Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 14 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Guingamp (9-0)

Paris se venge... neuf fois !

Porté par son trio d'attaque (doublé pour Neymar, triplé pour Kylian Mbappé et Edinson Cavani), le PSG a explosé Guingamp et pris sa revanche sur son bourreau de la Coupe de la Ligue. Une vengeance démoniaque reflétant la différence de niveau entre les deux équipes.

Modififié

Paris Saint-Germain 9-0 Guingamp

Buts : Neymar (11e et 69e), Mbappé (37e, 45e et 80e), Cavani (59e, 66e et 76e) et Meunier (83e)

On savait qu'il s'agissait d'un accident. D'un exploit. D'une anormalité. D'un cas exceptionnel. Quasiment d'un miracle. Quand il a éliminé le Paris Saint-Germain en quarts de finale de la Coupe de la Ligue il y a exactement dix jours, Guingamp savait qu'il fallait profiter et qu'il n'en serait certainement pas de même en championnat, dans le même Parc des Princes. Mais il n'imaginait pas un tel retour de bâton.


Comme le leader de Ligue 1, vexé de s'être fait sortir d'une compétition nationale qui lui appartenait depuis des lustres, a de l'orgueil, il a tenu à faire savoir qui était le patron face au dernier de la classe. Résultat : en ce samedi 20 janvier, week-end de 21e journée de championnat, le club de la capitale a plié sa rencontre en 45 minutes chrono. Le temps de planter trois pions à son ex-bourreau afin de « remettre les points sur les i et les barres sur les t » , comme dit si bien Ribéry. Résultat final : 9-0, avec un doublé pour Neymar et un triplé pour la paire Cavani-Mbappé. Une vengeance terrible.

Neymar-Mbappé, ça marche aussi en 2019


Durant ce premier acte, une mauvaise nouvelle pour le PSG, quand même : la blessure à la cheville de Verratti, remplacé au quart d'heure de jeu par Draxler. À ce moment-là du match, Paris mène déjà d'un but : superbement servi par Alves, Neymar vient de résister à Ikoko pour ouvrir le score. Peu après, c'est Mbappé qui se fait plaisir : à la suite d'un double une-deux avec le Brésilien, le Français signe sa quinzième réalisation de la saison en championnat.


Puis vient la seizième juste avant la pause grâce au bon boulot de Cavani. Un 3-0 sévère pour l'En Avant, mais reflétant la large supériorité des locaux qui contraste avec la souffrance des visiteurs. Pas pour rien que les deux équipes occupent des positions diamétralement opposées au classement.

Rien à faire, beaucoup à voir


À la reprise, le schéma reste le même. Caillard s'interpose devant Draxler, mais il ne fait que repousser l'échéance. Car Cavani a lui aussi envie de participer à la fête. Sur un centre de Bernat, l'Uruguayen trouve la faille du gauche en une touche de balle. Avant d'envoyer un coup de boule dans les filets sur un service de Di María. 5-0, stop ou encore ? Encore, répond Neymar.


Jaloux des doublés de ses acolytes, le Ney' s'offre le sien, Mbappé lui rendant la pareille. Autant dire que Guingamp, à genoux et totalement dépassé, vit un véritable cauchemar. Enfer loin d'être terminé, puisque Cavani et Mbappé devancent leur partenaire pour se taper un triplé chacun. Rien à faire, les deux équipes n'évoluent pas dans le même monde. Meunier, qui achève la proie déjà morte, souhaite le répéter une dernière fois. Même si on a voulu croire l'inverse le temps d'une soirée.


Paris Saint-Germain (3-4-3) : Buffon – Kehrer, Silva (Meunier, 77e), Marquinhos – Alves, Verratti (Draxler, 19e), Di María, Bernat (Kurzawa, 68e) – Mbappé, Cavani, Neymar. Entraîneur : Tuchel.

Guingamp (4-3-3) : Caillard - Ikoko, Kerbrat, Eboa Eboa, Rebocho - Didot, Phiri, Deaux (Blas, 56e) - Ngbakoto (Djilobodji, 73e), Mendy (Rodelin, 57e), Thuram. Entraîneur : Gourvennec.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 20:04 Prolongation : 10€ offerts sans sortir sa CB pour parier ce week-end 4
    Hier à 15:48 Euro Millions : 164 millions d'€ à gagner + 20€ de bonus offerts ce vendredi
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi