Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-PSG (1-1)

Paris ramasse un point à Lyon

Il n'y a pas eu de vainqueur dans l'affiche du dimanche soir. Après avoir ouvert le score par l'intermédiaire de Lucas Paquetá, l'OL a vu le PSG revenir dans le dernier quart d'heure grâce à un but de Thilo Kehrer (1-1). Si Kylian Mbappé a touché deux fois les montants, Lyon peut encore nourrir quelques regrets.

Modififié

Lyon 1-1 PSG

Buts : Paquetá (8e) pour l'OL // Kehrer (76e) pour Paris

Il n'était pas question de bouder son plaisir devant une affiche OL-PSG au bout d'un week-end de Ligue 1, le premier de l'année, qui n'a pas tenu toutes ses promesses et qui a été plombé par la situation sanitaire du pays. Il se passe toujours quelque chose dans une rencontre entre Lyon et Paris, notamment au Groupama Stadium où les Gones sont habitués à être un poil à gratter pour le club de la capitale depuis le début de l'ère QSI. Les hommes de Bosz avaient en tout cas la recette pour faire tomber le leader incontesté du championnat, et tout avait bien démarré grâce à Paquetá. Mais comme à l'aller, l'OL a terminé le match avec quelques regrets après avoir concédé l'égalisation de Kehrer à l'entrée du dernier quart d'heure.

Paquetá, un retour à point nommé


Il ne fallait pas compter sur les tribunes, où 5000 privilégiés ont eu le droit de s’installer, pour annoncer la couleur d’une soirée spectaculaire. Ni sur les deux équipes privées de nombreux joueurs, entre la CAN, la Covid-19 et les bobos classiques. L’OL a pourtant rapidement fait comprendre qu’il connaissait la recette pour enquiquiner le PSG, toujours à la rue sur les transitions défensives et dans la gestion de la profondeur. Une aubaine pour des artistes comme Aouar et Paquetá, de retour de Dubaï six jours plus tôt et finalement apte pour ce choc du dimanche soir. Après avoir vu le premier cité profiter d’une erreur grossière de Paredes pour alerter Navas, le Brésilien a lancé les hostilités, se faufilant entre Dagba et Paredes pour être à la réception d’une ouverture de Guimarães et ouvrir le score d’une frappe croisée du droit limpide (1-0, 8e).


Un nouveau départ manqué pour Paris, qui a eu le contrôle du ballon en première période (65% de possession), sans parvenir à briser la discipline et la cohérence du 3-4-2-1 concocté par Bosz. Même si les visiteurs ont eu plusieurs opportunités de revenir. Lopes a d’abord fait le job sur les tentatives de Paredes et Marquinhos, avant de souffler en voyant Mbappé buter sur Lukeba, puis son poteau gauche. Comme s’il fallait encore s’attendre à ce que ce soit l’international français qui sorte son équipe du pétrin.

L'éclair pour Kehrer, les montants pour Mbappé


Pochettino, lui, a essayé de changer le cours des choses en proposant une réorganisation tactique au retour des vestiaires, avec Verratti placé plus haut et Wijnaldum recentré après avoir erré sur le terrain dans le premier acte (11 ballons touchés). Cela n’a pas empêché l’OL d’appuyer là où ça fait mal, c’est-à-dire sur la fébrilité défensive parisienne via un jeu très vertical à la récupération du ballon. Si le premier contre s’est terminé sur une frappe trop croisée d’Emerson, le second aurait dû permettre aux Rhodaniens de faire le break. Une double occasion énorme sur laquelle Navas a rappelé qu’il savait être génial en se couchant sur le tir de Dembélé, avant que Dagba ne se transforme en mur pour contrer la deuxième chance signée Aouar.

En face, un PSG toujours aussi peu inspiré a vu Icardi être gêné par Lukeba au moment de placer sa tête et Mbappé se montrer un poil individualiste en préférant envoyer un cachou au-dessus de la barre. Reste que le scénario préféré de Paris cette saison, celui qu'avait déjà subi Lyon à l'aller, a fini par se produire (en moins pire). Avec les trois entrants, dont les deux titis morts de faim Michut et Simons, impliqués dans l'égalisation. Le buteur surprise s'appelle Kehrer, qui a transformé la remise de Michut d'une drôle de frappe passée au-dessus d'Emerson, couché à terre, et piégeant Lopes (1-1, 76e). Le dernier quart d'heure avait de quoi faire trembler les Lyonnais, notamment sur le nouveau montant fracassé par Mbappé sur un coup franc excentré, alors que Cherki n'a lui pas réussi à trouver la cible sur les dernières flèches rhodaniennes, tombant sur un Marquinhos des grands soirs. Il n'y aura cette fois pas eu de défaite cruelle sur le gong pour l'OL, mais cette terrible sensation de stagner en haut de la deuxième partie de tableau pendant que le PSG trône sans briller au sommet du championnat.


Lyon (3-4-2-1) : Lopes - Da Silva, Boateng, Lukeba - Dubois, Guimarães (Gusto, 90e), Caqueret, Emerson - Paquetá (Cherki, 71e), Aouar - Dembélé. Entraîneur : Peter Bosz.

PSG (4-3-3) : Navas - Dagba (Kehrer, 69e), Marquinhos, Kimpembe, Nuno Mendes - Paredes (Simons, 69e), Verratti, Herrera (Michut, 69e) - Wijnaldum (Dina Ebimbe, 83e), Icardi, Mbappé. Entraîneur : Mauricio Pochettino.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2021-2022

    Les notes du PSG


    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    il y a 32 minutes beIN Sports a obtenu le blocage de plusieurs sites de streaming sportif 16 il y a 1 heure Miami prêt à tourner la page Matuidi ? 12
    il y a 5 heures Emission spéciale Hors Série So Foot Italie à 18h sur notre Twitch !
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    À lire ensuite
    Les notes de Lyon