Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Brest (2-0)

Paris écarte Brest sans trembler

Sans forcer son talent - ce n'est pas le genre de la maison -, le PSG est venu à bout du Stade brestois ce samedi au Parc des Princes (2-0). Comme souvent, les hommes de Pochettino peuvent remercier Kylian Mbappé, buteur dans une performance collective encore loin d'être étincelante.

Modififié

Paris Saint-Germain 2-0 Stade brestois

Buts : Mbappé (32e), Kehrer (53e)

La scène relevait presque du gag : sur les vingt dernières minutes de ce PSG-Brest, que Sergio Ramos a disputées, chaque ballon touché par le défenseur donnait lieu à une ovation sans équivoque des 5000 chanceux qui ont pu assister à ce match au Parc des Princes malgré la jauge serrée. Une belle façon d'accueillir l'Espagnol pour sa première Porte d'Auteuil, mais aussi de mettre un peu de piment dans une soirée très tranquille pour le Paris Saint-Germain. Le leader du championnat a en effet disposé de son adversaire du soir sans trop se fouler (2-0), après sa contre-performance remarquée du week-end dernier face à Lyon.

Heureusement, il y a Mbappé


Avec un mercure juste en dessous de zéro degré et un Parc des Princes rempli à 10% de sa capacité, il fallait au moins un grand spectacle sur le terrain pour mettre un peu de chaleur dans cette soirée parisienne. Problème : cette saison, le PSG vient rarement sur le terrain avec son habit de soirée. Face au Brest de Michel Der Zakarian, exception n’a pas été faite. Malgré une belle énergie déployée dans le pressing en tout début de rencontre, Paris a bien du mal à créer le danger. Et ce sont d’ailleurs les Brestois qui alertent les premiers : profitant d’une erreur d’appréciation de Kimpembe, Cardona se retrouve seul aux six mètres devant la cage parisienne et bute sur un très grand Donnarumma. Il faut attendre la demi-heure de jeu d’un match très emprunté pour que la lumière vienne, ô surprise, de Kylian Mbappé : après un bon travail de Wijnaldum, le Français se retrouve dans une position idéale à l’entrée de la surface et fusille Bizot d’une frappe croisée (1-0, 32e).

Et Paris découvrit enfin le 3-5-2 avec Ramos


Au retour des vestiaires, alors que Danilo remplace Wijnaldum blessé et que la jeunesse parisienne se demande bien quelle catastrophe naturelle il va leur falloir pour enfin obtenir un temps de jeu pourtant mérité, le match reprend sur des bases un peu plus dynamiques. Marco Verratti, qui n'avait plus tiré au but depuis le début du quinquennat Macron, trouve le poteau de Bizot et fait parcourir un frisson dans les tribunes dégarnies du Parc. Dans la catégorie improbable, Paris double la mise grâce au deuxième but en deux matchs de... Thilo Kehrer, parfaitement servi dans la surface après un excellent travail de Nuno Mendes côté gauche (2-0, 53e). Cette avance acquise, Mauricio Pochettino en profite, une fois n'est pas coutume, pour faire une petite folie : faire entrer Sergio Ramos, donc, à la place de Di María et vivre vingt minutes dans le 3-5-2 tant attendu par les supporters et observateurs du club. Dans la foulée, les Parisiens manquent de peu le but du 3-0 alors que Marquinhos et Icardi, de la tête, butent coup sur coup sur Chardonnet et Bizot. Une occasion de doublé tout juste loupée par Kehrer, une dernière frappe de Mbappé après un une-deux avec Simons bien parée par le gardien brestois (85e) et tout le monde peut aller se mettre sous une douche bien chaude. Paris se balade toujours en tête de la Ligue 1, et n'émerveille toujours pas à un mois de son huitième de finale de C1. Rien de nouveau sous le soleil (façon de parler, en l'occurrence).



PSG (4-3-3) : Donnarumma - Kehrer, Marquinhos, Kimpembe, Nuno Mendes - Verratti (Michut, 90e), Herrera (Paredes, 80e), Wijnaldum (Danilo, 46e) - Di María (Ramos, 71e), Icardi (Simons, 80e), Mbappé. Entraîneur : Mauricio Pochettino.


Brest (4-4-2) : Bizot - Duverne, Chardonnet, Pierre-Gabriel, Herelle (Brassier, 80e) - Honorat, Agoume (Mbock, 59e), Faivre (Badji, 90e), Magnetti (Lasne, 59e) - Cardona (Mounié, 59e), Le Douaron. Entraîneur : Michel Der Zakarian.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Alexandre Aflalo, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 21:00 Revivez France - Cameroun (4 - 0) 34 Hier à 18:00 Direction la MLS et Los Angeles FC pour Gareth Bale ? 54
    Hier à 13:10 Di María, Guy Roux... Découvrez la collection de photos So Foot de juin ! 3