Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options

On était avec Zlatan, Silva et Cabaye à la Nike Phenomenal House Paris

Fraîchement champions de France, Zlatan Ibrahimović, Thiago Silva et Yohan Cabaye se sont fait traîner par Nike à la bien nommée « Phenomenal House » . L’occasion de faire des photos et pour le Suédois de s’amuser un peu.

Avant, le Carreau du Temple, c’était un marché couvert non loin de la place de la République, à Paris. Maintenant, c’est un ensemble polyvalent capable d’accueillir « Sport, arts vivants, concerts, salons, amateurs de spectacles, artistes et praticiens » dixit Wikipédia. Cette semaine, c’est un parc d’attractions footballistiques. Un terrain muni de gradins, une zone pour essayer les nouvelles Magista, un studio de radio, un espace presse, un musée de la chaussure, une scène. « Tu peux même te poser et prendre un café si t’aimes ça » , rajoute Zlatan. Parce que la véritable attraction, c’est évidemment les joueurs du PSG venus honorer leurs obligations. Alors que l’air est alourdi par les odeurs et les cris du tournoi de 4x4 aux règles farfelues, il devient électrique au moment de leur arrivée. Les journalistes d’ici et d’ailleurs (Italie, Suède, Angleterre) s’alignent bien gentiment pour faire place au trio. Thiago Silva déboule en tête, mais bien caché sous sa casquette, on le confond avec un vulgaire employé, avant de réaliser cinq minutes plus tard qu’il s’agit du capitaine du Brésil. Cabaye arrive ensuite, suivi de près par Ibra, ce qui n’est clairement pas à l’avantage du Français. Dans un premier temps, les trois compères ont le droit à une visite du musée de la chaussure, suivis comme des mouches par les caméras et les iPhones. Deux-trois banalités (en quelle langue d’ailleurs ?) plus tard, on les conduit bien gentiment dans la foulée vers le terrain attenant. Pendant quelques secondes, ils regardent le match, couronnés de micros perches, même si on se demande ce qu’ils peuvent bien pouvoir dire d’intéressant. La partie finie, les vainqueurs ont le droit à une poignée de main, un maillot dédicacé, et des photos. La photo : le vrai point important de cette journée, dans une lutte sans merci entre Facebook, Twitter, Instagram et Snapchat.

Préparation de vacances

Alors quand les Three Amigos se dirigent vers la foule des spectateurs pour serrer des paluches, les petites jeunes s’accrochent à leur cou pour s’offrir un selfie. À ce petit jeu, si les filles ont Justin Bieber ou One Direction, les garçons ne sont pas en reste. Mais, surprise, ou pas, les stars parisiennes se prêtent avec le sourire à l’exercice, n’hésitant pas à prendre l’appareil eux-mêmes pour mieux cadrer, et s’assurant que personne ne soit déçu. Classe. Mais l’organisation étant ce qu’elle est, il faut aussi se prêter au petit jeu de la conférence de presse. Un game dans lequel le Z ne craint personne : «  Maintenant, les joueurs qui vont à la Coupe du monde peuvent se concentrer sur la Coupe du monde, et moi je peux me concentrer sur mes vacances » ou « Bien sûr qu’on aurait espéré faire mieux en Champions League, mais en deux années d’existence (sic), le PSG a remporté quatre titres.  » Et quand on lui pose la question (en français) de la fin du suspense en Ligue 1 pour les cinq prochaines années, le Z répond (en anglais) : « Tant que je suis là, oui je pense. Pour après, il faut demander aux autres. » Les autres, eux, sont beaucoup moins marrants. Thiago Silva ne parle même qu’en portugais, traduit par une fille cachée en coulisse. Malgré tout, O Monstro trouve le moyen de dire que « pour son premier anniversaire, chaque Brésilien demande un ballon de foot » . Ce qui pose de sacrées questions sur le développement du parler chez l’enfant, et expliquerait pourquoi ils ont cinq étoiles. Cabaye, lui, ne dit pas grand-chose d’intéressant, si ce n’est que tout est super. Pendant ce temps-là, Zlatan médite, le regard perdu dans le vague.

Du faux cool et des films d'action


Le Suédois est sorti de sa torpeur pour aller faire un petit tour à la « Radio Nike FC » . Une animatrice énervante à souhait, avec une espèce de look faux cool hip-hop à casquette très en vogue aujourd’hui, propose aux trois malheureux en franglais de « faire l’opposé de ce que vous venez de faire, the opposite of the press conference you guys just did, so I hope it’s a good thing for you guys, j’espère que ça vous va. » Et donc, question décalée numéro un : « Couleur, animal et films préférés ? » L’éclate. Cabaye ouvre le bal avec «  Bleu, lion, Training Day  » , une voie virile que suit également Ibra avec son « Rouge, j’aime aussi le lion, et Gladiator » . O Monstro, lui, fait plus dans la douceur : « Ma couleur préférée, c’est le blanc, parce que c’est la couleur de la paix. Le chien, le meilleur ami de l’homme » avant de se rattraper avec un bon vieux « Fast and Furious » . Courses toujours, le trio est prié de redescendre dans les salons Nike pour une série d'interviews en tête-à-tête. Une sorte de speed-dating en l'honneur de la virgule sacrée. Et l'occasion pour Zlatan de changer de tee-shirt, laissant apparaître sa musculature et ses tatouages. De son côté, l'ami des chiens et de la paix en profite pour remettre sa montre tout en bling, or et diamant. Paradoxal.

Par Charles Alf Lafon et Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Le Kiosque SO PRESS

Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur