Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Angers (4-0)

Paris harponne son dauphin

C'était censé être le choc du week-end en Ligue 1, entre le leader du PSG et son dauphin du SCO Angers au Parc des Princes. Sauf que la rencontre a très vite tourné en faveur des hommes de Thomas Tuchel, qui n'ont que très peu tremblé pour s'imposer (4-0).

Modififié

PSG 4-0 Angers

Buts : Sarabia (12e), Icardi (36e), Gueye (59e) et Neymar (90e) pour Paris

Comme à chaque fois qu’il entre sur la pelouse, Thiago Silva regarde les supporters et le Parc des Princes. Une enceinte qui doit sa conception actuelle à Roger Taillibert, décédé le 3 octobre dernier à l’âge de 93 ans. Contrairement à Roger Taillibert, Thomas Tuchel n’est pas un architecte. Pourtant, face à Angers, l’Allemand a de nouveau dû bricoler et trouver un plan au poste de latéral droit. Et après Thomas Meunier, Loïc Mbe Soh, Colin Dagba et Thilo Kehrer, c’est Ander Herrera qui a récupéré le job contre Angers. Ce qui fait donc cinq latéraux droits différents utilisés, en douze rencontres. Heureusement pour Paris, si le chantier n’est pas encore totalement résolu, il tient quand même la route. Et ce n’est pas Angers, balayé 4-0, qui dira le contraire.

Avec l'efficacité ça change tout


Peu importe l’équipe mise en place, peu importe l’équipe visiteuse, les matchs du PSG en Ligue 1 au Parc des Princes débutent toujours pareil : avec le ballon dans les pieds. Et avec l’adversaire qui tente de faire mal, en contre. Une tactique qui aurait pu être payante pour Angers, si Keylor Navas ne s’était pas jeté dans les pieds de Mathias Pereira Lage (2e). Positionné latéral droit donc, Ander Herrera enchaîne logiquement les errements défensifs et les placements approximatifs. En revanche, de l’autre côté du terrain, l’Espagnol est bien plus à l’aise pour lancer son compatriote Pablo Sarabia en profondeur.


L’ancien du FC Séville se joue alors de la défense angevine, avant de prendre Ludovic Butelle à contre-pied (1-0, 12e). Un but qui va, bizarrement, redonner du boost au SCO. Sauf que Rachid Alioui, parti seul face à Keylor Navas, manque le cadre (21e). Tandis que Baptiste Santamaria, lui, goûte aux mains fermes du portier costaricien (33e). Des occasions manquées qu'Angers regrette vite puisque Neymar, qui a mis du temps à se mettre en jambes, décale Pablo Sarabia. L’Espagnol centre alors en retrait pour Mauro Icardi, qui ne se fait pas prier pour ouvrir son compteur en Ligue 1 (2-0, 37e).

Neymar a le dernier mot


C’est peu dire que le second but du PSG a fait du mal au SCO Angers. À moins que ce soit la pause de quinze minutes, qui a coupé les jambes des hommes de Stéphane Moulin. Quoi qu’il en soit, le second acte ressemble longtemps à une attaque-défense. Et comme souvent dans ce genre d’opposition, c’est l’attaque qui remporte le combat. Un but qui porte la marque une nouvelle fois de Pablo Sarabia, dont la première frappe est repoussée sur la ligne par Romain Thomas et la seconde déviée au fond des filets par Idrissa Gueye (3-0, 58e). Le match étant plié, Neymar tente de participer à la fête, mais Ludovic Butelle repousse ses deux tentatives (63e). Avant d’éviter à Romain Thomas - effacé violemment par le Brésilien - de faire le tour des réseaux sociaux (74e). Agacé de ne pas marquer, Neymar termine finalement avec le sourire en profitant d'une passe de Choupo-Moting pour dribbler Ludovic Butelle et pousser le cuir au fond des filets (4-0, 90e). 4-0, le choc n'a pas eu lieu.


PSG (4-3-3) : Navas - Herrera, Thiago Silva, Kimpembe, Bernat (Diallo, 78e) - Verratti, Paredes, Gueye - Neymar, Icardi (Choupo-Moting, 72e), Sarabia (Di María, 82e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Angers (4-2-3-1) : Butelle - Manceau, Traoré, Thomas, Aït Nouri (Thioub, 46e) - Santamaria, Bobichon (Mangani, 55e) - Pereira Lage, Capelle, Ninga - Alioui. Entraîneur : Stéphane Moulin.




Par Steven Oliveira, au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi

Hier à 14:08 L'UEFA pourrait retirer la finale de la C1 à Istanbul 40
Hier à 13:55 Guendouzi dans la liste des 20 nommés pour le Golden Boy 2019 17
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:17 Cenk Şahin « libéré » par Sankt Pauli après avoir soutenu l'armée turque 63