Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Passe, passe De Jong, y a du monde sur la corde à linge

Le quotidien batave De Telegraaf l’affirme : le milieu international néerlandais Frenkie de Jong rejoindra le PSG l’été prochain moyennant 75 millions d’euros. D’ailleurs, une photo de Maxwell, Antero Henrique et de l’agent du joueur Ali Dursun est sortie pour étayer la rumeur. Vraie bonne idée sur le papier.

Modififié
La seule vraie question que tout le monde se pose quant au cliché montrant la réunion entre la direction sportive du PSG (Maxwell et Antero Henrique) et l’agent du milieu de l’Ajax Frenkie de Jong est simple : où est Kylian Mbappé ? « Il s’agit d’un joueur qui m’a pas mal impressionné lors de nos deux confrontations face aux Pays-Bas (en Ligue des nations, N.D.L.R.). Sa vision du jeu et sa qualité de passe qui casse les lignes le rendent très précieux, surtout qu’il récupère aussi pas mal de ballons. Franchement, il est le bienvenu à Paris ! Je lui ai d’ailleurs glissé un mot, car il nous ferait un bien énorme. Après, il fera son choix » , balançait Mbappé dans les colonnes de France Football récemment.


Hasard ou coïncidence, De Jong serait sur les tablettes du club de la capitale qui aurait déjà acté de balancer 75 millions d’euros pour le milieu de 21 ans. Oui, c’est cher. Mais c’est le prix pour rafler la mise face au FC Barcelone et Manchester City. Et puis en 2018, le moindre potentiel coûte un bras ; l’été dernier, Thilo Kehrer, 21 ans et assis sur une seule année de contrat, a été délogé de Schalke moyennant 37 millions d’euros. Le PSG est riche, la concurrence est rude, le profil est jeune et rare, donc c’est extrêmement cher.

Verratti-De Jong, émotion assurée


Devant l’emballement médiatique, l’agent du joueur a d’abord tempéré la chose dans NOS : « Il n’y a pas encore d’accord, ce n’est pas fait. » Son entraîneur, Erik ten Hag, a eu le même discours en conférence de presse tout en se montrant pessimiste sur le fait de garder son joueur une saison de plus : « Les rumeurs sont déjà là depuis longtemps, depuis le début de la saison. Elles n’ont pas diminué et, aujourd’hui encore, cela va continuer encore un bon moment, mais on saura faire avec. On se concentre sur ce qui compte, les matchs qui doivent être joués. Nous savons que les cinq ou six meilleurs clubs ont quelques joueurs de l’Ajax en tête, mais nous ne devons pas être distraits. » Mais le coach va plus loin : « Le PSG ? C’est vraiment un très beau club si c’est vrai... Mais il y a aussi beaucoup d’autres beaux clubs. Chaque joueur doit ensuite faire son propre choix, quel football lui convient le mieux et ce genre de choses. La Premier League est difficile, mais la Ligue 1 aussi. Surtout par rapport à la dimension physique. Il n’y a que des grands clubs sur Frenkie, chacun a ses avantages et ses défauts. »


Bon, il y a quelque chose entre le PSG et De Jong, c’est une évidence. Pourquoi ? Parce que le club de la capitale se cherche un numéro 6 depuis que Thiago Motta a remplacé ses Mizuno par un déambulateur. Cabaye, Stambouli, Krychowiak, Diarra ont bien tenté de prendre la succession de la Motte. Quatre échecs cuisants. N’Golo Kanté et Fabinho ont été courtisés. Deux ratés. Vient alors la petite bouille de Frenkie formée à l’école de Willem II et pimpée à celle de l’Ajax. 21 ans, international batave et beauté visuelle. Face aux Bleus, le garçon a rayonné par sa personnalité, son calme, sa capacité à ressortir les ballons. Et comme le PSG se cherche un taulier au milieu, le mariage semble évident. Verratti-De Jong, voilà un duo qui fait rêver. Surtout quand Adrien Rabiot, initialement prévu pour marcher dans les pas de Steven Gerrard, mais en passe de prendre le chemin de Fabrice Fiorèse, ne souhaite pas prolonger son bail qui se termine fin 2019.

Le cinquième Batave de Paname


Dans le 3-4-2-1 de Tuchel, le duo batavo-transalpin serait fabuleux avec le ballon, mais peut-être un poil en difficulté physiquement. Un détail pour Tuchel, l’homme qui trouve des solutions à tout. Après tout, Xavi et Iniesta s’habillaient bien avec du S chez Zara. L’important, c’est le cadre collectif dans lequel ce duo jeune et ambitieux, parfois vicieux, aurait vocation à s’éclater. Mais c’est maintenant que le PSG est en galère de milieu de terrain. Avec la nouvelle réforme, un joueur peut être qualifié avec un autre club même s’il a déjà disputé la C1 avec son club initial. Sauf que l’Ajax est qualifié pour les huitièmes de finale – le PSG, pas encore – et que le club des Lanciers ne compte pas brader son joueur en janvier.


« Frenkie va rester à l’Ajax jusqu’à la fin de la saison, c’est garanti. Et je ne peux pas dire grand-chose de plus » , a clairement déclaré son agent. Alors Paris bosse déjà sur ses prochaines emplettes. Et veut frapper fort. Surtout, le PSG veut faire oublier sa relation hasardeuse avec le football total. Au PSG, les Pays-Bas ne représentent pas un franc succès. Kees Kist, Pierre Vermeulen, Gregory van der Wiel, Patrick Kluivert et Johan Cruyff le temps d’un amical ont tous porté le maillot parisien. Et force est de constater que la seule réussite se nomme Rose Bertram, Madame Van der Wiel au civil. À Frenkie de se hisser au niveau de la plus belle femme du monde.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 37
Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
À lire ensuite
La flamme Ben Arfa