Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Panama Bende : « Les footballeurs sont matrixés par l'argent »

Les rappeurs du Panama Bende ne boivent pas de café, mais convoquent dans un Starbucks, lorsqu'il s'agit de causer football. Parce que ces fans du Paris Saint-Germain savent qu'il vaut mieux prévoir des banquettes confortables, tant ils sont intarissables lorsqu'il s'agit d'évoquer Marco Verratti, Blaise Matuidi, Lorenzo Callegari, Karim Benzema ou les Supras Auteuil.

Modififié
Quels sont vos premiers souvenirs du Paris Saint-Germain ?
PLK : Moi, c’est Ronaldinho contre Marseille, mon père n’arrêtait pas de me montrer les images.
Zeurti : Moi aussi, c'est Ronaldinho. Mais lors d’un match contre Guingamp, en 2003, avec son but où il part dans un raid solitaire et finit en lobant le gardien. Il y a aussi le but de Pauleta, excentré, presque au poteau de corner, contre Marseille.
Lesram : Moi, c’était les albums Panini, en CM2.
Zeu : Ah ouais, t'es un ancien !

Le bijou de Ronnie contre Guingamp

« J’ai été abonné trois ans chez les Supras Auteuil. On faisait des doubles passages de cartes d’abonnement, pour faire rentrer les potes, et on s’est fait péter. » Zeurti

Ça vous arrive d’aller au stade ?
PLK : J'essaie d'y aller au moins deux fois par an. La dernière fois, c’était pour France-Angleterre. Sinon je suis allé voir PSG-Monaco, cette année, au Parc.
Zeurti : J’ai été abonné trois ans chez les Supras Auteuil. À l’époque où il n’y avait plus le kop des Tigris. Il y avait certains indépendants, les Microbes aussi. On faisait des doubles passages de cartes d’abonnement pour faire rentrer les potes, et on s’est fait péter. On devait payer 1500 euros d'amende, mais on n'a été mis au courant qu’à la fin de l’année. Et ceux qui n'ont pas pu payer ont été interdits de stade. Mais c’était des bons souvenirs, franchement.

Justement, c'est quoi ton meilleur souvenir au Parc ?
Zeu : Le quinzième anniversaire des Supras (en 2006, défaite 0-2 face à Bordeaux, ndlr). Ils ont fait un tifo énorme, ils ont craqué cinquante fumigènes. C’était la tête d’un canard de hockey. C’était trop chaud.

Les Supras soufflent 15 bougies

C'est bon, vous avez encaissé le Barça-PSG ?
PLK : C’est mieux qu’on n’en parle pas trop.

Il est pour quand, le triomphe du PSG en Ligue des champions ?
Zeurti : Je pense qu’il nous manque un peu de rigueur. Il faut que nos mercatos soient meilleurs et qu’on ne laisse pas partir les jeunes qu’on a formés. On les brise dans leur élan, en les prêtant dans des clubs où ils s’enlisent. On devrait garder nos jeunes, ils sont très bons. Une fois qu’on aura compris ça... Monaco a été archi efficace parce qu’ils ont gardé leurs jeunes et fait un bon recrutement. Les dirigeants font parfois des trucs qui ne sont pas cohérents, surtout la saison dernière. C’est pour ça qu’on a eu une année de merde. Mais je pense que dans deux ou trois ans, on pourra gagner la Ligue des champions.

« Le petit Lo Celso est archi prometteur, j'ai bien kiffé quand il a joué en fin de saison. Il peut devenir un petit Verratti. » Zeurti

Tu as un exemple de mauvais recrutement ?
Zeurti : Draxler n’était pas indispensable. Même s’il a mis le feu lors de ses premiers matchs, il s’est vite éteint. Et il nous faudrait de vrais défenseurs. Thiago Silva, Marquinhos, il faut qu’ils sautent. Ils sont mauvais.
Les autres : T'es sérieux ?
Zeurti : Arrêtez les gars ! Cette année, il a démontré que c’était un mauvais défenseur central. Je vais vous montrer un best-of de ses bavures.
PLK : Il fait des bavures, mais ça reste un des meilleurs défenseurs centraux du monde, à l’heure actuelle. Il est dans le top 5. S’il n’est plus là, ce n’est pas la même histoire.
Ormaz : Il était dans le top 5 il y a trois ans, plus maintenant.
Zeurti : C'est un leader, il gueule sur ses coéquipiers, mais au niveau de ses performances, de sa vision du jeu, c'est vrai qu'il est parfois en dessous.

Vous comprenez que Marco Verratti veuille quitter le PSG ?
Zeurti : C'est son agent qui veut qu'il parte, c'est pas lui. Non ?
PLK : J'aimerais bien le voir au Barça, avec Iniesta.
Zeurti : Si on perd Verratti, c'est moche. Après, il y a le petit Lo Celso. Lui, il est archi prometteur, j'ai bien kiffé quand il a joué en fin de saison. Il peut devenir un petit Verratti.
PLK : Et puis, il y a deux mecs de chez moi, de Clamart, qui ont signé pro cette année au PSG : Alec Georgen et Lorenzo Callegari. Le PSG a de bons jeunes, mais il ne leur donne pas assez leur chance. Au PSG, on devrait avoir un ou deux jeunes qui percent et qui niquent tout. On a eu Coman, mais il n'a pas explosé chez nous. C'est vrai qu'on a Rabiot, mais bon... Des Verratti, en France, il y en a. Sauf que nous, on n'arrive pas à les faire sortir. Regarde Pogba, il n'a pas explosé en France.

Et Blaise Matuidi, il doit rester à Paris ?
Zeurti : S'il part, c'est fini. Certains ont beau dire qu'il n'est pas élégant sur le terrain, moi je suis fan de Matuidi. Quand il est sur la pelouse, ça fait archi plaisir.
PLK : Il est arrivé à Paris avant les Qataris, et il est monté en puissance en même temps que le club. Il aurait pu se faire manger, parce que plein de gros joueurs sont arrivés, mais il s'est battu.

Dites-nous que Panama Bende est un hommage à Júlio César Dely Valdés, l’ancien attaquant panaméen du PSG...
Ormaz : Je n'ai jamais entendu parler de ce mec.
Zeurti : Ce n’est pas vraiment notre génération...
PLK : Il y avait Raí à l'époque, je crois.
Zeurti : Et Bernard Lama dans les cages. Il était archi chaud.
PLK : Mon père m’a parlé du PSG-Real Madrid de 1993, il était dans les tribunes. Mais aujourd’hui, il est déçu, un peu aigri, parce que ça ne se reproduira plus jamais. Le but de Kombouaré à la fin... incroyable !

À un moment, y en a un qui est hors jeu.

Zeurti, dans le morceau Yuhi, tu rappes : « J'ai besoin d'écrire et dire ma merde / Finir légendaire comme Chilavert » . Lui non plus n'est pas de ta génération...
Zeurti : Je crois que je l’ai vu jouer contre la France, en 1998, quand j’étais petit. J’ai utilisé le terme de légende, parce qu’un gardien qui tire des coups francs, ce n’est pas courant. Ça a créé un flow autour de lui.

« Benzema a fait une connerie, ça arrive à tout le monde. Tu l'as puni, maintenant ça suffit, il est trop chaud, on ne peut pas s'en passer. » Ormaz

Si vous deviez écrire un morceau sur le foot, il ressemblerait à quoi ?
Zeurti : On pourrait se lancer dans un story-telling, raconter la carrière d'un joueur, la manière dont il évolue. Ou d'un supporter. Ou alors, un gros banger plein de références au foot qui peuvent avoir un double sens, comme ce qu'avait fait Dinos Punchlinovic il y a quelque temps. Son clip devant le Parc des Princes était chaud.

Qu'est-ce que vous pensez de la situation de Karim Benzema par rapport à l’équipe de France ?
Ormaz : Ils sont en train de se détruire en le mettant sur la touche. Il a fait une connerie, ça arrive à tout le monde. Tu l'as puni, maintenant ça suffit, il est trop chaud, on ne peut pas s'en passer.
Zeurti : Mais tout à fait, on se prive d'un joueur qui peut nous être utile de ouf. Sa mise à l'écart n'a rien à voir avec ses performances sur le terrain, elle est due à ses rapports avec Deschamps. Tant que Deschamps sera là, il ne jouera pas. Il faut qu'on change de sélectionneur, pour que Benzema revienne.

S'il revenait en équipe de France, il prendrait la place de qui ?
PLK : De Giroud, bien sûr ! Giroud, sa tête, elle me fout la haine.
Zeurti : Giroud, tu peux dire ce que tu veux, il plante.
PLK : Tu n'imagines pas comment les Espagnols nous prennent pour des fous. T'as un attaquant qui claque sa race au Real Madrid, plus grand club du monde, il n'est même pas sélectionné par son pays.
Zeurti : Les footballeurs, ce sont de grands enfants matrixés par l'argent. Certains sont bien entourés, d'autres non. Malheureusement pour Benzema, il s'est mal entouré, on sait que ce sont des proches qui l'ont forcé à faire des trucs chelous. Donc punis-le, mais ne détruis pas sa carrière. Fais comme pour Aurier. Il a insulté Laurent Blanc, il a été puni, il est revenu, ça va. Le truc avec Giroud, c'est qu'il est assez lourd, il ne court pas vite, donc il ne fait pas rêver. Mais un attaquant qui marque des buts, c'est difficile de l'enlever.

Si l'un d'entre vous faisait un sale coup à un autre membre du groupe, vous ne trouveriez pas normal qu'il soit mis à l'écart ?
Ormaz : Si, évidemment. Mais nous on a grandi ensemble, pour certains. Les mecs de l'équipe de France, il se voient une fois tous les trois mois, ce ne sont pas les mêmes rapports. Et puis on sait que Benzema aime bien faire la racaille. Ses poteaux ont dû le matrixer, le mettre au défi, et il a fait le con.

Vous taillez Giroud parce que vous ne le trouvez pas élégant, mais vous êtes fans de Matuidi. Il n'y a pas une contradiction ?
Zeurti : Matuidi, sur le terrain, il se bute. À la 90e, tu le vois taper des sprints. Matuidi et Giroud sont incomparables. Matuidi, c'est un charo ! C'est un fou ! Il faudrait voir le nombre de kilomètres qu'il a courus cette année. Ça doit être incroyable, par rapport à Giroud.

Et chez vous, qui est le meilleur au foot ?
PLK : C’est Ormaz, je pense.
Zeurti : Lesram est chaud aussi, mais techniquement, Ormaz est loin. Mais ça va, dans l’équipe, ça joue bien.

Et le plus bidon ?
En chœur : Aladin !
Zeurti : Il est claqué, mais c’est marrant de le voir jouer.

Propos recueillis par Flavien Bories et Mathias Edwards ADN, le premier album du Panama Bende, est disponible partout.
Le Panama Bende foutra le bordel au festival Garorock ce dimanche 2 juillet. Puis partira en tournée cet automne.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article