Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Rennes (3-0)

Paris punit Rennes

Le Paris Saint-Germain a digéré sa défaite à Leipzig en disposant facilement du Stade rennais (3-0) grâce notamment à un doublé d'Ángel Di María. Dans un choc qui n'en aura jamais été un, les Bretons n'ont jamais réussi à inquiéter le PSG, qui conserve sa place de leader.

Modififié

PSG 3-0 Rennes

Buts : Kean (11e) et Di María (21e, 73e) pour le PSG.

C’était une soirée pour passer à autre chose. Après les désillusions européennes de la semaine, le PSG et Rennes comptaient sur le championnat, leur pain quotidien, pour ne pas avoir à ruminer pendant les quinze jours de trêve internationale. Pour les Bretons, l’opportunité était belle : rejoindre le champion de France sur la première marche du podium et renforcer les secousses autour de Thomas Tuchel, toujours privé de Mbappé et Neymar, entre autres, pour cette rencontre. Mais si le PSG patine en Ligue des champions, il sait comment faire sa loi sur la scène nationale. Et il ne s’est pas gêné pour rappeler au Stade rennais qu’il restait le patron de l’Hexagone en s'imposant tranquillement (3-0) pour conforter sa place de leader.

Une infirmerie bien remplie, un tarif maison


Au Parc des Princes, la sono à fond et les hurlements de speaker ne suffisent pas à faire oublier le triste silence du huis clos. De retour en 4-3-3 avec le même milieu de terrain qu’à Stamford Brigde, la bande de Stéphan veut montrer au PSG qu’elle sait aussi faire circuler le ballon et relancer court. Mais à force de prendre des risques, les Rouge et Noir sont rapidement punis. Le troisième cadeau est le bon : Gomis envoie la patate chaude plein axe, Kean saute sur l’opportunité pour marquer d’un tir précis du droit, et Paris est déjà devant (1-0, 11e). Une première banderille suffisante pour perturber des visiteurs fébriles techniquement, et pas loin d’être définitivement sonnés après un pétard de Di María sur le poteau. L’Argentin règle finalement la mire cinq minutes plus tard : caviar d’Herrera, mauvaise couverture de Truffert et traditionnel piqué de l’intéressé pour clouer le bec des Rennais (2-0, 21e). Un départ canon qui n’empêche pas Paris de conserver ses bonnes habitudes, Gueye et Kehrer s’effondrant sur le pré et obligeant Tuchel à opérer deux changements en première période. Pas de quoi inspirer un SRFC loin du niveau affiché mercredi à Chelsea, et toujours aussi peu dangereux dans ses temps forts, les tentatives de Nzonzi (deux fois), Doku (deux fois), Gboho ou Guirassy ne faisant pas trembler un Navas passé d'incertain à opérationnel. La seule inquiétude pour les Parisiens : Stéphan connaît la recette pour remonter deux buts au PSG.


Seulement, le choc de cette 10e journée n'aura jamais lieu. Et ce, même si le sketch parisien se poursuit au retour des vestiaires : Florenzi et Kean vont gonfler les rangs de l'infirmerie pendant que Rennes essaie timidement d'afficher un visage plus conquérant pour renverser une équipe quasiment amputée d'un onze entier. Mais voilà, Marquinhos rappelle à son coach qu'il est un excellent défenseur en surgissant habilement dans les pieds de Doku dans la surface, et les multiples accélérations de l'international belge sous les yeux de Stéphan ne suffisant pas à bousculer un PSG sérieux. Et bien décidé à se mettre définitivement à l'abri. Après une frappe dans les nuages de Bourigeaud, Di María montre aux Rennais comment trouver le cadre. La défense rennaise se fige après un duel viril, mais correct entre Marquinhos et Truffert, laissant le Fideo s'offrir un doublé d'une frappe lointaine déviée par Da Silva et mal appréhendée par Gomis (3-0, 73e). Le portier sénégalais peut se rassurer dix minutes plus tard sur un enroulé de Rafinha, mais il est déjà trop tard : Rennes quitte une autre capitale européenne avec une défaite 3-0 dans ses bagages. Et avec un huitième succès d'affilée en Ligue 1, le PSG rappelle qu'il reste au-dessus de la mêlée.


PSG (4-3-3) : Navas - Kehrer (Bakker, 36e), Marquinhos, Diallo, Kuzrawa - Gueye (Rafinha, 13e), Paredes, Herrera - Florenzi (Dagba, 46e), Kean (Danilo, 62e), Di María. Entraîneur : Thomas Tuchel

Rennes (4-3-3) : Gomis - Traoré, Da Silva, Aguerd, Truffert - Bourigeaud, Nzonzi, Léa-Siliki (Grenier, 56e) - Doku (Del Castillo, 79e), Guirassy, Gboho (Terrier, 56e). Entraîneur : Julien Stéphan


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2020-2021

    Par Clément Gavard, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 17:26 Botafogo vire son entraîneur trois semaines après son arrivée 6
    Hier à 15:19 Les joueurs de Ligue 1 et Ligue 2 formeront un « M » en hommage à Maradona 64 Hier à 15:05 Joleon Lescott reprend du service à Murcie 7 Hier à 14:01 Sébastien Thoen viré par Canal + après un sketch parodique autour de Lille-Lorient 172
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
    Hier à 12:55 L’UEFA confirme l’Euro dans douze villes 32 Hier à 12:05 Une jauge de 2000 supporters autorisée dans la moitié des stades de Premier League 3 Hier à 11:59 Moins de 500 000 abonnés à Téléfoot 69
    Hier à 10:13 Mediapro assigne Canal + en justice 49
    À lire ensuite
    Les notes du PSG