Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options

Pardew et la polémique Ba

Modififié
Demba Ba, c’est un peu l’attraction du moment outre-Manche. Mais pas pour claquer but sur but (13 en Premier League cette saison).

L’attaquant de Newcastle fait la Une des journaux anglais pour son supposé transfert au mercato hivernal. Premier préoccupé de cette situation, Alan Pardew, le manager des Magpies, n’y va pas par quatre chemins dans la presse anglaise : « Demba Ba est victime des requins qui sont autour de lui. Je me sens un peu désolé pour Demba, car les gens qui disent le représenter ne le représentent pas. » Le manager britannique risque d’avoir des sueurs froides jusqu’à la date butoir du mercato hivernal.

Le striker sénégalais peut en effet décider de quitter les Toons comme bon lui semble puisqu’il bénéficie d’une clause libératoire fixé à 9 millions. Le hic émane de la prime mirobolante à la signature qui est de 6 millions… De quoi refroidir l’entrain de certains clubs positionnés sur le joueur (Chelsea, Arsenal, Liverpool...). Comme un aveu d’impuissance, Alan Pardew a réitéré que les fans « l’aiment et veulent le voir marquer des buts avec un maillot blanc et noir » .


En attendant la résolution de son cas, Ba devrait être aligné ce soir, à St James’ Park, contre Everton. Ça sent tout de même la love story qui va se finir en eau de boudin tout ça, hein… RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 18 août Leeds enchaîne 19