Kuyt. Tout en besogne de la 1ère à la 90ème minute, le blond de Liverpool inquiétera Mucha de loin (73ème) mais donnera surtout, après avoir feinté Mucha, un dernier caviar décisif à Sneijder, qui marque dans le but vide (84ème). Pour l'anecdote, Vittek partira au moins d'Afrique du Sud avec un 4ème but dans la besace, grâce à un péno dans la dernière seconde du match.


Pour le moment, ça passe, mais ce sera sans doute la dernière rencontre pépère des Hollandais s'ils ambitionnent vraiment de réaliser une grosse perf' dans ce Mondial. Le véritable test les attend en quart contre le Brésil ou le Chili.

Ronan Boscher

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! Hier à 09:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
Hier à 16:00 Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 4
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 10:30 Gignac va prolonger aux Tigres 7 Hier à 10:00 Les rescapés de Thaïlande à l'entraînement avec le LA Galaxy 2
À lire ensuite
Le bilan d'Escalettes