Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PG-Nantes (1-0)

Paris dit merci à Mbappé

Contenu pendant 45 minutes par un FC Nantes parfaitement organisé, le PSG a finalement trouvé la faille par Kylian Mbappé et conforté sa place en tête de la Ligue 1. Paris passera les fêtes au chaud, avec la marge idéale pour préparer une année 2019 que le club espère européenne.

Modififié

Paris Saint-Germain 1-0 Nantes

But : Mbappé (68e)

Marseille arrache un point à Angers

Assuré de finir champion d'automne, dégagé de ses devoirs européens jusqu'à février, le PSG pouvait logiquement céder à la tentation du relâchement. Sans son maître à jouer Neymar, l'équipe de Thomas Tuchel a d'ailleurs longtemps galéré face à une équipe de Nantes parfaitement organisée, et qui l'a obligé à sortir de sa zone de confort pour faire la différence. Mais comme souvent cette saison, Paris a trouvé la solution et fracassé encore un peu plus le peu de suspense qui subsiste dans cette Ligue 1 2018-2019. De quoi bien préparer les rendez-vous du printemps ?

Le mur jaune


Deux tentatives d'Ángel Di María de peu au-dessus (1re) ou à côté (32e), une autre de Julian Draxler légèrement au-dessus de la barre (28e), puis plus grand-chose, si ce n'est une intervention in extremis de Diego Carlos pour empêcher Kylian Mbappé de fêter son vingtième anniversaire avec un but (24e). Orphelin de Neymar et bien contrôlé par un bloc nantais parfaitement organisé, le PSG offre une première période sans saveur. Les plus belles actions viennent des tribunes, avec une banderole qu'Adrien Rabiot a dû savourer – « Areola : nos vrais Titis restent à Paris » – et des fumigènes craqués pour fêter l'anniversaire de Mbappé. Sur un centre de Lima qui accrochait le cadre, c'est même le FC Nantes qui est proche de signer le coup parfait, mais Gianluigi Buffon veille au grain et claque le ballon hors du cadre. De quoi éviter aux siens de retourner aux vestiaires avec un but de retard.

Mbappé célèbre son anniversaire


Après la pause, le gardien italien est rapidement sollicité pendant un temps fort des Canaris, via une lourde frappe de Kara Mbodji qu'il repousse des deux poings. Si Mbappé parvient à faire quelques misères à la défense ou Di María à placer une nouvelle frappe à quelques centimètres du cadre, Paris continue de peiner dans la construction. Et quand il trouve la faille par Julien Draxler, c'est la VAR qui annule le but en raison d'une sortie en corner sur la passe décisive de Verratti (58e). Mais Paris peut compter sur son prodige Kylian Mbappé, qui propulse au fond un second ballon sur un corner de Di María (68e). Au moment où il semblait écrit qu'une éventuelle solution viendrait d'un trait de coaching... Dès lors, tout devient plus facile pour les Parisiens : Thomas Meunier s'offre le luxe d'oublier Mbappé (71e) pour frapper au-dessus, avant que Di María ne touche la transversale. La suite du match est une promenade de santé : Tuchel fait tourner, les tribunes chantent, Tilo Kehrer vendange et Paris conforte un peu plus une première place qu'il devrait conserver sans mal jusqu'à mai. La vraie compétition reprendra en février pour Paris.


PSG (3-4-3) : Buffon - Kimpembe, Thiago Silva (cap), Marquinhos - Bernat, Draxler, Verratti, Meunier (Kehrer, 80e) - Mbappé, Cavani (Choupo-Moting, 80e), Di María (Dani Alves, 88e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Nantes (5-3-2) : Tătăruşanu - Lima, Pallois, Diego Carlos, Kara Mbodji, Kwateng (Fabio, 76e) - Touré, Krhin (Girotto, 74e), Rongier (cap) - Sala, Boschilia (Waris, 78e). Entraîneur : Halilhodžić.


  • Résultats et classement de Ligue 1



    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 11:35 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 12
    Hier à 15:52 Gignac présente ses excuses après son but contre Veracruz 36
    Hier à 13:29 Jonathan Barnett est l'agent le plus puissant en 2019 39
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur