Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Real Madrid

Paco Jémez soutient Rafael Benítez

La solidarité entre coachs, il n'y a que ça de vrai.

Dans un entretien accordé à El Mundo, Paco Jémez, l’entraîneur du Rayo Vallecano qui se déplace à Bernabéu ce dimanche, a apporté son soutien à Rafael Benítez. Vivement critiqué en Espagne alors que son Real n'est « que » troisième de Liga, à cinq points du duo Atlético-Barça, l'ancien coach de Naples n'est plus vraiment en odeur de sainteté au Santiago Bernabéu. Un bilan qui n'étonne pas forcément Jémez, qui sait bien qu'être coach à la Maison Blanche est un job difficile : « Le problème, c'est que pour tout entraîneur à Madrid, plus que des résultats, on lui demande de bien jouer. Pour les fans de Madrid, il ne suffit pas seulement de gagner des matchs. Et en plus de ça, il y a le Barça qui se porte très bien et gagne des matchs. Rafa est dans une situation étrange, car ils demandent quelque chose de différent de ce qu'il a fait jusqu'à présent. Mais c'est un entraîneur grandiose. »

En même temps quand on aligne Cristiano Ronaldo, James Rodríguez et Gareth Bale dans la même équipe, on est en droit de demander un peu de jeu, non ?

PLL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


il y a 3 heures Brocante "So Foot Nostalgie" le 1er juin à Paris 9 il y a 6 heures Un appel aux dons pour assurer la participation de la Martinique à la Gold Cup 21
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom