Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe C
  3. // Grèce/Côte d'Ivoire

Patson : « Quand Drogba débute le match, les mentalités sont différentes »

L'humoriste d'origine ivoirienne de 40 ans s'est fait, au fil des années, une place sur la scène humoristique française. Actuellement au Palais des Glaces, Patson nous livre son ressentiment sur les Éléphants de Côte d'Ivoire et sur la relation qu'il entretient avec le football. Avec quelques anecdotes à la clé, entre l'accouchement de la sœur de Mamadou Sakho et le seau de KFC de Matuidi.

Modififié
Quel est ton rapport avec le football ?
Comme tout le monde, je pense. Le foot est le sport roi, un sport populaire. Quand on est petits, on met des coups de pied partout, dans un chiffon, des chaussettes. Avec les copains, on apprend à shooter. Après, le foot ne m'a pas trop passionné, mais dans ma famille il y a eu pas mal de personnes qui pratiquent le foot, certains même à un niveau professionnel. Par contre, j'ai fait du handball professionnel. J'étais gardien, comme ça on me laissait tranquille, je ne courais pas. Mais Dieu merci, en tant que comédien, j'ai eu quelques amis dans le foot, quelques footeux qui adorent ce que je fais, comme Didier Drogba qui est un très bon ami, Gervinho, Mamadou Sakho, Ribéry, Moussa Sissoko, Chico (Siaka Tiéné, ndlr). Plus généralement, toute l'équipe de la Côte d'Ivoire, Kolo et Yaya Touré, Salomon Kalou, Zokora, ce sont de très bons amis, des frères. Du coup, je gravite un peu autour du foot, du Mondial 1930 à aujourd'hui, je connais le foot. Je suis de près le foot, mais je ne le pratique pas.

Parmi ces Mondiaux justement, quel ton plus grand souvenir ?
Mon plus grand souvenir d'un Mondial, je pense que c'est le but de Roger Mila contre la Colombie, lorsqu'il va battre le gardien colombien sur une faute défensive, il prend la balle, et il va danser à côté du poteau de corner. Il y a également la première qualification de la Côte d'Ivoire en Coupe du monde 2006, c'était incroyable. En 2010, l'épopée du Ghana m'a fait plaisir, mais je n'ai pas apprécié la manière dont s'est déroulé le quart de finale. À mon avis, on aurait dû accorder le but aux Ghanéens sur la main de Suárez. C'est à cause de toutes ces magouilles que je n'aime plus trop le foot, hier j'ai vu un reportage comme quoi l'Italie avait gagné une Coupe du monde grâce à Mussolini, en 1950. Autre chose, au même moment, quand le Brésil perd la Coupe du monde, on a dit que c'était de la faute des noirs. Sinon, hors Mondial, il y a la remise du Ballon d'or à Mister George Weah, premier joueur africain à gagner ce trophée. Un grand moment.

En parlant de magouilles dans le foot, on peut voir que c'est un fléau répandu dans les fédérations africaines…
Pas seulement en Afrique. Là-bas, c'est visible parce que tout le monde en parle, mais il y a la FIFA qui est corrompue aussi. Avant, on jouait au foot par passion, aujourd'hui t'es pas content parce qu'il y a un joueur qui est meilleur que toi à ton poste, l'amour du drapeau a disparu, les joueurs ne jouent plus pour leur pays, mais pour leur porte-monnaie. Maintenant, il faut mettre des caméras pour voir si le but est rentré ou pas, moi je trouve que le football d'aujourd'hui n'a plu les mêmes vertus qu'avant, avant c'était classe.

Tu penses quoi de ce Mondial au Brésil ?
Les poules ne sont pas très bien réparties. On favorise tout le temps l'Europe. La France n'est même pas tête de série et elle se retrouve dans un groupe avec l'Équateur, le Honduras et la Suisse. Comment veux-tu tester la vraie valeur des joueurs de l'équipe de France, ce sont des grands joueurs, ils doivent donc être confrontés d'entrée à des grands joueurs. Quand tu fais un match amical contre la Jamaïque, ça sert à quoi ? Les Jamaïcains sont venus pour s'amuser, après on s'extasie en disant : « Oh, l'équipe de France marque 8 buts ! Historique. » Mais qu'est-ce qu'on en a à foutre ? Il faut tomber dans des vraies poules. Je crois que si la France était tombée dans le groupe de l'Angleterre, l'Italie et l'Uruguay, là on aurait vu la vraie valeur de l'équipe. Ce début de Coupe du monde m'inquiète, l'arbitrage qui favorise le Brésil, encore une fois de la triche, des pénaltys imaginaires, ou d'autres non sifflés. Peut-être que ce sera passionnant sur le reste de la compétition, mais pour l'instant, c'est brouillon. Je ne vois pas l'engouement, cette Coupe du monde intervient en même temps que l'histoire au Qatar, les manifestations. Il y a également une chose qui me choque, c'est les journalistes français qui portent le maillot du Brésil. On est en France, tu portes le maillot français. Je ne crois pas qu'en 1998, les journalistes brésiliens portaient le maillot bleu-blanc-rouge. Ce début est bordélique, les matchs sont à minuit, 2h du matin, les gens ne suivent pas.

La Côte d'Ivoire, pour l'instant, c'est une victoire et une défaite. Ça t'inspire quoi ?
La Côte d'Ivoire a une grande équipe. L'attaque des Éléphants peut battre n'importe quelle défense du monde. Lorsque tu as Gervinho, une flèche, l'homme à tout faire de la Roma, avec Didier Drogba, Yaya Touré, meilleur milieu de terrain du monde qui méritait le Ballon d'or, mais qui ne l'a pas eu, comme il l'a dit, à cause de son bronzage - d'ailleurs, bien fait pour sa gueule (rires) -, avec Salomon Kalou sur le côté qui fait des merveilles à Lille. Quand tu as ce genre de joueurs, tu ne peux pas te permettre de perdre des matchs bidons sur des fautes de placement. Contre la Colombie quand tu prends un but de James de la tête lorsque t'as de grands guerriers, c'est inadmissible.

D'ailleurs, c'est Drogba au marquage… Tu penses quoi du choix de Lamouchi de le laisser sur le banc au coup d'envoi ?
C'est une stratégie qui a marché contre le Japon, et les gens pensaient que ça allait payer tout le temps. Moi, si j'étais entraîneur, j'aligne Drogba dès le début du match. On parle de son âge… Mais vous avez-vu le défenseur Yepes ? Il a quel âge, lui ? 38 ans, non ? Et vous avez vu comment il a tenu la défense ? Baresi a joué jusqu'à quel âge ? Donc l'âge ne compte pas. Quand Didier débute le match, les mentalités sont différentes. Ils vont mettre 2-3 défenseurs sur lui, il marque, on le remercie et on met un jeune après. Mais tu ne peux pas te permettre de mettre Didier sur le banc, rien que pour le mental. Et on a un souci en Côte d'Ivoire aussi, c'est qu'à part Copa Barry, on n'a pas un autre gardien. On aurait eu le gardien du Nigeria, la Côte d'Ivoire serait imbattable. Sur les coups de pied arrêtés, on a du mal.

Et plus généralement, Lamouchi sélectionneur, c'est un choix qui te plaît ?

C'était un grand joueur, c'est maintenant un bon entraîneur. Mais je ne peux pas vraiment juger, je ne suis pas à l'intérieur du groupe. Il a fait de bonnes choses, comme des erreurs. C'est ça, le métier de sélectionneur. Quand la Fédération est venue le chercher, ils savaient qu'il n'avait pas encore d'expérience sur le banc de touche, mais il s'est forgé. Mais je ne crois pas que la défaite d'hier soit sa faute. Sur le corner, l'entraîneur ne va pas venir se mettre à la place des joueurs au marquage. Les joueurs évoluent dans des grands clubs, avec de grands coachs, donc ils peuvent compléter ce que le sélectionneur national donne. Ils doivent prendre leurs marques. Une faute de placement n'est pas reprochable à un entraîneur. Peut-être le système de jeu, lui, l'est. Mais la tactique d'hier des Éléphants n'était pas mise en défaut. Le seul reproche que l'on puisse faire, c'est de ne pas avoir mis Didier Drogba plus tôt dans le match. Le Brésil l'aime. Le public allait être pour Didier, ça allait lui donner une force supplémentaire.

Tu vas souvent au stade voir des matchs ?
Je n'ai plus vraiment le temps. Ils jouent toujours quand je suis au théâtre. Et puis chaque fois que j'y vais, le joueur qui m'a invité perd le match. Gomis m'avait invité à Gerland pour un match de Coupe de la Ligue contre Marseille, et l'OL avait perdu (rires). Donc quand un ami veut que je vienne le voir, je lui dis de demander à l'adversaire de m'inviter, comme ça, lui, il gagne (rires). Je vais voir les matchs de Lyon, Paris… J'ai même le maillot de Beckham dédicacé, Blaise me l'avait offert.

T'as pas vraiment d'équipe de cœur ?
J'aime le bon foot. Et je supporte une équipe quand un ami joue dedans. J'ai longtemps adoré l'AJ Auxerre, notamment. Actuellement, je suis pour le PSG. Il y a moins de racisme au Parc, ça donne envie d'aller au stade. J'ai eu la chance de rencontrer Nasser Al-Khelaïfi, le président. On était dans le même restaurant, je voulais le féliciter. Son entourage connaissait un peu ce que je faisais. Et je lui ai payé sa note ! Il va pour régler l'addition, le serveur lui répond qu'elle a déjà été payée. Nasser lui demande par qui, je me retourne et lui réponds « par moi » . Il me dit ensuite : « Non, récupère ton argent, si quelqu'un doit payer ici, c'est moi. » Je lui réponds directement : « C'est marqué où que c'est toi qui doit payer ? Comme on ne t'a peut-être jamais rien payé, je te paye l'addition, moi, Patson. Je ne récupère pas mon argent ! » Donc il m'a regardé, on a commencé à discuter et, de fil en aiguille, il m'a dit que je pouvais venir au PSG quand je le souhaitais. Après, il est allé en stage au Qatar avec l'équipe, il a raconté l'histoire aux joueurs. Et je reçois un coup de fil de Mamadou Sakho me disant : « Eh oh, tu t'amuses à payer des restaurants au boss (rires). » C'était un goûter qu'il avait pris, mais c'était un goûter à 800€. Quand j'ai vu l'addition, ma carte était déjà partie. Il a pris un truck et des frites et c'est 800€ (rires) ? D'ailleurs je le mets dans un sketch, pour le vanner un peu.

Justement dans ton spectacle, tu parles beaucoup de foot ?
Les footeux, je rigole pas mal sur eux. Actuellement, je chambre bien Ben Arfa, Moussa Sissoko. Ribéry, je l'ai allumé aussi. Blaise Matuidi m'a dit de ne pas m'en prendre à lui, et pour ça, il m'a acheté un seau de KFC. Serge Aurier aussi, j'aime bien le vanner. Quand il court sur un terrain, on dirait qu'il veut rattraper un lapin ! Mais ma cible préférée, c'est Mamadou Sakho. Sa sœur, justement, a accouché dans ma salle. Elle était à son septième mois de grossesse, elle vient avec son frère et toute sa famille. Je commence à vanner un peu Mamadou, et à un moment, ça a déclenché l'accouchement (rires). Elle a perdu les eaux, et a donné le surnom de « Patson » à son enfant ! Je suis le premier comédien au monde à faire accoucher les femmes.


Propos recueillis par Younes Aboubakra et Eddy Serres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:30 Le but de raccroc d'Habibou 9
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 10:30 Un quadruplé pour Gignac 24