Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Parc des Princes : le naming de trop ?

La nouvelle vient de tomber : le PSG va lui aussi céder aux sirènes du naming et affubler son antre historique, du côté de la porte Saint-Cloud, d'un sigle commercial. Une décision qui dépasse le simple cadre d'une stratégie économique ou d'une évolution du foot business. Parce que le Parc des Princes appartient d'abord au peuple souverain.

On le craignait. On le redoutait. En tout cas chez les vrais amoureux du PSG et surtout de son temple sacré. Une folie prévisible et tellement logique, dans l'air du temps, diront les experts en économie du sport. Le Parc des Princes va donc également subir l’outrage du naming (mais pas avant 2024 selon les informations de L'Équipe et du Parisien). Après le Vélodrome et bientôt semble-t-il Lille qui va profaner l'héritage de Pierre Mauroy, un nouveau stade tombe sous les assauts de cette mode si rentable. Et cette fois-ci, le symbole est lourd de sens. Presque une défaite politique quelque part.

Défaite politique


Naturellement, il n'y a pas besoin de s’appesantir plus que ça sur toutes les raisons financières et même marketing - si l'on considère un club d'abord comme une marque - qui pèsent en faveur de ce système de sponsoring. Dans un football professionnel où les équilibres budgétaires sont fragiles, les déficits l'ordinaire, et les incertitudes la base, une telle manne garantie chaque année constitue une aubaine inespérée. Sans oublier que le PSG doit composer avec les contraintes du fair-play financier de l'UEFA. Les âmes de comptables derrière leur bureau sous halogènes n'ont guère à se faire violence pour tout sacrifier à cette manne providentielle.


Car si on regarde autrement, du point de vue d'un foot pris comme un « fait social total » , pour reprendre l'expression de l'historien Alfred Wahl, tout s'y oppose. D’abord le passé, ce qui a donné sa valeur et son importance à tous ces lieux de communion populaire, et en particulier le Parc des Princes d'aujourd'hui, dont l'architecte vient de nous quitter. Le PSG ne joue pas là. Sa construction et son évolution sont liées intimement à cette soucoupe posée sur le périphérique du côté du 16e arrondissement. Les supporters ne lui vouent pas par hasard un attachement viscéral, tant le chemin et la légende se sont souvent écrits de concert, entre Kop de Boulogne et virage Auteuil.

Dhorasoo : « Manchester a gardé Old Trafford »


Par ailleurs, comme dans la plupart des cas, il s'agit d'un équipement municipal, loué à une société privée certes, mais née de la volonté de la puissance publique. La ville, qui touchera 3% du contrat, donnera d'autre part son avis et pourra même refuser le candidat « s'il s'avère contraire à l'ordre public ou aux bonnes mœurs, ou s'il est manifestement inapproprié à l'image de la Ville de Paris » . Petite protection de principe, largement insuffisante. Car, quelque part, surtout, le Parc est la propriété des habitants de la capitale. Un bien commun. Un bout de République au cœur de notre football capitaliste. Le naming ronge encore de la sorte davantage le bien commun, empiétant sur le patrimoine collectif. Et au-delà. Car ces murs et ces tribunes ont aussi accueilli longtemps les matchs des Bleus (dont la victoire en finale de l'Euro en 1984), de la Coupe de France, et aussi du XV de France.


Alors que la ville, à la veille d'élections municipales qui s'annoncent tendues, est sur des charbons ardents après la décision de Paris 2024 de prendre Airbnb comme sponsor pour les Jeux olympiques, provoquant l'ire des hôteliers parisiens, le sujet est devenu rapidement un objet de polémique. Nicolas Bonnet-Oulaldj, président du groupe PCF-Fg au Conseil de Paris, a tout de suite dégainé un tweet : « Le naming est un recul culturel et un empiétement du privé sur l’espace public. Au regard de ce qu'il est prêt à dépenser pour acheter des joueurs, le PSG n'a pas besoin de vendre l'histoire du patrimoine sportif pour en tirer profit. »

De son coté, l'ancien joueur du PSG Vikash Dhorasoo, candidat dans le 18e arrondissement avec la France insoumise, a enchaîné : « Le groupe Accor veut apposer son nom au Parc des Princes et le transformer en pub géante ? La mairie de Paris peut dire non ! Manchester a gardé Old Trafford, Liverpool Anfield. Touchez pas à mon rêve d’enfant ! Ici c’est Paris !  » Nul doute qu'il ne s'agit que des premières escarmouches. Le PSG va peut-être finalement représenter un des enjeux du vote de nos concitoyens.

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

il y a 6 heures EXCLU : 10€ offerts sans déposer pour parier sur la Ligue des Champions !
il y a 2 heures Un gardien marque de plus de 80 mètres 6
il y a 3 heures Bastos mis en examen pour fraude fiscale et blanchiment 10 Hier à 22:11 Le tirage complet des 32es de finale de la Coupe de France 69 Hier à 21:09 Canal + récupère les droits TV de la Ligue 1 pour 2020-2024 33 Hier à 18:17 Le récap de la #SOFOOTLIGUE
Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 15:37 Une information judiciaire sur l'attribution au Qatar du Mondial 2022 a été ouverte 52
Hier à 15:00 La Coupe de la Ligue et les colères du patron de France Télévisions 46 Hier à 13:24 Mourad Boudjellal lorgne le Sporting Club de Toulon 41