Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bruges-PSG (0-5)

Paris dégomme Bruges

Bien lancé par un but précoce d'Icardi et définitivement mis à l'abri par un triplé de Mbappé en seconde période, le PSG n'a jamais tremblé sur la pelouse de Bruges. Un troisième succès en autant de rencontres qui offre à Paris la possibilité d'assurer sa qualification lors de la manche retour dans deux semaines au Parc des Princes.

Modififié

Bruges 0-5 PSG

Buts : Icardi (7e, 63e), Mbappé (61e, 79e, 83e) pour le PSG

Au moment du tirage au sort, annoncer une victoire du PSG à Bruges apparaissait comme déjà écrit, ou presque. Sauf qu’entre-temps, Bruges a tenu Galatasaray et surtout le Real Madrid en respect, et s’est attaché à conserver son incroyable série de dix-huit matchs sans défaite toutes compétitions confondues. Alors, même pas deux mois plus tard, en Belgique, Paris s’est avancé plein d’humilité et a réussi, comme à Belgrade l’an dernier, à faire vaciller l’équipe surprise de son groupe. Pour ce faire, le PSG a pu se reposer sur un doublé d’Icardi, toujours aussi déterminant, et surtout sur une entrée fracassante de Mbappé, auteur d’un triplé pour terrasser son adversaire et plus que jamais se poser en leader incontesté du groupe A.

Icardi, encore lui


Au stade Jan-Breydel, l’entame de match parisienne est idéale. À la suite d'une transversale monstrueuse de Thiago Silva pour Di María, Icardi sent le coup et coupe le caviar de son compatriote pour lancer Paris. Dans le jeu, Paris laisse le ballon aux locaux et choisit d’appuyer dans le dos des latéraux belges. Di María, bien servi par Choupo-Moting à l’opposé, manque un face-à-face avec Mignolet qui aurait pu d’ores et déjà tuer la rencontre. Qu’une question de temps. L’absence de Gueye offre moins de maîtrise au milieu parisien, qui peut néanmoins se reposer sur une assise défensive qui n’offre aucune possibilité aux joueurs de Clement. La pause arrive, et Paris rentre aux vestiaires devant, mais pas encore à l’abri.


Coucou, voilà Mbappé !


Le tournant du match, le vrai, arrive à la 50e minute. Moment choisi par Thomas Tuchel pour faire entrer Mbappé à la place de Choupo. Histoire de plier la rencontre, de se mettre à l’abri, et d’éviter le scénario qu’il a entrevu à Nice samedi dernier avec un match pas tué suffisamment rapidement. L’international français, visiblement pressé de pouvoir rejouer 90 minutes d’une traite, se charge alors du cas du FC Bruges presque à lui tout seul. Comment ? Avec un petit triplé claqué en vingt-deux minutes, agrémenté d'un caviar pour Icardi à l’heure de jeu, qui termine de réduire au silence le leader de Jupiler League. Paris a fait le boulot, compte quatre points d’avance sur le Real en tête du groupe et peut d’ores et déjà se qualifier lors de la manche retour au Parc des Princes le 6 novembre. Le scénario rêvé est là, à n’en pas douter.




Bruges (4-3-1-2) : Mignolet - Mata, Mechele, Deli, Sobol (Balanta, 80e) - De Ketelaere (Okereke, 57e), Rits, Vanaken - Diatta - Dennis (Openda, 76e), Tau. Entraîneur : Philippe Clement.

PSG (4-3-3) : Navas - Meunier, Thiago Silva, Kimpembe, Bernat - Herrera (Diallo, 72e), Marquinhos, Verratti - Di María, Icardi (Paredes, 64e), Choupo-Moting (Mbappé, 52e). Entraîneur : Thomas Tuchel.


Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

Hier à 17:11 Le responsable de la VAR en Premier League lui donnerait « environ 7 sur 10 » 22 Hier à 16:17 Un coach amateur mis à pied pour avoir traité son équipe de pieds carrés sur Facebook 34
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:34 Inscris-toi au 1er tournoi de la communauté SoFoot.com ! 84
À lire ensuite
Les notes de Bruges