Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe E
  3. // Équateur/France (0-0)

Pas de but mais la qualif' pour les Bleus

Alors qu'ils s'étaient dépensés sans compter lors des deux premiers matchs, les Bleus ont abordé cette rencontre contre l'Équateur avec l'idée de capitaliser sur leur avance au classement. À l'arrivée, ça donne un match sans but où la deuxième mi-temps fut un peu plus réjouissante que la première. Mais là n'était pas l'enjeu, il était juste de passer et de finir premiers. Avec ce 0-0, c'est fait !

Modififié

Équateur - France
(-1--1)


Comme des enfants qui se voient sur l'écran géant. Assis en rang d'oignon, sur le banc, Cabella, Giroud, Varane, Rémy et les autres… Devant le peu de replay à se mettre sous la dent, le réalisateur opère un travelling sur les visages des Français. Voyant leurs trognes sur les panneaux, ils ne peuvent s'empêcher de se taper du coude et d'indiquer à leur voisin, d'un signe du menton, la source lumineuse accrochée en haut. Même Deschamps, pourtant pas le dernier à donner du « Dans le match dès la première minute ! » ne peut s'en empêcher. Digne vient de vendanger un centre, il s'avance pour lui donner des consignes, sa tête apparaît en gros plan, son œil est attiré. À la fin du match, l'ancien Marseillais a le sourire sur ce même écran géant. En témoigne sa concentration et celle de ses remplaçants lors de la première mi-temps face à la partie en cours, pour ce dernier match de poule, le football développé, le jeu ou la manière n'étaient pas la priorité. Le but était juste de passer sans trop se dépenser. Un point le permettait. Ses joueurs sont allés le chercher. Point. Barre. Il n'a pas oublié qu'il y a un mois de cela, ses supporters doutaient encore de voir son équipe se sortir de la poule E...

Ola, filet de protection et sifflets

Le public du Maracanã n'est pas content. Et il le fait savoir. Alors qu'une ola était lancée par le quart de virage français à peine la dixième minute de jeu passée, au moment où l'arbitre siffle la pause de cet Équateur-France, ce sont des sifflets qui percent le bruit ambiant d'un stade spectateur plus qu'acteur. Pourri gâté depuis le début de la compétition, il en redemande. Car pour le moment, il n'a eu le droit qu'à une lutte pour la possession, quelques duels musclés, pas mal d'avant-dernières passes gâchées, quatre tirs cadrés et un filet de protection blanc, utilisé entre autres pour les oignons, sur la tête de Noboa, venu heurter le crâne de Matuidi sur un contact aérien (27e). Le dynamique début de match des Bleus – tout en passe courte et déviation vers l'avant - laissait pourtant augurer d'un meilleur spectacle. Mais il n'a pour ainsi dire accouché que d'une frappe contrée de Pogba (7e), d'un tir à côté de Griezmann (10e) et d'une volée dans les gants du gardien pour Sissoko (15e). La suite : des Équatoriens bien plus agressifs, un jeu annihilé, de lointaines plaintes du public, une molle tête de Pogba (37e) claquée au-dessus et, si !, un impressionnant coup de casque de Valencia (Enner) volant au-dessus de Digne. Le ballon finit dans les pattes hésitantes de Lloris. Mi-temps. Et sifflets.

Genou meurtri, Valencia exclu

Une barre transversale et un carton rouge ! Le tout en cinq minutes. Le public n'a pas encore de buts, mais a ses rebondissements. Comme en première, l'EDF est entrée avec une idée : presser haut. Sagna, décalé côté droit, centre. Griezmann l'effleure de l'extérieur du pied gauche. Le gant du gardien dévie sur le montant haut (46e). Trois minutes plus tard, Digne tacle le ballon devant Valencia (Antonio). Le joueur mancunien va chercher le ballon avec sa semelle, puis dévie sur le genou du Français. Voyant les marques, l'arbitre l'exclut. Le tournant du match ? Dans le jeu oui, au tableau d'affichage non ! Bizarrement c'est La Tri qui dégaine la première. Mais le 3 contre 3 est mal négocié (53e). Puis Matuidi, comme d'hab, mais sa frappe est captée en deux temps (62e). Ou encore Pobga, de la tête toujours, vraiment seul au second poteau, qui croise trop (74e). À dix contre onze et l'Équateur dans l'obligation de marquer, le match était obligé de s'emballer. La preuve, Deschamps, encore en gros plan, ne jette pas un regard au grand écran. Ibarra tombe sur un bon Lloris (82e), Benzema catapulte son plat du pied trop au milieu (84e) et Rémy voit sa frappe détournée par un toujours aussi vigilant Domínguez (87e). Mais celui qui pourra le plus regretter de ne pas avoir donné 3 points à la France, c'est Giroud. Seul face au portier, il manque complètement sa tête. Ça ne veut pas. Mais encore fallait-il pour cela qu'ils le veuillent eux-mêmes vraiment au coup d'envoi.

Par Maxime Marchon, au Maracanã
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Un ticket pour l'Équateur