Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Arsenal

Özil-Kolasinac, gangs of London

De retour ce mercredi à l'entraînement avec Arsenal, Mesut Özil et Sead Kolašinac se remettent d'une tentative de car-jacking, alors que les deux Gunners semblent dans le viseur d'un gang de braqueurs particulièrement énervés. Et évidemment, la presse tabloïd anglaise s'est faite une joie de décortiquer le fait divers dans ses moindres détails. Retour sur une affaire qui n'a pas fini de passionner outre-Manche.

Modififié
Il y a globalement deux façons de réagir à une tentative de vol avec agression depuis son véhicule. Les individus sensés et relativement soucieux de leur intégrité physique peuvent, comme Mesut Özil ce 25 juillet dernier, se cramponner à leur volant pour appuyer sur le champignon façon Mario Kart, pour tenter d'échapper à leurs poursuivants. Les braves un tantinet siphonnés du casque, comme Sead Kolašinac, préféreront prendre le problème à bras le corps en affrontant à la force du poing leurs assaillants. Voilà grosso modo comment résumer le car-jacking dont ont été victimes les deux joueurs fin juillet, même si le Bosnien a fini par laisser tomber l'option baston pour monter dans la voiture de son coéquipier allemand (dans laquelle la compagne d'Ozil était aussi présente) et prendre la poudre d'escampette pour se réfugier dans un restaurant. La suite est une histoire d'arrestations, de gangs à la menace diffuse et de témoignages piochés par des médias anglais forcément intrigués.

Le dessous des cartes


L'agression en elle-même a fait l'objet d'un schéma surréaliste du Sun, sobrement intitulé "Comment les stars d'Arsenal ont dû fuir des bandits armés à travers le Nord de Londres." Une analyse cartographique doublée du témoignage d'un certain Azuka Alintah, un type qui aurait assisté à la course-poursuite entre les deux Gunners et leurs agresseurs et qui s'est confié au Mail on Sunday : « Özil avait l'air absolument terrifié, comme n'importe qui étant poursuivi par des hommes avec des couteaux... Il avait l'air de fuir pour sauver sa vie. Et je suppose que c'était le cas. Je l'ai vu disparaître dans le restaurant, des motards le poursuivaient. Ils n'ont pas enlevé leurs casques et étaient tous en noir, ils portaient des hauts à manches longues par temps chaud... C'était vraiment effrayant. »



L'histoire aurait pu s’arrêter là. Sauf que tout prend vite une tournure encore plus sombre et inquiétante, si l'on se fie aux témoignages recueillis par les médias britanniques : selon le Times, qui cite une source voulant rester anonyme, les deux joueurs auraient reçu des « menaces crédibles » depuis leur aggression fin juillet. De quoi les forcer à se barricader chez eux avec agents de sécurité et chiens de garde à l'appui, ce qui les a contraint à louper le premier match de leur club en Premier League, dimanche dernier à Newcastle. Dans la foulée, on apprenait que deux hommes de 27 ans, Ferhat Ercan et Salaman Ekinci comparaîtront au tribunal début septembre, après avoir été impliqués dans une altercation avec les membres de la sécurité d’Özil devant son domicile.

Touche pas à mon Gunner


Mais le tournant le plus inattendu de l'affaire, c'est qu'elle impliquerait non pas un, mais deux regroupements de malfaiteurs : selon une source citée par le Sun, une bande rivale a averti le gang à l'origine des agressions que les deux joueurs étaient « hors limite » et ne devaient plus etre menacés. Sans effet probant, à en croire cette même source : « Les autres gangsters ont fait savoir qu'ils ne seraient pas intimidés... On pensait qu'initialement, les voleurs voulaient juste les montres des joueurs, mais, à présent, on dit qu'ils veulent piquer tout ce que les deux joueurs ont. » Un chouia flippant, même si le récent retour des deux Gunners à l'entrainement semble au contraire indiquer que la menace semble désormais moins importante, peut-être en raison de la sécurité renforcée dont ils bénéficient. Unai Emery confiait lui après la victoire d'Arsenal à Newcastle le week-end dernier « ne pas savoir quand Özil et Kolasinac seront disponibles » et il est par conséquent difficile d'anticiper si les deux hommes seront de la partie lors de la réception de Burnley, ce samedi 17 août. Le technicien espagnol a simplement déclaré espérer voir prochainement ses poulains « de retour à l'entraînement et à la normalité, pour être prêt à jouer en match. » Une normalité qui doit encore sembler lointaine pour l'Allemand comme au Bosnien, dont le début de saison ressemble malheureusement plus à celui de témoins protégés qu'à celui de joueurs de foot, seulement préoccupés par l'idée de bien figurer sur le pré.

Par Adrien Candau Source images : Le Sun
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:00 EuroMillions : 91 millions d'€ à gagner + 20€ de bonus offerts ce mardi 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 09:01 Mercato : où en est l'US Veyras (D5, Drôme/Ardèche) ? 8