Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // PSG-Dortmund (2-0)

Paris muselle Dortmund et file en quarts

Sérieux et efficace, le PSG a disposé de Dortmund (2-0) dans un Parc des Princes vide et rallie les quarts de finale de la Ligue des champions. Grâce à des buts de Neymar et Juan Bernat, Paris a enfin brisé sa malédiction des huitièmes en C1.

Modififié

PSG 2-0 Dortmund

Buts : Neymar (28e), Bernat (45e+1) pour le PSG

Quatre ans après, ça y est : le Paris Saint-Germain retrouve les quarts de finale de la Ligue des champions. Une délivrance, forcément, après des années à être moqué par l'Europe entière pour sa malchance à ce stade de la compétition. D’autant plus après une première manche ratée, trois semaines plus tôt, où Paris s’en était bien tiré avec un seul but de retard. Ce soir, dans un Parc des Princes à huis clos pour cause de coronavirus, dos au mur, le PSG a glané un succès mérité en maîtrisant Dortmund pendant plus de 70 minutes. Au coup de sifflet final, la joie de Thomas Tuchel et des Parisiens est révélatrice du premier plafond de verre que le club de la capitale vient d'exploser.

Les notes de Dortmund

Neymar montre l'exemple


Pas un chat dans le Parc au coup d’envoi, mais dehors, les 3000 fans du club de la capitale se cassent la voix et usent même de feux d’artifice pour porter le 4-4-2 mis en place par Thomas Tuchel. Dès l’entame, Paris prend le contrôle du ballon, et même s’il n’en fait pas grand-chose, et s’adapte peu à peu à une ambiance digne d’un match du dimanche midi. En face, les Borussen jouent le contre, et la première volée de Jadon Sancho au quart d’heure de jeu vient sonner le début des hostilités. Mais contrairement à l’aller, les Parisiens travaillent tous ensemble à la récupération et trouvent des solutions entre les lignes.

Presnel Kimpembe est autoritaire, Leandro Paredes, Idrissa Gueye ou même Neymar s’arrachent sur tous les ballons. Et le jeu parisien s’en ressent. Edinson Cavani, une première fois, bute sur un Roman Bürki inspiré. Un premier avertissement pour les Allemands, qui sera rapidement suivi d’une sanction. Sur un corner botté par Ángel Di María, Neymar se jette pour une bonne raison et ouvre le score du front (28e). Dortmund est piqué, réplique via Sancho puis Thorgan Hazard, mais va finalement trébucher une deuxième fois juste avant la pause. Trouvé côté droit, Pablo Sarabia délivre un caviar au point de penalty bonifié par Juan Bernat (45e+1). Paris est létal, et surtout bien au rendez-vous.

Place aux quarts


Au retour des vestiaires, Presnel Kimpembe continue de remporter tous ses duels et Paris ne donne pas la moindre opportunité à Dortmund de croire à un come-back. Dès l’heure de jeu, Thomas Tuchel lance Kylian Mbappé à la place de Sarabia pour tuer définitivement le suspense. Problème : le PSG recule, contrairement aux consignes de Tuchel, en partie car le génie français ne fournit pas autant d’efforts que l’Espagnol. Forcément, Paris souffre et a du mal à sortir de sa moitié de terrain. Entré en cours de jeu, Julian Brandt en profite pour allumer des banderilles qui font passer des sueurs froides dans le dos de l’ancien de la Juve, tandis que, dans la mêlée, Di María, sur le banc, se prend un jaune qui le privera du quart aller. À la 95e minute, Anthony Taylor siffle la fin du calvaire parisien depuis 2017 au stade des huitièmes de finale. Et laisse Marquinhos & co aller fêter la qualif' derrière la tribune Auteuil, en communion avec un public qu'il vient de combler de bonheur.



PSG (4-4-2) : Navas - Kehrer, Marquinhos, Kimpembe, Bernat - Di María (Kurzawa, 78e) , Gueye, Paredes (Kouassi, 90e), Neymar - Cavani, Sarabia (Mbappé, 63e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Dortmund (3-4-3) : Bürki - Piszczek, Hummels, Zagadou - Hakimi (Götze, 87e, Can, Witsel (Reyna, 71e), Guerreiro - Hazard (Brandt, 69e), Sancho - Håland. Entraîneur : Lucien Favre.




Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ligue des Champions - 8es - PSG-Dortmund (2-0)




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi

PUTACLIC! Carlos Valderrama signe à Nogent-Le-Rotrou ! 16 Hier à 14:40 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! cet aprem 7 Hier à 12:00 Philadelphie et Jamiro Monteiro régalent en MLS 6 Hier à 11:00 15 000 ours en peluche en tribunes pour soutenir les enfants atteints du cancer 6
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
À lire ensuite
Les notes du PSG