Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 57 Résultats Classements Options
  1. // C1/ C3/ Championnats européens

Où est le sexy dans les matchs du mardi ?

La C1 et la C3 reviennent en fanfare avec les matchs retour des troisièmes tours préliminaires, et ça mérite d'y jeter un coup d’œil. Mais pourquoi ne pas aussi aller gratter un peu de bonheur, en regardant du coté de la Ligue des champions féminine, de la Coupe de la Ligue anglaise et de l'homérique championnat de Gibraltar ?

Modififié

19h30 : Dynamo Kiev - Club Bruges (C1, troisième tour de qualification)


Toute la Belgique le sait et le monde, lui, ne va pas tarder à l'apprendre : le Club Bruges cuvée 2019-2020, c'est de la dynamite. Du moins en ce début de saison, où les Flamands ont enquillé trois victoires en autant de matchs de championnat, le tout en inscrivant onze buts pour un seul pion encaissé. Mieux, les Belges ont mis le Dynamo Kiev au pas la semaine dernière (1-0 en Belgique), suite à un penalty de Hans Vanaken. Un début de saison idyllique, où les Blauw en Zwart sont notamment portés par leur doublette nigériane, constituée de David Okereke, déjà quatre buts en championnat, et du très remuant Emmanuel Dennis, dont la France du foot se souvient comme du type qui avait mis une misère monumental à Djibril Sidibé lors de Bruges-Monaco en C1, fin octobre dernier. La dernière sucrerie de l'attaque brugeoise, l'international sud-africain Percy Tau, sera lui aussi à surveiller. L'ex-ailier de l'Union Saint-Gilloise, transféré cet été, sort d'une excellente CAN et a déjà inscrit deux buts en autant de matchs de championnat avec son nouveau club.


20h30 : Ajax-PAOK Salonique (C1, troisième tour de qualification)


Le match aller a dépassé les espoirs des supporters du PAOK, qui avaient vu leurs poulains tenir en échec les Ajacides (2-2), dans une ambiance qui a titillé le n'importe quoi jouissif caractéristique du football héllène. Le retour s'annonce donc bouillant à souhait, avec une Ajax certes affaiblie par les pertes de Matthijs de Ligt et Frenkie de Jong, mais qui garde une base solide avec Onana dans la cage, Tagliafico et Veltman derrière, Van de Beek dans l'entrejeu, et Ziyech et Dolberg devant. Le tout pouvant être assaisonné de la pointe de folie de Quincy Promes, transféré cet été à Amsterdam, et de la roublardise de Klaas-Jan Huntelaar, auteur d'un but de crevard salvateur en Grèce, qui permettait aux siens d'accrocher le match nul. Rien d'aussi ronflant côté grec, où l'on peut espérer que les Brésiliens de l'équipe, l'attaquant Léo Jabá et le défenseur Léo Matos, auront la bonne idée de claquer chacun un but, exactement comme au match aller.


18 h : Nõmme Kalju-Dudelange (C3, troisième tour de qualification)


Un peu d'exotisme nordique et de C3 pour changer, avec ce match Nõmme Kalju-Dudelange. L'occasion de prendre des nouvelles du milieu défensif français Reginald Mbu-Alidor, qui a planté sa tente au sein du club de Tallinn depuis 2014. Mais aussi de zieuter le compteur buts du meneur de jeu de Dudelange, Dominik Stolz, un type à qui l'Europe réussit plutôt bien. Auteur d'un triplé au match aller au Luxembourg, l'Allemand avait aussi brillé face à l'AC Milan en C3 la saison dernière, en envoyant un pétard dans les filets de Pepe Reina, un but qui permettait aux siens de temporairement recoller à un partout. Dudelange avait finalement craqué (5-2), mais le milieu de terrain s'était offert un superbe shot d'adrénaline, une sensation à laquelle il aimerait sans doute regoûter, en retrouvant les phases finales de la Ligue Europa avec le club luxembourgeois.

Vidéo


17h00 : Linfield - Anderlecht (C1 féminine)


Cela faisait 55 ans que les garçons du Sporting d’Anderlecht n’avaient pas manqué une Coupe d’Europe. Mais, bonne nouvelle, pendant que Vincent Kompany tente d’insuffler une énergie nouvelle aux Mauves à travers sa partie de Football Manager en Jupiler Pro League, les Mauves féminines sont sur le point de sauver l’honneur du RSCA en se qualifiant pour la première Ligue des champions de leur histoire. Comme chaque année, les qualifications se déroulent sous la forme d’un mini-tournoi organisé dans un seul endroit pour des raisons logistiques. Et cette saison, les matchs du groupe 8 sont hébergés à Bruxelles. Après avoir tapé le PAOK (5-0) et surtout, après avoir triomphé sur le fil des coriaces Norvégiennes du LSK Kvinner (2-3), les Anderlechtoises n’ont plus qu’à assurer un troisième succès de rang contre Linfield, champion d’Irlande du Nord, pour valider leur ticket pour les seizièmes de finale. Et la présence des Mauves en Europe pour la 56e fois consécutive. Toujours ça de pris.



20h30 : Manchester - Boca Juniors (Championnat de Gibraltar)


Diantre, quel intitulé de match alléchant ! D’un côté la froideur chirurgicale du Nord de l’Angleterre, de l’autre, la ferveur caractéristique de l’Amérique du Sud. Le tout rassemblant des palmarès longs comme le bras et pléthore de joueurs de légende. Sauf qu’il ne s’agit pas d’un amical international, mais d’une petite affiche de la première journée du championnat de Gibraltar. Bon, pour être parfaitement complet, la dénomination exacte de la rencontre est Manchester 62 (du nom de l’année de création de ce club-hommage à Manchester United) - Boca Juniors Gibraltar (créé pour sa part en 2012 par des fans de la Bombonera). Et si les deux se rencontrent encore, c’est grâce à la fusion de la première et de la deuxième division gibraltariennes, portant ainsi l’élite locale à seize clubs. Heureusement d’ailleurs, parce que la saison dernière, Boca a terminé à la dernière place de National League, tandis que Manchester, fraîchement relégué, n’a pas réussi à faire mieux qu’une piteuse quatrième place en D2. De là à ce que l’un des deux parvienne à faire tomber les tout-puissants Lincoln Red Imps...



20h45 : Wimbledon - Milton Keynes (Coupe de la Ligue anglaise)


C’est le match pour remettre les points sur les i ! Depuis 2003 et l’infâme relocalisation du légendaire FC Wimbledon dans la sinistre ville-nouvelle de Milton Keynes, à 90 kilomètres au Nord du Sud de Londres, le club fondé par les fans du défunt Crazy Gang a monté un à un les échelons pour finalement retrouver l’ennemi juré en League One lors de la saison 2016-2017. Et après quatre affrontements en championnat, Wimbledon a triomphé des MK Dons en se maintenant au sein du troisième échelon national, tandis que les seconds ont terminé par une chute en League Two... avant de regagner leur promotion à l’échelon supérieur un an plus tard. Ce premier tour de League Cup n’est donc que l’apéritif d’une future double-confrontation en championnat. Mais, comme d’habitude, Wimbledon mènera une bataille acharnée pour vaincre celui qui a un jour commis l’outrecuidance de lui ravir son passé. Et cela continuera jusqu’à la disparition complète des faux Dons.



Par Adrien Candau et Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:00 Paul-Georges Ntep débarque à Keyserispor 14
Hier à 17:05 Shaun Wright-Phillips raccroche les crampons 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom