Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Lyon (2-1)

Paris fait le job face à Lyon

Contraint de l'emporter pour rester dans le sillage de Monaco, Paris a fait le job contre Lyon. Malgré un but précoce de Lacazette, mais aussi grâce à un très bon Pastore. Une étape de plus dans la rémission parisienne.

Modififié

PSG 2-1 Olympique lyonnais

Buts : Rabiot (34e), Draxler (40e) pour le PSG // Alexandre Lacazette (6e) pour l'OL

Les notes du PSG

C'était un premier match post-traumatisme au Parc, et pour le coup, les joueurs du PSG ont dû être rassurés par la bienveillance de leurs supporters. Beaucoup d'encouragements, quelques sifflets à l'annonce du nom de Serge Aurier, puis une banderole anti-L'Équipe. Rien de plus, de quoi se dire que le naufrage de Catalogne appartient au passé. Surtout qu'en gagnant son second match consécutif depuis son élimination européenne, Paris se maintient mine de rien à trois points de l'AS Monaco. Sans tout effacer, un titre de champion en fin de saison adoucirait quand même l'atmosphère parisienne.

Javier Pastore au top


Merci Javier. C'est ce que peuvent se dire les supporters parisiens après quarante-cinq minutes d'un match qui a eu longtemps des relents de crise. Car si Paris avait fait un pas vers la rémission en gagnant à Lorient, le traumatisme de Barcelone n'était pas loin ce soir au Parc. Surtout quand Alexandre Lacazette devance Maxwell au second poteau sur corner, on se dit que la soirée sera tendue pour le PSG (6e, 0-1). Et les hommes d'Unai Emery cherchent longtemps sans trouver. Au contraire de Lyonnais qui sont tout proches de plier l'affaire sur un autre corner où le colosse Mouctar Diakhaby titille un Kevin Trapp hésitant (9e). Pour le reste, le PSG arrive enfin à dominer les débats, mais rarement à se montrer dangereux. Sauf avec un Javier Pastore inspiré qui combine avec ses camarades, le plus souvent Serge Aurier. C'est donc logiquement que la lumière vient de l'Argentin après la demi-heure de jeu : à l'arrêt devant la surface le temps d'observer, El Flaco trouve un relais sur Di María puis, une fois aux six mètres, centre fort à ras de terre. Focalisée sur Edinson Cavani qui s'écroule devant le but, la défense rhodanienne a oublié Adrien Rabiot, lequel ne se fait pas prier pour crucifier Anthony Lopes (1-1, 34e). Paris est soulagé et enchaîne avec une belle frappe en lucarne d'Ángel Di María, sortie par un très bon Lopes (37e). Pas un souci pour le PSG, qui s'en remet une nouvelle fois à Pastore sur une belle séquence collective. Altruiste, l'ancien de Palerme décale Julian Draxler dans la surface, pour un plat du pied droit sans contrôle de l'Allemand (2-1, 40e). Paris rentre au vestiaire devant malgré un premier acte qui aurait pu tourner côté lyonnais, le raté de Depay, qui préfère se prendre les pieds dans le tapis plutôt que de respecter l'offrande de Lacazette (42e), rappelant la fragilité de cette avance.

Balles de break manquées, sans conséquence


La suite ? Une volonté appréciable de poser le jeu des deux côtés, mais également un trop gros déchet dans les transmissions. Excepté du côté de Pastore, qui continue de régaler avec gestes techniques et inspirations, comme cette passe lobée pour Cavani, qui rate sa reprise (61e). Des deux côtés, on a visiblement l'intention de livrer bataille dans le cœur du jeu : Lacazette sort, remplacé par Sergi Darder (52e), ce à quoi Emery répond en substituant Blaise Matuidi à Draxler (57e). Lyon n'est plus vraiment menaçant, mais Di María manque l'occasion de tuer le match à un quart d'heure de la fin, pour quelques centimètres. Tout comme Matuidi, lancé par Cavani, mais incapable de cadrer son tir (82e), ou l'Uruguayen lui-même, mal servi par Lucas sur un contre (87e). Sans conséquence malgré quelques tentatives tardives de Lyon. À défaut d'impressionner comme son rival monégasque, le PSG reste dans les clous pour lutter jusqu'au bout.



Par Nicolas Jucha, au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

il y a 10 heures Spécial reprise : 10€ GRATUIT sans sortir la CB + 100€ de Bonus offerts chez VBET !
il y a 3 heures Appel au dépistage à Strasbourg après un match inter-quartiers 19
Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
il y a 9 heures Des sénateurs déposent un amendement pour une reprise de la Ligue 1 67
Hier à 20:00 Felice Mazzù rebondit à Saint-Gilles 33
À lire ensuite
Les notes de l'OL