Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Demies
  3. // Manchester City-PSG (2-0)

Paris giflé à Manchester City

Maîtrisés par des Citizens au-dessus du lot, les Parisiens se sont logiquement inclinés (2-0) lors de la demi-finale retour de la Ligue des champions face à Manchester City. Il n'y aura pas une deuxième finale de C1 de suite pour la bande à Neymar.

Modififié

Manchester City 2-0 PSG

Buts : Mahrez (11e, 63e) pour Manchester City

En l’espace d’une décennie, ce PSG pensait avoir tout vu, tout connu en Ligue des champions : l’apprentissage, les exploits, les victoires de prestige, les défaites cuisantes et même les humiliations. Ce qu’il n’avait pas vu arriver en revanche, c’est un sentiment d’impuissance, celui d’être réellement bien en dessous de son adversaire sans réussir à lui infliger un seul tir cadré lors d’une manche retour qu’il a terminée avec la mentalité d’une équipe de district. La campagne européenne du Paris Saint-Germain s’arrête donc aux portes d’une seconde finale de rang. Et devant un ultime coup franc de Neymar parti en tribunes, Pep Guardiola peut se marrer : il tient enfin sa première finale européenne avec sa création anglaise qui va être difficile à arrêter.

Mahrez, vol.1

Sur le sol glissant de l’Etihad Stadium où il ne manque qu’un panneau « Be Careful, Wet Floor » à l’entrée, les Parisiens refont le coup de l’entame de match intéressante de la dernière fois. Il y a de l'agressivité, des déplacements entre les lignes, mais aussi beaucoup de mauvais choix dans la dernière passe. En face, City n’est pas flamboyant, mais reste maître du temps : le groupe de Pep Guardiola joue en réfléchissant, défend en nombre et n’a pas oublié de ressortir sa pointe de réussite du match aller. Sur sa seule situation, une frappe contrée de Kevin De Bruyne, Ryiad Mahrez glisse le cuir entre les canes de Presnel Kimpembe puis de Keylor Navas (1-0, 11e). La réaction du PSG arrive dans la foulée : Marquinhos voit sa tête s’écraser sur la barre, Ángel Di María manque d’un cheveu le cadre après une incompréhension entre Ederson et Bernardo Silva. Une réaction d’orgueil insuffisante pour recoller au score, insuffisante aussi pour installer un casse-tête dans la tête de Skyblues en gestion.

Paris perd (encore) le fil

La pause ne change pas le plan du jeu du PSG, ni le jeu beaucoup trop stéréotypé de Neymar, tandis que City continue son travail et attend, tel un vautour observant son quatre-heures, que Paris se relâche un peu pour le détruire définitivement. Ce moment tant attendu par les Mancuniens arrive à l’heure de jeu, sur une contre-attaque rondement menée par De Bruyne puis Phil Foden, Mahrez surgit au second poteau pour éliminer Paris (2-0, 63e). Devant cette réalité insupportable à contempler, Di María dégoupille et, comme Idrissa Gueye à l’aller, s’en va prendre sa douche avant tout le monde. Marco Verratti n’est pas loin de le suivre, le sort de son équipe est scellé, et en attendant le coup de sifflet final, Manchester City fait joujou avec Paris comme un chat avec une souris blessée. Au coup de sifflet final, Mahrez et ses potes peuvent jubiler : ils ont rangé le PSG dans un tiroir comme des patrons.



Manchester City (4-3-3) : Ederson - Walker, Stones, Dias, Zinchenko - Bernardo Silva (Sterling, 82e), Fernandinho, Gündoğan - Mahrez, De Bruyne (Gabriel Jesus, 82e), Foden (Agüero, 85e). Entraîneur : Pep Guardiola.

PSG (4-3-3) : Navas - Florenzi (Dagba, 75e), Marquinhos, Kimpembe, Diallo (Bakker, 83e) - Paredes (Danilo, 75e), Herrera (Draxler, 62e) - Neymar, Verratti, Di María - Icardi (Kean, 62e). Entraîneur : Mauricio Pochettino.

Les notes du PSG


Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié






Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
Hier à 07:38 LOTO du mercredi 27 octobre 2021 : 14 millions d'€ à gagner ! 3
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 12:58 Kansas City va construire le tout premier stade dédié à une équipe féminine 38 Hier à 12:09 Le magnifique tacle d'un streaker en D5 anglaise 21 Hier à 11:49 Le Hebei FC (D1 chinoise) arrête les frais 42
Hier à 10:33 Pastore, Pelé... découvrez la collection de photos So Foot d'octobre Hier à 09:58 La FIFPro appelle à une réforme de la gouvernance de l’UEFA 7 Hier à 08:49 Josh Cavallo (Adelaide United) fait son coming out 90
À lire ensuite
Les notes du PSG