Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il fau retenir de la 10e journée

Paris marche, Nice fonce

Loi des séries oblige, Paris et Nice ont continué sur leur folle réussite du moment en engrangeant trois points chacun. Sinon, Marseille et Toulouse pataugent encore, tandis qu'Angers et Caen profitent du marasme ambiant pour se faufiler sur le podium. 10e journée de Ligue 1, et toujours autant de n'importe quoi.

Modififié

L'analyse définitive : Nice assure le spectacle pour Paris

S'il est deux équipes qui observent la Ligue 1 depuis leur piédestal, ce sont bien Nice et le PSG. Dans un style différent, certes, mais avec la même facilité déconcertante. Face à Bastia, le PSG, toujours invaincu en championnat, visait une 8e victoire de rang juste avant le choc face à Madrid. Et c'est donc armé de ses coiffeurs (Stambouli, Rabiot, Pastore, Lucas) que Laurent Blanc voulait assurer le coup contre les Corses. Bien en place, les hommes de Printant ont longtemps fait douter un PSG sans génie ni ambition. Mais au fond, aucun des deux n'est nécessaire aux Parisiens pour rouler sur la France. Deux ballons poussés dans le but vide par Zlatan plus tard, et le club de la capitale se faisait la malle avec les 3 points. Une petite victoire sans gloire, qui a tout à envier à celle des Niçois en clôture de la 10e journée. Impressionnants dans l'animation offensive, les Aiglons ont mis à genoux des Rennais bien palots et étouffés par le talent d'un homme. Hatem Ben Arfa, toujours aussi fringant, s'est fait à nouveau plaisir en massacrant la défense bretonne. Un but, une passe, et une influence considérable dans les attaques des siens : Hatem n'est pas en forme, il a bouffé un steak injecté à l'EPO. Désormais 5e, Nice peut viser beaucoup plus haut, armé de son génie retrouvé. Et pourrait bien profiter de son match en retard face à Nantes pour combler un peu du retard sur l'ogre parisien.

La polémique du week-end : faut-il se foutre de la gueule des supporters monégasques ?

Ils sont peu nombreux. Ils ne sont pas les plus bruyants. Ils ne sont pas les plus respectés. Ils se sentent souvent à l'extérieur, même à Louis-II. Mais les supporters monégasques n'en demeurent pas moins des fans comme les autres, heureux de voir leur équipe jouer, et désireux de l'encourager à arracher la victoire. Dès lors, face à Lyon, les hommes du Rocher ont pris l'initiative de déployer un tifo pour mettre l'ambiance et prouver sur Canal, à une heure de grande écoute, que le public monégasque savait également offrir de jolis moments d'ambiance. Pas de bol, ils étaient trop peu pour soutenir sa mise en place. Moqueries sur les réseaux sociaux, blagues vaseuses sur la désertion des tribunes par une élite élevée au caviar, détournements… Oui, les quelques originaux de Louis-II en ont pris pour leur grade. Mais doit-on vraiment décourager les auteurs de cette tentative qui, pour une fois, ont tenté de redorer le blason des supporters monégasques ? Doit-on vraiment moquer cette petite principauté et, par conséquent, le dépeuplement certain de son stade de football ? Certes, l'effet est pour le moment inverse à celui souhaité. Mais ne baissez pas les bras : la prochaine fois, il y en aura assez pour soulever votre beau tifo. Et voir l'ASM faire mieux que ce match nul alors que la victoire lui tendait encore la main à dix minutes du terme.

Vous avez manqué Toulouse/Angers et vous n'auriez pas dû

Certes, ce n'était pas non plus la panacée. Mais dans un week-end de Ligue 1 plutôt morose, Toulouse et Angers ont au moins eu le mérite d'offrir un minimum de spectacle. Dans son Stadium, le TFC a d'ailleurs eu les ambitions d'une victoire, même si celle-ci ne s'est plus présentée depuis la première journée. Une éternité que Trejo a bien tenté de contrarier en allumant la première mèche, profitant de la domination toulousaine. Pas de bol, Angers surfe au-dessus de la mêlée actuellement. Grâce à N'Doye et Camara, les Angevins sont ainsi rentrés à la mi-temps avec un avantage aussi heureux que contre-nature. Efficacité dans les deux surfaces oblige, c'est ensuite Butelle qui s'est chargé de préserver le score, devant un Braithwaite qui n'a cessé de secouer sa touffe devant les buts adverses. Un match qui s'est joué sur un rien, mais caractérise bien la situation actuelle des deux équipes : Toulouse flirte avec la zone de relégation, tandis qu'Angers s'arroge le titre de dauphin du PSG. Oui, dauphin du PSG…

Le top 5

Valentin Rongier (Nantes) : Une frappe de mammouth, une tête de poussin. Les Canaris, eux, sont heureux du gamin auteur de l'ouverture du score face à Troyes (3-0).

Sofiane Boufal (Lille) : Un oasis dans le désert offensif lillois. Heureusement pour Hervé Renard.

Benjamin Moukandjo (Lorient) : Pépite de diamant a encore frappé contre l'OM (1-1), tuant Nicolas Nkoulou par sa vitesse. Un Camerounicide.

Julien Féret (Caen) : Unique buteur face à Reims, l'éternel classieux permet à Caen de s'installer confortablement sur le podium. Julien, la vieillesse Doré.

Thomas Lemar (Monaco) : Qui, s'il y avait une justice dans ce monde, jouerait dans un club à sa mesure.

Ils ont dit

« T'es qu'une merde, tu n'es pas un grand joueur, tu n'as aucun respect pour les autres, il faut montrer du respect.  » Sebastien Squallaci chante du Aretha Franklin à Zlatan.

« On monopolise le ballon en seconde période, mais on ne fait pas le geste qu'il faut dans les derniers mètres. Guingamp n'a frappé qu'une fois en seconde période. On doit être meilleurs offensivement. Il y avait la place pour gagner. On touche encore un poteau, le sixième depuis le début de la saison, je crois. Mais ce n'est pas la seule excuse à ce manque de réalisme offensif. Ce n'est pas suffisant » Hervé Renard, qui ne visait donc pas Sofiane Boufal.

« Oui, le calendrier, c'est chargé. D'ailleurs, on voit que 30% de nos matchs ont un délai inférieur à ceux du PSG. Au final, on joue beaucoup plus tôt que Paris. Mais il faut s'y faire. On va donc baisser la tête et faire en sorte d'imaginer qu'on n'est pas pénalisés. » Jean Michel « Ouin-Ouin » Aulas

« On va peut-être recruter un prêtre, dans le staff médical, ou dans le staff tout court ! Je pense que ça peut être intéressant. Ou même de recruter un voyant. Ça nous changerait un peu l'atmosphère, et du noir qui nous suit… Même si ce soir, c'est gris, avec un point à Bordeaux et beaucoup de combativité. Allez, on le prend ! » Rolland Courbis, qui en a marre et est à bout.


« Cela veut dire ce que cela veut dire. C'est le résultat de ce que l'on produit et si vous ne produisez pas grand-chose...  » Thierry Laurey et l'art de la rhétorique.

L'image du week-end

Mathieu Travbuena.

La stat inutile

Nice, c'est le Barça !


⇒ Résultats et classement de Ligue 1

Par Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
il y a 1 heure La statue de Falcao 18 il y a 1 heure Un Ballon d'or créé pour les femmes 20 il y a 5 heures Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 3
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE