Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Peñarol s'en prend au coach de Santos

Les Uruguayens l'ont mauvaise. Ils sont passés tout près d'un match aller de finale de Copa Libertadores complètement réussi, mais leur but dans les dernières minutes du match a été justement refusé pour hors-jeu, et Neymar, pourtant pas très loin, n'a pas reçu de deuxième carton jaune, et jouera bien la finale retour au Brésil.

Le peut-être futur madrilène avait été averti en première période pour simulation, et l'arbitre l'aurait menacé à plusieurs reprises de l'expulser s'il continuait son petit jeu. A la mi-temps du match, quelques secondes avant le retour des joueurs sur le terrain, Muricy Ramalho, l'entraineur des Brésiliens, s'est plaint à l'arbitre devant les caméras du jeu brusque des défenseurs de Peñarol sur sa pépite.

Les dirigeants uruguayens pensent que cette attitude a conditionné l'arbitrage pendant la suite du match, et ont donc porté plainte contre l'entraineur devant la Conmebol, la confédération sud-américaine de football. Une sanction et des « mesures préventives » sont demandées.

Il y aura de l'ambiance, mercredi soir, au stade de Pacaembú.


LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.