Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

On était à Bondy pour le retour de Kylian Mbappé

C’est l’un des derniers champions du monde à avoir sa célébration dans sa ville, et certainement le plus attendu. Kylian Mbappé était de retour à Bondy, sans réplique de la coupe entre les mains, mais les habitants n’en ont pas eu besoin pour faire trembler la Seine-Saint-Denis.

Modififié
Une casquette noire au loin, et c’est toute une ville du 93 qui s’enflamme ce mercredi 17 octobre. Dès que les habitants rassemblés au stade Léo-Lagrange de Bondy aperçoivent la silhouette de Kylian Mbappé, ce qui était une célébration du joueur passe dans une autre dimension. Ça pousse de tous les côtés, des enfants apeurés laissent couler des sanglots et des fillettes de 8 ans hurlent des « Oh mon Dieu  » aigus à faire s’évanouir Denis Balbir. Mbappé à Bondy, ce n’est plus un joueur de foot. Ce n’est plus une icône. C’est un Justin Bieber doué avec ses pieds.

«  Mon cœur va lâcher, il est tellement beau » , s’étrangle une collégienne. Une de ses amies nous avoue : « Je ne devrais pas être là, mon frère croit que je suis au McDo. Je vais me faire tuer ce soir. » D’autres enfants essaient d’escalader la barrière pour se rapprocher au maximum de l’idole des Bleus, pendant que les parents s’écartent rapidement devant la folie du moment. Certains en rient, comme Abdel, 57 ans et ancien footballeur de deuxième division marocaine : « Je suis là à chaque fois que Kylian revient. Aujourd’hui, je suis plus venu pour ma fille. Elle est fan de football et de musique, alors c’était la journée parfaite. »


Instant flûte


Lancé par Christian Jeanpierre, animateur du jour, Kyky n’a pas le temps d’ouvrir la bouche que la foule rugit. Un bruit à faire pâlir le Stade de France déjà bien tapageur lors des accélérations du joueur mardi contre l’Allemagne. De sa voix nasillarde, l’attaquant du PSG remercie tout le monde : « Vous êtes contents, mais je suis encore plus heureux que vous d’être là. » Des excuses rapides de ne pas avoir pu ramener la vraie coupe à la maison, et CJP lui demande de narrer quelques anecdotes de cette Coupe du monde. Il raconte avoir récupéré le maillot de Lionel Messi après le huitième de finale victorieux. « Un moment merveilleux » , selon le bonhomme de 19 ans. Un maillot qui vaudra quelques pesos d'ici quelques années, quand on sait que c’est peut-être le dernier maillot albiceleste que la Pulga aura jamais porté.

Après 30 minutes sur scène, le Bondynois a eu le temps d’arriver, de recevoir la citoyenneté d’honneur de la ville, des maillots du club floqué à son nom et... une flûte. Un rappel du maire de ses années au conservatoire, quand ses parents voulaient que le jeune Kylian fasse de la musique en plus de ses autres activités. Pas serein, il ne se risque pas à sortir l’instrument de l’étui pour lâcher un feat avec les LEJ ou Fianso, à ses côtés à ce moment-là. Dommage.



Cadres photo et Vegedream


En échange, le Parisien a offert plusieurs cadres photo de lui-même, célébrant la victoire au stade Loujniki. Il les dédicacera directement sur scène, pendant que le DJ lance un énième Vegedream, que toute l’assistance reprend avec force, en particulier lorsque les enceintes commencent à cracher « passement de jambes, crochet à droite, à gauche, Kylian Mbappé » . Il ne restera pas plus que ça sur scène. À l’aise avec un micro, il n’en est pas non plus à tenir une foule complète en haleine. Mbappé laisse donc sa place sur ce terrain à Fianso, Lartiste, Aya Nakamura et d’autres musiciens, tous du 93, qui maintiendront enflammée Bondy jusqu’à la fin de l’après-midi. À Bondy plus qu’ailleurs, la devise c’est bien : « Liberté, Égalité, Mbappé » .

Par Anthony Audureau, à Bondy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Le Kiosque SO PRESS

il y a 6 heures Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 62
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi