Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

Passe d'armes virtuelle entre Petr Čech et le Bayer Leverkusen

Modififié
Premier tweet-clash de l'année dans lequel Jean-Michel Aulas n'est pas impliqué.

Lundi soir sur son compte Twitter, le Bayer Leverkusen a posté une vidéo, dans laquelle on se délecte d'un but rudement bien construit, avec pour origine une relance de Bernd Leno. Le tout agrémenté d'un message : « Au cas où vous vous demanderiez comment jouer depuis derrière ... » Le but de la manœuvre ? Moquer Petr Čech, le nouveau concurrent de l'Allemand, qui vient tout juste de débarquer à Londres depuis Leverkusen.


Dimanche après-midi, alors que les Londoniens étaient déjà menés au score par Manchester City à l'Emirates (0-2), le portier tchèque, titulaire dans les cages, s'est fait une petite frayeur. Sur un six-mètres joué court, le gardien d'Arsenal a lamentablement raté une passe en retrait, manquant de peu d'inscrire le c.s.c. le plus ridicule de l'année.

Vexé par ce troll, Petr Čech a trouvé « triste » qu'un club comme le Bayer « ne partage pas les valeurs de loyauté dans la compétition, de professionnalisme et d'esprit sportif qu'on enseigne aux jeunes footballeurs  » . Voulant apaiser la situation, le club allemand a présenté ses plus plates excuses à l'ancien de Chelsea : « Notre blague (...) a été accueillie de manière plus rude et personnelle que nous ne le voulions. Il s'agissait d'une plaisanterie. Nous sommes pour toutes ces valeurs que vous citez et nous vous souhaitons le meilleur à vous et à votre grand club. »


À quand le chambrage du Havre au sujet de son ancien poulain, et désormais transfuge, Brice Samba ? MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Marseille pense à Elneny