Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Le Havre

Pape Gueye à Watford : le vrai faux transfert

Pourtant annoncé comme un futur nouveau joueur de Watford par le club lui-même ce mercredi, Pape Gueye est encore loin d'enfiler la tunique des Hornets à en croire son avocat et représentant Pierre-Henri Bovis. Selon lui, le jeune capitaine du Havre AC aurait été victime des agissements de son ancien agent, Bakari Sanogo, et ne souhaiterait pas forcément rallier l’Angleterre. Explications.

Modififié
Cette semaine, Watford a annoncé la première recrue de son mercato estival à venir avec l’arrivée de Pape Gueye, milieu de terrain et désormais ex-capitaine du Havre AC lors de cette saison 2019-2020. Sauf que les dirigeants du club anglais se retrouvent maintenant embarqués dans une fascinante saga de transferts autour de la supposée acquisition du milieu de terrain havrais. En effet, les Hornets ont confirmé l’accord pré-contractuel avec le joueur ce mercredi matin qui devrait, en théorie, confirmer le transfert qui serait effectif à la date du 1er juillet. Mais contre toute attente, le représentant et avocat de Gueye a nié qu’un accord ait été conclu entre les deux parties.


« C’est très clair : pour nous et pour M. Pape Gueye, rien n’est encore fixé » , a confirmé Pierre-Henri Bovis pour So Foot. « Oui, il y a un contrat qui a été signé en janvier 2020, mais aujourd’hui, nous essayons de résoudre les possibles problèmes qui concernent le contrat et ses conditions. » Il est en effet avéré que l’ancien agent de Gueye était en discussions avec Watford, mais qu’il a été ensuite viré par Gueye, lequel estimerait qu'il n'a pas été représenté convenablement, son agent plaçant ses exigences avant celles du joueur. Depuis, Me Bovis a pris ses fonctions et poursuivi les négociations, mais il soutient que le club de Premier League « n'a pas encore fait d'offre acceptable pour conclure un contrat » et que la base sur laquelle le transfert de Gueye a été convenu pourrait être une rupture de son actuel contrat en France. « Il y a de possibles irrégularités au niveau des circonstances liées à son ancien agent, M. Bakari Sanogo, au niveau des relations entre ce dernier et Watford » , poursuit Me Bovis. « Le joueur était libre de signer un contrat à partir du 1er janvier 2020, mais il n'était pas libre de discuter avec un autre club lors des mois précédents. Aujourd'hui, nous avons découvert certains éléments qui pourraient suggérer que les discussions (avec Watford) ont eu lieu avant le 1er janvier. »

Un contrat valide selon Watford... pour le moment


Car jusqu’à ce jour, Watford campe sur ses positions. « J'ai essayé de discuter avec Watford et de résoudre certains éléments qui pourraient apparaître comme des problèmes ou des irrégularités, mais Watford a répondu non, que le contrat est valable, et que Pape Gueye sera avec eux la saison prochaine » , poursuit l'avocat. Car, avec toute cette agitation, il serait facile d’oublier que c’est un jeune joueur qui est au cœur de cet imbroglio. « Pape Gueye est lui-même troublé par ce qu’il se passe, reprend Me Bovis. C’est très important, car il y a un mois, il a décidé de virer son agent et m’a mis en charge du dossier en tant qu’avocat – et non agent – pour tenter de trouver une issue et de finaliser son contrat. Gueye pense que (Bakari) Sanogo a agi dans son propre intérêt, et non dans celui du joueur. J'ai lu des journaux ces deux derniers jours, qui ont écrit que j'essayais d'obtenir une commission plus élevée que celle de son ancien agent ou autre, mais ce n'est pas le cas. Je suis sur le dossier en tant qu'avocat. »


Il apparaît que le joueur ne pense pas que les conditions actuelles proposées par Watford soient acceptables et qu'il envisagera de chercher ailleurs si un accord ne peut être conclu. Le tableau laisse penser que le joueur – qui ne s'est pas exprimé directement ces derniers jours – a été poussé à rejoindre le club du Hertfordshire. Ce n’est un secret pour personne que Gueye fait l’objet de nombreuses convoitises de clubs partout en Europe, au premier rang desquels figurent Arsenal, l’OM, Lille, Valence ou le gourmand Hertha Berlin. Pour faire simple, Bovis est catégorique sur le fait que rejoindre Watford n'était pas la préférence du joueur : « Pape n’a jamais choisi Watford. Bakari Sanogo avait discuté avec Watford et a négocié le contrat qui a été signé provisoirement. C'est tout ! » (Selon RMC, Pape Gueye aurait signé deux autres pré-contrats avec un club italien et un autre espagnol avant le 1er janvier 2020, N.D.L.R.)

« J'ai trouvé des éléments anormaux dans cette affaire »


Dans le camp de Pape Gueye, il apparaît clair que le joueur n'est pas officiellement un joueur de Watford, l'avocat décrivant l'annonce du club comme « une erreur » . Il confirme qu'une bataille juridique pourrait être un dernier recours si une solution entre les deux parties n’est pas trouvée. « J'ai trouvé des éléments anormaux dans cette affaire, ce qui pourrait signifier que je la porte devant le tribunal, menace l'avocat. J'aimerais discuter de ce contrat avec Watford, mais si nous n'allons pas plus loin dans les discussions avec eux, nous pourrions être obligés d'intenter une action en justice. Pour l'instant, nous sommes en pourparlers avec le club. »


Ce jeudi après-midi, Pierre-Henri Bovis a publié un communiqué confirmant ses prochaines démarches : « Mon client Pape Gueye m'a alerté sur les conditions particulièrement étranges dans lesquelles son ancien agent lui a fait signer un contrat de travail avec le Watford Football Club au mois de janvier 2020. À ce stade, j'ai des réserves sur la validité de ce contrat de travail qui aurait pu être conclu abusivement, au détriment des intérêts du joueur et de son club actuel, Le Havre AC. Dans le cadre de mon mandat, j'ai pris contact avec Le Havre AC et le Watford FC pour connaître la position de chacun, au regard de cette situation de grande insécurité juridique. Nous nous réservons le droit, à l'issue de cette phase de conciliation, de mener à bien l'ensemble des procédures contentieuses qui pourraient s'avérer nécessaires. »

Par Freddie Paxton (traduction : Andrea Chazy)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 20:00 Felice Mazzù rebondit à Saint-Gilles 15 Hier à 19:45 La FFF justifie l’arrêt de la Ligue 1 auprès de l’UEFA 7
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 12:05 La nouvelle mise au point de Maracineanu sur l'arrêt de la Ligue 1 86 Hier à 11:30 Un match de quartiers à Strasbourg réunit 400 personnes 34 Hier à 09:52 Okocha, pelouse interdite... Offrez vous un tirage photo exclusif !