Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // PSG-Liverpool (2-1)

Paris a répondu à l'appel

Les Parisiens avaient l'obligation de montrer qu'ils avaient l'envergure nécessaire pour bousculer Liverpool et se replacer dans la course aux huitièmes de finale. Après une première mi-temps maîtrisée et une seconde traversée avec courage, c'est chose faite.

Modififié

Paris Saint-Germain 2-1 Liverpool FC

Buts : Bernat (13e), Neymar (36e) pour le PSG // Milner (45e+1, sp) pour Liverpool

Paris ne pouvait pas en rester là. Alors que l'élimination de la Ligue des champions lui était promise en cas de revers ce mercredi face au finaliste de la dernière édition, les hommes de Thomas Tuchel ont fait preuve d'une force collective – avec Neymar et Marquinhos en commandants de bord – pour prendre les devants à la mi-temps, puis d'une solidarité sans faille pour tenir le score lors d'un second acte plus tendu. L'essentiel est assuré : Paris grimpe à la seconde place de son groupe et devra s'imposer à Belgrade dans quinze jours, s'il ne veut pas se préoccuper du match Liverpool-Naples qui se déroulera dans le même temps. On voulait une équipe, on voulait des braves, ils étaient là ce soir.

Action men


Il est des soirs où paroles et chiffres nécessitent d’être très rapidement effacés. Et face aux Reds, les Parisiens savaient qu’il faudrait passer à l’acte d’entrée de jeu. « Les discours, c’est plus facile que le terrain » , affirmait ainsi Marquinhos. Avec la présence au coup d’envoi de Neymar et Kylian Mbappé, remis de leur blessure, le PSG attrapera tout de suite les Anglais au collet. Et si Ángel Di María est le premier à solliciter Alisson Becker d’une frappe flottante (6e), c’est sur une combinaison collective que la première faille est exploitée. Neymar et Mbappé s’infiltrent pour servir Edinson Cavani. Le dégagement à la sauvette de Van Dijk revient dans les pieds de Bernat, qui croise intelligemment sa frappe du droit pour battre Alisson sur son premier poteau (1-0, 13e). Déjà auteur de l’ouverture du score à Naples, l’Espagnol aime décidément les grands soirs.


Jusqu’ici inexistant, Liverpool arrive au bout de 20 minutes à reprendre le contrôle du ballon et à venir jouer entre les lignes parisiennes, mais seul James Milner par son jeu long représente un réel danger. Et si Presnel Kimpembe se fait des frayeurs sur ses relances, Paris semble rester maître de la situation. Si bien que c’est sur un contre qu’il double la marque. Partant de ses 30 mètres, Neymar s’appuie sur Mbappé, puis lance le Français dans la profondeur. Cavani se fera encore prendre dans la tenaille Alisson-Van Dijk, mais Neymar a cette fois suivi et peut doubler la marque (2-0, 36e). Le message est passé et traduit sur le terrain : Paris est au rendez-vous lors de ces 45 premières minutes... Mais pas une de plus.

Ça mouille face à Pool


Dans le temps additionnel, un relâchement oblige Di María à se livrer et asséner un tacle désespéré à Sadio Mané au coin de la surface. Si M. Marciniak désigne dans un premier temps le point de corner, l’arbitre se ravise et accorde un penalty à Milner, qui remet la tension au cœur du match en prenant Gianluigi Buffon à contre-pied (2-1, 45e+1). Au retour des vestiaires, les gants de boxe sont renfilés, mais les coups partent dans le vide. Et si Marquinhos croit redonner de l’air à ses partenaires (signalé hors jeu sur le coup franc de Di María), le Parc se rassure surtout de voir Thiago Silva repousser avec autorité une incursion de Robertson, ou une tête de Bobby Firmino filer hors du cadre. C’est dire que la tendance s’est inversée. Marquinhos, un des meilleurs Parisiens du soir, fera parcourir un nouveau frisson dans les tribunes sur un corner de Neymar, mais Alisson, impérial, refoulera la tête du frisé (69e). Et plus les minutes avancent, plus le PSG n’agit qu’en contre et se crispe face au siège des Reds. Il faudra attendre que Lovren fasse une faute offensive sur un coup franc de Henderson pour que le Parc retrouve de la voix. Les siens ont résisté, en équipe, pour obtenir trois points qui leur redonnent une place bien plus confortable dans la course à la qualification. On ne leur en demandait pas beaucoup plus.


PSG (4-2-3-1) : Buffon – Kehrer, T. Silva, Kimpembe, Bernat – Verratti, Marquinhos – Mbappé (Rabiot, 83e), Neymar, Di María (Dani Alves, 64e) – Cavani (Choupo-Moting, 64e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Liverpool (4-3-3) : Alisson – Gómez, Van Dijk, Lovren, Robertson – Milner (Shaqiri, 76e), Henderson, Wijnaldum (Keita, 65e) – Salah, Firmino (Sturridge, 70e), Mané. Entraîneur : Jürgen Klopp.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Mathieu Rollinger, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 13:51 Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 17 Hier à 12:06 Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 13
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 11:22 La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 36
    À lire ensuite
    Les notes du PSG