Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. //

Ousmane le malchanceux

Entré en jeu à la 57e minute face à la Hongrie (1-1), Ousmane Dembélé a quitté ses coéquipiers trente minutes plus tard, victime d’une blessure au genou. Des images qui ne présageaient rien de bon, confirmées ce lundi par le forfait de l’attaquant de 24 ans pour la suite de l'Euro. Un énième pépin et une nouvelle injustice pour un joueur qui devra encore faire preuve de force mentale.

Modififié
À trois minutes de la fin de ce Hongrie-France, le tableau d’affichage de Bartosz Frankowski indique la sortie du numéro 11 français, Ousmane Dembélé. Ce dernier regagne le banc des remplaçants sans réellement comprendre ce qu’il se passe : « Je ne sais pas ce que j’ai » , pouvait-on lire sur ses lèvres tout en laissant deviner que sa jambe lui avait joué un mauvais tour. Une tuile dont se serait passé le contingent de l’équipe de France et qui vient surtout plomber la saison quasi complète du Barcelonais.

Un running gag pas drôle


Il faut remonter au 21 avril pour trouver trace d’une blessure d’Ousmane Dembélé. Deux mois sans le moindre problème physique et un joueur qui semblait enfin prêt à faire de cet Euro sa chose. Car oui, depuis l’été 2017 et son arrivée au FC Barcelone, Dembélé n’a pas disputé la moindre campagne dans son intégralité. La palme d’or étant attribuée à la saison dernière, où il n'a tapé dans le ballon que neuf fois. Genou, cheville, quadriceps, ischio-jambiers, tout y passe. Une spirale infiniment noire, qui finira par nourrir tous les fantasmes liés à une hygiène de vie douteuse. La malbouffe, les mauvaises préparations, les retards à l’entraînement ou autant d’éléments à charge qui transforment un jeune footballeur talentueux en « mec pas sérieux » . Sous le maillot au coq, l’international connaît également un parcours sinueux fait de très hauts (2018) et de très bas (25 sélections manquées). Le bien nommé « Dembouz » (24 ans, 24 capes) aura ainsi loupé la moitié de son aventure en bleu, la faute à un fichu corps de cristal.



Pourtant, s’il y a une année durant laquelle Ousmane a su se montrer à la hauteur des espoirs placés en lui, c’est bien 2021. Au sein d’un Barça en grandes difficultés à tous les niveaux, l’international français a gagné un statut d’indiscutable. Ce maillon essentiel, qui ne se sera absenté qu’à six reprises, a notamment su se montrer décisif (44 matchs, 11 buts), permettant, entre autres, aux Catalans de glaner la Coupe du Roi et de croire, jusqu’au bout, en un miraculeux titre de champion. Une saison aboutie, sa meilleure depuis l’édition 2018-2019, qui aurait donc pu ou dû le mettre sur orbite à l’Euro. En préparation cet été, Dembélé semblait d’ailleurs en jambes. Deux entrées en jeu remarquées et remarquables face au pays de Galles, où il marque, et à la Bulgarie, qui semblaient enfin lancer son idylle estivale avec les Bleus. Mais ça, c’était avant le 19 juin.

Le poids de l’absence


Lorsque, peu avant l’heure de jeu, Dembélé est venu fouler la pelouse de la Puskás Aréna, un enthousiasme grandissant s’est emparé des 5000 supporters français présents sur place. En effet, sous la chaleur écrasante de Budapest, les défenseurs de la Hongrie, qui perdaient peu à peu leur lucidité, profitaient alors du fait que l’attaque française n'était ni créative ni entreprenante. Arrivèrent alors Ousmane, sa vitesse et ses feintes de frappe. Déroutant sur ses premières prises de balle, malgré beaucoup de passes ratées (54% de réussite seulement), il fracasse même le poteau de Péter Gulácsi d’un missile du droit. Le dynamiteur du bloc magyar semblait donc tout trouvé pour Didier Deschamps, du moins jusqu’à cette 87e minute. Le coup reçu sur le tendon du genou droit, a priori anodin, va finalement le priver de la suite de l’Euro. Une nouvelle frustration sportive après un Mondial russe également tronqué.



Au-delà de la douleur physique, c’est avant tout une cartouche indispensable qui quitte l’artillerie bleue. Dans le principe mis en place par le sélectionneur, Dembélé s’installait effectivement comme l’élément hybride par excellence. Véritable rampe de lancement en profondeur et capable d’amener le danger en quelques touches, l'ancien Rennais est tout aussi redoutable en phase de possession, calqué de l’école barcelonaise. Sa facilité de percussion en un contre deux, sa polyvalence et son ambidextrie se tenaient à l'affût dans cette compétition. Désormais, seul Kingsley Coman semble à même de compenser l’absence du champion du monde et d’amener une plus-value à cette équipe en quête d’assurance. Dans des registres et des positions totalement différentes, Marcus Thuram ou Thomas Lemar pourraient à leur tour avoir une carte à jouer dans un tournoi désormais empli d’incertitudes. À Didier Deschamps de se creuser les méninges donc et de tenter de faire oublier une absence qui va, à coup sûr, encore faire parler.

  • Profitez de 200€ de bonus chez Winamax pendant l'Euro. Déposez 100€ et misez avec 300€ !

    Par Adel Bentaha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
    Hier à 19:10 Wayne Rooney blesse l'un de ses joueurs à l'entraînement 47
    Hier à 12:33 Le raté incroyable de Nicolás Reniero en Argentine 21
    Partenaires
    Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi