Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Rennes (4-1)

Paris plie la galette rennaise

Bousculé en première période, le Paris Saint-Germain s'est révolté dans le second acte pour finalement s'imposer assez largement face au Stade rennais au Parc des Princes (4-1). Un succès obtenu notamment grâce à Edinson Cavani, qui confirme son retour en forme en claquant un nouveau doublé.

Modififié

PSG 4-1 Rennes

Buts : Cavani (6e et 72e), Di María (60e) et Mbappé (66e) pour le PSG // Niang (28e) pour Rennes

Oui, Thilo Kehrer s’est relevé et a miraculeusement terminé la rencontre. Oui, le PSG n’a pas eu besoin d’être en supériorité pour s’imposer (4-1). Mais plus les journées de Ligue 1 passent, et plus la VAR perd des adeptes. Ce match entre le PSG et le Stade rennais a d'ailleurs peut-être convaincu les derniers partisans que, non, toutes les erreurs d’arbitrage ne seront pas effacées avec la mise en place de la vidéo. Preuve en est avec ce tacle de M’Baye Niang sur la cheville de Thilo Kehrer. Déjà très violent à vitesse réelle, le geste devient inadmissible dès le premier ralenti tant l’impact sur la cheville du défenseur allemand est fort. Carton rouge logique ? Non, puisque l’arbitre de la rencontre, malgré plusieurs images et l’usage de cette fameuse VAR, se contente d’un jaune. Au grand désarroi des enfants de la tribune famille du Parc des Princes, chargés de mettre l’ambiance à la suite de la suspension de la tribune Auteuil. Bref, le PSG a gagné.

Niang répond à Cavani


En l’absence de Neymar et de milieux de métier, Thomas Tuchel débarque avec un 4-2-2-2 où Marquinhos et Dani Alves sont chargés de maîtriser l’entrejeu. Un plan expérimental qui a du mal à se mettre en place. La faute à un milieu qui prend l’eau et à des Rennais entreprenants, à l’image d'Hatem Ben Arfa qui a visiblement quelques comptes à régler. Bousculé, le PSG laisse le ballon aux visiteurs pour mieux les contrer en attaquant à huit avec seulement Thiago Silva et Presnel Kimpembe à l’arrière pour assurer le jeu long. Et c’est sur une passe laser du défenseur français qu'Ángel Di María est trouvé sur le côté gauche, où il peut adresser un caviar à Edinson Cavani qui fait parler son jeu de tête pour battre Tomáš Koubek (1-0, 8e).


Un but qui réveille les Parisiens, Mbappé loupant le break à cause de Jérémy Gelin (10e). Mais alors que le Stade rennais galère à faire fructifier sa possession, M’Baye Niang entre en action par une jolie madjer à bout portant (après un gros travail d'Hamari Traoré qui se joue de Juan Bernat) pour égaliser (1-1, 28e). Ça, c’est pour le côté Docteur Jekyll. Le gros tacle sur Thilo Kehrer qui aurait donc pu lui valoir rouge (31e), c'est pour le côté Mr Hyde. Un geste qui va augmenter la testostérone des 22 acteurs, mais pas le nombre d’actions, même si Kylian Mbappé ne passe pas loin d’imiter Charles-Édouard Coridon sur un coup du scorpion.

Défense de Rennes, où es-tu ?


Impossible de savoir ce qu’il se passe dans le vestiaire du Stade rennais à la pause. Mais les Bretons, si solides en première période, reviennent sur la pelouse avec une attitude bien moins entreprenante. Et une défense totalement absente. Tout le contraire du PSG qui, lui, revient la bave aux lèvres avec l’envie d’en découdre. Toujours aussi à l’aise dans le jeu long, Thiago Silva lance Ángel Di María. Lequel redonne l’avantage aux Parisiens d’une subtile louche par-dessus Tomáš Koubek (2-1, 60e). Le début de l’enfer pour les Rennais, qui vont prendre un troisième pion à la suite d'une erreur de relance de Clément Grenier dont profite Julian Draxler pour servir Kylian Mbappé. Le Français sauve alors son match jusqu’ici moyen en envoyant le cuir au fond des filets (3-1, 66e).


Le quatrième intervient à la suite d'un joli mouvement entre Draxler, Mbappé et Cavani qui conclut l’offrande de l’attaquant français (4-1, 71e). Match plié en dix minutes. Le PSG peut baisser en intensité, Thomas Tuchel offrir un peu de temps de jeu à Layvin Kurzawa et s'éviter une autre blessure offensive en permettant à Edinson Cavani de souffler. Seul frisson de cette fin de match, le joli petit pont de Léa-Siliki sur Ángel Di María sous les yeux de Thilo Kehrer dont la cheville semble bien se porter. C'est bien le principal.



PSG (4-4-2) : Buffon - Kehrer, T. Silva, Kimpembe, Bernat (Kurzawa, 76e) - Di María, Dani Alves (Meunier, 81e), Marquinhos, Draxler - Cavani (Choupo-Moting, 81e), Mbappé. Entraîneur : Thomas Tuchel.

Rennes (4-2-3-1) : Koubek - Traoré, Gelin, Da Silva, Zeffane - Grenier, André - Sarr (Léa-Siliki, 78e), Ben Arfa, Bourigeaud - Niang (Hunou, 73e). Entraîneur : Julien Stépahn.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Steven Oliveira, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 14:15 EuroMillions : 188 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
    Hier à 15:06 Maxwel Cornet prolonge jusqu'en 2023 20 Hier à 12:30 Dani Alves : « Je suis là pour construire » 10 Hier à 11:55 Une employée du McDonald’s sort du bois après l'interview de CR7 70
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 10:56 David Silva première recrue de Beckham en MLS ? 16 Hier à 10:00 Un club anglais invite un jeune fan daltonien à l'entraînement 25