Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Rennes-PSG (1-1)

Paris bute sur Rennes

Cinq jours après son élimination en Ligue des champions, le PSG a peut-être vu ses chances de titre s'envoler à Rennes, où le champion en titre a concédé le match nul (1-1) après une prestation médiocre. À deux journées de l'épilogue, Paris compte trois unités de retard sur Lille.

Modififié

Rennes 1-1 PSG

Buts : Guirassy (70e) pour Rennes // Neymar (45e+6) pour Paris

Au moment de faire le bilan de cette drôle de saison 2020-2021, on retiendra peut-être que le Paris Saint-Germain aura tout perdu (ou presque) en moins d'une semaine. Cinq jours après son élimination de la Ligue des champions à Manchester, le club de la capitale s'est une nouvelle fois pris les pieds dans le tapis à Rennes (1-1). En Bretagne, le PSG a encore fait état de ses lacunes : un manque de verticalité, un manque de Mbappé, et des manques tout court. Réduit à dix en fin de rencontre après l'expulsion de Kimpembe, les Franciliens ont même frôlé le pire face à une équipe rennaise méritante. Et à la fin, c'est le LOSC qui se frotte les mains.

Le coup de VAR

En débarquant au Roazhon Park sous les sons de la playlist du DJ Kimpembe, les Parisiens connaissaient la mission : gagner pour ne pas laisser le titre leur filer entre les doigts. En face, un Stade rennais en quête d’une qualification européenne, et tout proche d’ouvrir le score dans les premières secondes de la partie par Guirassy. Un coup de chaud, puis le début d’une domination parisienne. Sans Verratti (blessé) et Mbappé (suspendu, mais présent en tribune), la bande de Pochettino a tenté de faire boire la tasse à des Rouge et Noir privés eux du duo Nzonzi-Camavinga dans l’entrejeu, où le gamin Ugochukwu, 17 ans depuis moins de deux mois, a connu sa première titularisation.


Pas effrayé, le Rennais de naissance a vu Kean, Draxler, Herrera, Neymar, Di María et Kimpembe allumer Gomis, souvent avec une certaine maladresse. Après les vagues, le réveil pour les hommes de Genesio, tentant de profiter de la faiblesse parisienne sur les transitions défensives pour inquiéter le champion en titre. Résultat, Navas s’est distingué sur un pétard de Tait, avant de souffler en voyant le but de Guirassy logiquement refusé pour une position de hors-jeu. Et si la fusée Doku n'a cessé de faire des misères à Kurzawa, le dernier frisson d'une première période plaisante est venue de la VAR, poussant l'arbitre à accorder un penalty très généreux à Paris à la suite d'un contact entre les pieds d'Aguerd et Kurzawa dans la surface. Et à ce petit jeu, Neymar n'est pas du genre à se manquer, même quand le portier adverse plonge du bon côté (0-1, 45e+6). De quoi briser le silence dans l'enceinte bretonne, entre la joie du banc parisien et les plaintes de celui rennais.

Les regrets pour Rennes, la gueule de bois pour Paris

Reste qu'au retour des vestiaires, Rennes a ravalé sa colère pour se remettre la tête à l'endroit sur le terrain. Comme en début de match, les locaux ont été les premiers à se montrer dangereux, Doku écrasant trop sa frappe après un contrôle parfait côté droit. Pas dans son assiette et poussé dans ses retranchements par le pressing breton, le PSG s'est chargé de laisser son adversaire reprendre confiance, même si Draxler et Kean ont eu les balles de break avant l'heure de jeu. Sauf que le reste du temps, les occasions ont été rennaises, et Navas a rappelé qu'il était grand au moment de sortir une tentative vicieuse d'un Tait impeccable ce dimanche soir. Grand, mais pas invincible : à force de jouer avec le feu, Paris a vu Rennes revenir à égalité au tableau d'affichage après un coup de tête magistral de Guirassy sur un corner de Bourigeaud (1-1, 70e).

Un peu de Depeche Mode dans la sono du Roazhon Park, puis le retour des choses sérieuses pour le PSG, exploitant le recul du bloc rennais en poussant maladroitement autour de la surface bretonne. Neymar pas inspiré, Gomis pas inquiété, et des espoirs dans le camp du SRFC, Guirassy et Bourigeaud prenant leur chance de loin. Comme mardi soir et comme à chaque fois qu'il est en difficulté, le PSG a fini par dégoupiller. Cette fois, Kimpembe s'y est collé, découpant un Doku lancé et prenant le chemin de la douche au milieu de la tension. Un nouveau scénario catastrophe pour Neymar et ses copains ? Pas loin, Navas sauvant encore la baraque sur un enroulé de Tait, avant de voir les ultimes tentatives de Del Castillo et Doku filer hors du cadre. Drôle de constat : les regrets seraient quasiment rennais, mais c'est pourtant le PSG, à trois unités du leader lillois ce soir, qui a peut-être laissé passer sa chance de conserver sa couronne.


Rennes (4-3-3) : Gomis - Traoré, Da Silva, Aguerd, Maouassa (Dalbert, 79e) - Tait, Ugochukwu (Grenier, 61e), Bourigeaud - Doku, Guirassy, Terrier (Diouf, 79e). Entraîneur : Bruno Genesio.

PSG (4-2-3-1) : Navas - Dagba (Florenzi, 81e), Marquinhos, Kimpembe, Kurzawa (Diallo, 55e) - Herrera (Gueye, 69e), Pereira - Di María (Rafinha, 69e), Draxler, Neymar - Kean. Entraîneur : Mauricio Pochettino.



  • Résultats et classement de la Ligue 1 2020-2021

    Revivez Rennes-PSG (1 - 1)


    Par Clément Gavard, au Roazhon Park
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
    il y a 1 heure Suivez France - Hongrie avec nous, Adrien Cachot et Jérôme Niel samedi 15h sur notre Twitch ! Hier à 23:11 Pierre Ménès poussé vers la sortie par Canal+ 75
    Hier à 18:24 Suivez Paul Taylor et Paul Le Hool aux commentaires d'Angleterre - Écosse vendredi 20h30 sur notre Twitch ! 3
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 10:13 Notre podcast "Football Recall" vous spoile le match de la Belgique