Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 28 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Nîmes (3-0)

Paris se ranime

Fracassés par Lorient il y a trois jours, les Parisiens se sont rachetés (un peu) et rassurés (sans doute un peu plus) ce mercredi soir au Parc des Princes en disposant de Nîmes (3-0). À quatre jours du Classique face à Marseille, mais surtout à deux semaines de son huitième de finale aller de Ligue des champions à Barcelone, cette victoire fait forcément du bien, même si, comme toujours avec Paris, tout reste à prouver.

Modififié

PSG 3-0 Nîmes

Buts : Di María (18e), Sarabia (36e) et Mbappé (68e)

C'était un avant-match calme au Parc des Princes, ce mercredi soir. Sans compter ces gradins désespérément vides et cette tribune de presse qui s’est remplie au compte-gouttes, il a fallu attendre quasiment 20h30 pour que les joueurs de champ parisiens ne pointent le bout de leur nez sur le terrain pour l'échauffement. Un horaire tardif - alors que les Nîmois et gardiens parisiens dégivraient déjà les organismes depuis dix grosses minutes - qui laisse à penser que les discussions dans l’intimité du vestiaire ont dû traîner un peu en longueur. Trois jours après un revers déroutant à Lorient et à quatre jours d’un Classique à Marseille, nul doute que Mauricio Pochettino, voire Leonardo, avaient besoin de quelques minutes pour remobiliser leurs gladiateurs avant qu’ils ne retournent dans l’arène pour y affronter Nîmes.


Que ce retard ait été le fruit du hasard ou d’un pep talk un peu longuet, il a fait son effet. Malgré l'absence du groupe de quatre des piliers du onze parisien (Navas, Marquinhos, Verratti et Neymar), la première période a été un festival d’occasions pour des Rouge et Bleu morts de faim, qui ont étouffé les Nîmois avec un très gros pressing et ont assiégé la cage de Baptiste Reynet. L’arrière-garde nîmoise n’a pu que retarder l’échéance : malgré cette parade salvatrice devant Sarabia (5e), ce contre in extremis de Meling devant Mbappé (7e) et cette superbe tête un peu trop décroisée de Kean, très bien servi par Dagba (11e), les Crocos ont fini par concéder l’ouverture du score peu avant la vingtième minute. Profitant d’une relance criminelle de Fomba dans l’axe, Di María allait tromper Reynet d’une frappe croisée (1-0, 18e). Avec plus de 70% de possession sur le premier acte, les Parisiens ont inlassablement frappé jusqu’à faire le break. Paredes, de loin (22e), Kehrer, sur corner et sur la barre (23e) ou encore Mbappé, au-dessus, mais surtout hors jeu (28e), et puis finalement Sarabia, dont l’appel plongeant dans la surface a été honoré par un amour de centre de Di María et qui n’avait plus qu’à finir de la tête (2-0, 36e). Malgré une grosse occasion nîmoise signée Fomba sur corner, et qui a permis à Rico de s’illustrer (39e), les Parisiens regagnaient les vestiaires avec deux buts d’avance et le sourire aux lèvres, au terme d’une de leurs meilleures périodes depuis une petite éternité.

Paris à deux visages, mais Paris à 3-0


On commence à avoir l'habitude avec le PSG, ceci dit : au retour de l'entracte, il a fallu lutter pour garder les yeux ouverts. Beaucoup moins énergiques, les Parisiens se sont contentés de maintenir leur avance tout en maîtrise et en petites passes latérales, muselant sans trop se forcer les rares assauts nîmois (51e, 54e, 62e et surtout 87e, avec encore un très bel arrêt signé Rico). Sur courant alternatif depuis un moment, et encore sur ce match, Kylian Mbappé s'est quand même fendu d'un but somptueux pour sortir ce second acte de la torpeur, une frappe enroulée puissante aux 25 mètres qui a laissé Reynet impuissant (3-0, 68e). Toujours 3e de Ligue 1 en raison des victoires lyonnaise et lilloise ce mercredi soir, cette victoire face à un petit Nîmes offre quand même un peu d'air au PSG, et a vu des joueurs pas forcément en valeur ces dernières semaines (Dagba, Kehrer, Gueye, Sarabia, Di María) montrer un meilleur visage, ce qui ne peut pas faire de mal au capital confiance. À l'heure d'aborder un Classique et un huitième de finale de C1, il y en aura bien besoin.



Paris Saint-Germain (4-4-2) : Rico - Dagba, Kehrer, Kimpembe, Bakker (Kurzawa, 88e) - Di María (Rafinha, 69e), Gueye, Paredes (Danilo, 79e), Sarabia - Kean (Draxler, 79e), Mbappé (Icardi, 88e). Entraîneur : Mauricio Pochettino.


Nîmes Olympique (4-1-4-1) : Reynet - Burner, Briançon, Miguel, Meling - Cubas (Alakouch, 90e) - Ferhat (Benrahou, 84e), Fomba, Ahlinvi (Deaux, 46e), Duljevic (Majouga, 77e) - Ripart (Koné, 77e). Entraîneur : Jérôme Arpinon.

  • Résultas et classement de Ligue 1

    Par Alexandre Aflalo, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 13:32 EuroMillions : 210 millions d'€ à gagner ce vendredi + 1 millionnaire garanti ce vendredi
    Hier à 15:50 Le président du Club de Foot Montréal réagit au départ de Thierry Henry 14
    Hier à 14:25 Franz Beckenbauer ne sera pas poursuivi pour l’attribution du Mondial 2006 19 Hier à 12:52 Lorenzo : « J’allais au travail sans savoir quand je pourrais y retourner » 21 Hier à 11:56 Plus que 2 jours pour découvrir la collection de photos So Foot de février 2
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE