Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 4e journée
  3. // Milan/Palerme (3-2)

Palerme dans les filets de Bacca

Grâce à un doublé de son buteur colombien Carlos Bacca, l'AC Milan s'en est sorti tant bien que mal face à Palerme (3-2). La troupe de Siniša Mihajlović a encore énormément de pain sur la planche, mais elle engrange en attendant trois points précieux pour le classement et la confiance.

Modififié

Milan 2-1 Palerme

Buts : Bacca (21e, 75e), Bonaventura (40e) pour Milan / Hiljemark (32e, 72e) pour Palerme

Une finition de pur buteur sur une remise soyeuse de la semelle de Bonaventura et une tête parfaite pour tromper une deuxième fois la vigilance de Stefano Sorrentino. En deux actions, Carlos Bacca a prouvé ce samedi soir qu'il pouvait être l'attaquant décisif indispensable au Milan AC. Un doublé salvateur pour les Rossoneri qui ont eu toutes les peines du monde à se défaire de Palerme, mais qui engrangent finalement un précieux succès. Déjà salué comme un des meilleurs Milanais en ce début de saison, Bacca a à nouveau marqué des points et convaincu que le Milan avait fait un bon achat. Même si le Diavolo peine toujours à trouver ses marques.

Le Jack pour vous servir


Coup d'envoi version Zeman pour le Milan AC de Mihajlović. L'entraîneur serbe espérant sans doute que son attaque soit aussi prolifique que celles du Bohème. Luiz Adriano affole d'ailleurs rapidement l'arrière-garde palermitaine et manque de provoquer un CSC de Struna. On joue depuis à peine un quart d'heure qu'Ignazio Abate est, lui, déjà contraint de quitter ses partenaires en raison d'une énième blessure musculaire. Sans vraiment d'autres options disponibles, Siniša Mihajlović lance dans le grand bain Davide Calabria, jeune latéral italien de 18 ans formé au club.

Déjà à son avantage lors de la pré-saison, Calabria ne met pas cinq minutes pour être décisif. Son centre parfait trouve effectivement Bonaventura qui décale magnifiquement Bacca. Le Colombien ne se fait pas prier pour ouvrir le score. Toutefois l'avantage milanais est de courte durée. Hiljemark égalise en effet de la tête sur corner sur la première réelle tentative de Palerme. Rageant pour les Rossoneri qui ne se laissent cependant pas abattre et finissent fort la mi-temps pour reprendre la main. Ce qui est finalement fait grâce à l'inspiré Jack Bonaventura, auteur d'un magnifique coup franc. Mérité au vu de la première période convaincante réalisée par le Milan.

Hiljemark jette un froid sur San Siro, Bacca le réchauffe


Les Rossoneri continuent d'ailleurs à mettre la pression sur le but de Palerme dès la reprise. À l'image de la doublette Bacca-Adriano, le Milan commence à trouver quelques automatismes. Palerme est de toute manière bien trop timide pour inquiéter les Milanais. Mais l'entrée en jeu d'Alberto Gilardino, à la place de Djurdjevic blessé, donne un nouvel élan aux Rosanero. Le rythme de la rencontre retombe toutefois sévèrement une fois passée l'heure de jeu. Faute d'émotions sur le terrain, l'entrée en jeu de Mario Balotelli se fait de plus en plus attendre.

Un changement qui intervient à une vingtaine de minutes du terme à la place de Luiz Adriano. L'effet est toutefois négatif pour le Milan, puisque c'est le Suédois Oscar Hiljemark qui signe son doublé et égalise ainsi, presque par surprise, sur une inspiration du bon vieux Gilardino. Le Milan ne doute toutefois pas longtemps, puisque Bacca redonne l'avantage aux siens de la tête à peine trois minutes plus tard sur un bon centre de Kucka. On en restera là malgré quelques nouvelles sueurs froides pour la défense milanaise. Le Milan décroche ainsi une victoire capitale. Pas sûr toutefois que l'option Zeman soit efficace sur la longueur.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 51
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15