Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Real-PSG (2-2)

Paris arrache le nul à Madrid

Malmené pendant 80 minutes par un très bon Real Madrid qui a pu compter sur un doublé de Karim Benzema, le Paris Saint-Germain s'en est finalement sorti avec un match nul, ce mercredi à Madrid lors de la cinquième journée de Ligue des champions (2-2). Un moindre mal vu la physionomie du match.

Modififié

Real Madrid 2-2 Paris Saint-Germain

Buts : Benzema (16e et 79e) pour le Real Madrid // Mbappé (80e) et Sarabia (85e) pour le PSG

Thomas Tuchel avait prévenu : « Le Santiago-Bernabéu est le stade le plus difficile à jouer en Europe. » L’entraîneur du Paris Saint-Germain parlait-il de la grandeur de l’enceinte qui ferait passer le Stade de France pour le Stade Gaston-Gérard ? Peut-être. Ou alors pensait-il à l’ambiance ? Pas vraiment puisqu'à part lors des actions chaudes ou pour siffler Neymar, c’est le son des supporters du PSG qui résonnait dans l’enceinte. À moins que le technicien allemand ne veuille parler de l’arbitrage qui y serait différent. La suite a en tout cas validé cette hypothèse. Les faits ? Mauro Icardi est lancé en profondeur par Ángel Di María avant d’être fauché par Thibaut Courtois dans la surface. Penalty et carton rouge (42e). Pas vraiment du goût des joueurs du Real Madrid qui demandent à l’arbitre d’aller voir la VAR pour une faute d'Idrissa Gueye sur Marcelo quelques secondes auparavant. Mission accomplie puisque l’homme en rose change sa décision, au grand dam d'Alphonse Areola, retourné poser son popotin sur le banc. Si cette action valide encore un peu plus les dérives de la VAR, elle n'a finalement pas empêché le PSG de se relever. Cela n'a duré que cinq petites minutes, mais cela a suffi pour arracher un match nul (2-2).

Benzema, seul homme capable de détruire le mur Navas


Car oui, le Paris Saint-Germain, sans Neymar au coup d'envoi, a vécu un cauchemar durant la première période. Il faut dire que le Real Madrid de ce mardi soir n’avait rien à voir avec celui qui s’était présenté au Parc des Princes en septembre dernier (3-0). À l’image d'Eden Hazard, insolent sur son couloir gauche et qui s’est même permis de mettre un petit pont à l’arbitre après s’être amusé de Thomas Meunier et de Kylian Mbappé. Un festival qui mène à l’ouverture du score de Karim Benzema, présent au rebond offensif de la frappe d’Isco repoussée par le poteau (1-0, 16e). Une belle manière pour l’attaquant français de célébrer sa 100e titularisation en C1. La suite ressemble alors à un immense toro avec des Parisiens qui courent derrière le ballon et des Madrilènes qui lâchent le cuir uniquement pour faire briller Keylor Navas. Que ce soit Toni Kroos (26e, 32e), Casemiro (38e, 39e) ou encore Marcelo (40e), tous se sont heurtés aux gants fermes de leur ancien coéquipier. De quoi redonner de la confiance au PSG qui aurait pu réaliser un joli hold-up si cette garce de VAR n’était pas passée par là.

Braquage à la parisienne


Voyant son équipe se faire balader pendant 45 minutes, Thomas Tuchel tente alors le tout pour le tout en balançant sur le pré Neymar pour former un quatuor offensif sexy sur le papier. Sauf que la réalité est tout autre, puisque les joueurs du PSG tentent de faire la différence individuellement quand ceux du Real Madrid continuent de faire valser les Parisiens. Heureusement pour eux, Keylor Navas veille au grain et se montre impérial devant Karim Benzema (46e) et Isco (61e). Sauf que le Costaricien n’est pas Terminator et a dû baisser les armes face à la précision de Karim Benzema (2-0, 79e). Un but qui va étonnamment réveiller les hommes de Thomas Tuchel qui reviennent dans la partie grâce à Kylian Mbappé, présent pour reprendre un centre de Thomas Meunier et devancer Raphaël Varane (2-1, 80e). Avant que Pablo Sarabia ne vienne jouer un vilain tour à son club formateur (2-2, 85e). Finalement, le hold-up aura bien eu lieu. Même si Gareth Bale a tenté de l'éviter en envoyant son coup franc sur le poteau (90e+3).


Real Madrid (4-3-1-2) : Courtois - Carvajal, Varane, Ramos, Marcelo - Valverde (Modrić, 76e), Casemiro, Kroos - Isco - Benzema, Hazard (Bale, 68e). Entraîneur : Zinédine Zidane.

Paris Saint-Germain (4-3-3) : Navas - Meunier, Silva, Kimpembe, Bernat - Gueye (Neymar, 46e), Marquinhos, Verratti - Di María (Draxler, 75e), Icardi (Sarabia, 75e), Mbappé. Entraîneur : Thomas Tuchel.


Par Steven Oliveira, au Santiago Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

Hier à 20:30 Monterrey dans le dernier carré du Mondial des clubs 4
Hier à 17:00 Al-Hilal en demies grâce à Gomis 2 Hier à 16:00 Le Graët menace les clubs de sanctions 9
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
À lire ensuite
Les notes du Real