Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // PSG-Galatasaray (5-0)

Paris embroche Galatasaray

Bien que très remanié, le PSG a surclassé Galatasaray (5-0) pour conclure sa phase de poules de Ligue des champions. Le trio Mbappé-Neymar-Icardi a fait des ravages, et Cavani y est même allé de son penalty pour le plus grand bonheur du Parc des Princes. Une soirée réussie, en tous points.

Modififié

PSG 5-0 Galatasaray

Buts : Icardi (32e) Sarabia (35e), Neymar (46e), Mbappé (63e), Cavani (84e sp) pour le PSG

Les 40 000 spectateurs du Parc des Princes étaient fixés d’entrée : ce PSG-Galatasaray ne représentait qu’une simple affiche de Ligue des champions, sans aucun enjeu sportif majeur pour leur équipe de cœur. Pourtant, le public de la capitale a réussi à assister à une rencontre pleine des Rouge et Bleu, ponctuée par un penalty offert par Neymar à Cavani qui a été célébré par tout un stade. Peut-être même davantage que le large succès de l’équipe de Thomas Tuchel.

Mbappé-Icardi-Neymar, trio d'enfer

Thomas Tuchel avait d’ores et déjà prévenu en conférence de presse d’avant-match : l’équipe parisienne qu’il alignerait contre Galatasaray aurait du changement, mais pas trop. Du moins, selon lui. « On a la possibilité de laisser peut-être quelques joueurs récupérer. Ce n'est pas nécessaire de prendre trop de risques avec les blessures et les cartons jaunes demain  » , expliquait le coach allemand face aux journalistes. Pourtant, au coup d’envoi, Sergio Rico est dans les buts, Layvin Kurzawa occupe le poste de latéral droit, le jeune Tanguy Kouassi épaule Leandro Paredes au milieu, tandis que Pablo Sarabia occupe le côté droit. De nombreux bouleversements qui ne mettent pour autant pas Paris en difficulté en début de rencontre.


Dans le froid, et sous un léger crachin, les Parisiens maîtrisent leur sujet et Sarabia chauffe d’entrée la paire de gants de Muslera (4e). Devant, le trio Mbappé-Icardi-Neymar est bien là et surtout bien décidé à reproduire le dernier quart d’heure entrevu à la Mosson samedi dernier. Seul dans l’axe, Neymar lance Mbappé en profondeur qui offre à Icardi le soin d’ouvrir le score. Refusé pour un hors-jeu du Français, mais ce n’est alors qu’une question de minutes. Fatih Terim a beau s’égosiller et gesticuler depuis sa zone technique, son équipe ne réussit pas à s’extirper du pressing haut du PSG. Le trio infernal se remet en marche, reproduit la même action sauf que cette fois, Icardi peut célébrer sans consulter l’arbitre-assistant (32e). Jusque-là bruyant, le parcage des supporters de Galatasaray va encore un peu plus s’éteindre quand Sarabia déclenche une frappe à ras de terre gagnante pour offrir le break à Paris (35e). La pause arrive, Paris est déjà à l’abri.

La fin du calvaire d'Edi

La moitié de la tribune de presse n’a pas encore fini ses petits fours que Neymar, après un jeu à deux dans la surface avec Mbappé, inscrit le troisième pion parisien du gauche (46e). Sans sifflets, s’il vous plaît. En tribunes, le kop turc s’offre un baroud d’honneur et craque fumis sur fumis. Pas suffisamment pour empêcher le reste du Parc des Princes d’assister à une nouvelle passe décisive de Neymar, pour Mbappé cette fois-ci (63e). L’heure de jeu arrive, Tuchel fait entrer Edinson Cavani comme promis, et le PSG s’offre même quelques belles combinaisons qui enchantent le Parc. Tuchel respecte sa promesse, et donne une demi-heure à l'Uruguayen pour se refaire une santé. Et lorsque Mbappé est bousculé dans la surface stambouliote, c’est tout le Parc qui scande le nom du Matador. Neymar n’a pas attendu l’appel pour lui filer le cuir et Cavani rompt enfin la malédiction en prenant Muslera à contre-pied (84e). Paris souhaitait une soirée parfaite pour terminer 2019 sur le plan européen. Il a été gâté.

PSG (4-2-3-1) : Rico - Kurzawa, Marquinhos, Diallo, Bernat (Kehrer, 75e) - Paredes, Kouassi (Verratti, 75e) - Sarabia, Neymar, Mbappé - Icardi (Cavani, 67e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Galatasaray (4-1-4-1) : Muslera - Mariano, Donk, Marcao, Nagatomo - Nzonzi (Özbayraklı, 72e) - Belhanda, Lemina, Seri (İnan, 41e), Bayram - Mor (Falcao, 62e). Entraîneur : Fatih Terim.




Classement du groupe A :

1. PSG - 16 points (+15)
2. Real Madrid - 11 points (+6)
3. FC Bruges - 3 points (-8)
4. Galatasaray - 2 points (-13)


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Andrea Chazy, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi

    Hier à 18:00 Après Villa, Podolski quitte le Vissel Kobe 1
    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    À lire ensuite
    Paris embroche Galatasaray